Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥️

Partagez | .
 

 Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 14 Juin - 13:59


J'étais tranquillement en train de suivre la fin de mon cours lorsque la sonnerie pour la pause déjeunée sonna alors. Je souriais doucement sachant très bien que ce midi c'était Kyo qui venait me rejoindre dans ma classe vu que nous avions un an de différence. Je soupirais doucement en restant assise à ma place sortant mon bento et l'ouvrant. Lorsqu'il arriva je me mis à sourire et lui dit en plaisantant:

"C'est pas trop tot! J'ai failli t'attendre!"

Suite à cette phrase je me mis alors à rigoler en lui tirant la langue et l'invita à avenir s'asseoir à la table devant moi pour manger. Je souriais doucement en commençant à manger souhaitant un bon appetit au passage et fini par demander:

"um... cet après midi j'ai activité de club tu m'attendras à la maison avec Hauru, je sais pas à quelle heure je vais finir pour une fois vu que l'on est en train de préparer des concours de course de vitesse!"

Je souriais doucement mangeant de nouveau et voyant que les filles de ma classe n'arretaient pas de nous regarder. Au lycée j'évitais de dire que je sortais avec l'un de mes cousin même si le lien qui nous reliais était très éloigné. Je fini par gonfler les joues en les regardant et lacha alors:

"Quoi vous avez jamais vu des gens de la même famille manger ensemble?"

Elles tournèrent alors le visage nous fichant alors la paix. Je n'aimais vraiment pas ces regards toujours posés sur nous autres les soma.




Dernière édition par Aoi Sôma le Sam 28 Juin - 15:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 14 Juin - 14:31

Moi aussi je me morfondais au fond de ma salle de cours, pendant les dernières minutes de cette interminable leçon de bien séance. Le timbre sonore mettant fin au supplice résonna enfin, me suis pressé de remballer mes affaires, les mettant dans mon casier et récupérant ma boite à bento, garnie avec amour par Aoi.
J’allais quitter la salle quand des camarades de classe me titillèrent par rapport à mes nouvelles manies concernant la pause repas. Je me savais plus par où passer pour rejoindre le couloir.
« Attention, je vais mordre !... Et puis flûte ! Je ne vous demande pas la taille de vos mouchoirs ? »
 
Réussissant enfin à m’extirper de notre salle de classe, je me précipitais avec ma boite à bento emballée dans un torchon propre vers l’escalier principal descendant de deux étages vers le niveau des scolaires plus jeunes. Et suis enfin rentré dans la salle de classe d’Aoi. Me laissant tomber sur une chaise devant mon amie.
"C'est pas trop tot! J'ai failli t'attendre!"
« Pfffff. J’ai cru ne jamais arriver… Des collègues de classe m’ont charié sur mes nouvelles habitudes à la pause de repas. »
 
Elle se mit à rigoler de sa remarque  et de mon affirmation. Me tirant la langue. Puis nous avons attaqué notre repas.
« Bon ap ! »
 
J’étais en train de détacher mes baguettes et d’attraper ma première bouchée quand elle me lança :
"um... cet après midi j'ai activité de club tu m'attendras à la maison avec Hauru, je sais pas à quelle heure je vais finir pour une fois vu que l'on est en train de préparer des concours de course de vitesse!"
« D’accord… Tu penses un jour pouvoir m’inscrire au club de sport ? »
 
La barbe qu’est-ce que cela jacasse les filles. Autour de nous cela n’arrêtait pas de commenter et nous dévisager. Aoi prit la mouche :
"Quoi vous avez jamais vu des gens de la même famille manger ensemble?"
 
Cela les calma et nous avons pu poursuivre notre repas plus calmement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 14 Juin - 16:59




"Où étais-tu ? "
Aoi & Kyo Sôma


Bon sang enfinnnnnnnnnn j'étais débarrassé de mes géniteurs de m*rde. La famille Kyôya n'avait apparemment même pas été fichu de tenter de me rechercher. Dans tout les cas je savais que je ne pouvais compter sur personne. Enfin j'avais fait la grâce mat dans mon méga extra large et moelleux de lit. J'avais pas envie de le quitter cela faisait longtemps que j'avais pas dormi et me lever a été quand même un enfer. P'tain, j'avais un mal fou à me réveiller complètement depuis mon coma à tel point que j'en étais presque devenu insomniaque et quand je dormais enfin c'était difficile de sortir du lit. Pfff je me secouais la tête et partis prendre ma douche et à m'habiller avec mon uniforme dont je ne mis pas la cravate. Je me coiffais en regardant ma mèche blanche dans le miroir puis je pris mes affaires ayant déjà mangé et partis en direction du lycée avec mes écouteurs dans les oreilles. La musique m'avait rudement manqué, passé six mois sans et vous comprendrez ce que je veux dire.

J'étais devant le lycée et je poussais un soupire puis je pris une inspiration et j'avançais avec une aura plus agressive qu'avant pour faire s'écarter les gens de mon chemin. D'ailleurs je vis une horde de miss s'avancer vers moi. Elles croyaient quoi que j'allais m'écarter et je leur dis froidement à la limite du glacial avec un regard de tueur toujours avec mon aura noir.

Hors de mon chemin !

Je leur avais fait peur car je les vis perdre la totalité de leur couleur et s'enfuir en retournant dans la direction d'où elles étaient venues. Enfin et je préférais nettement être tout seul qu'avoir de faux ami qui nous poignarde dans le dos. D'ailleurs j'avais dû aller voir le ou la Dirlo, ouais j'avais pas retenu car je m'en foutais pas bien mal que ce soit un homme ou une femme. J'ai découvert que mes sal*uds de géniteurs avaient donné une excuse de maladie pour mes six mois. Tss, ils auraient tout aussi pu dire que j'étais mort ça aurait été pareil. Je me dirigeais à présent avec tout ce que j'avais à faire de ce que j'avais loupé comme cours. J'en avais un sacré paquet en plus. Bon j'allais entrer dans la salle quand je me heurtais au prof qui heureusement était un homme qui me dévisageait ce qui me fît répondre sèchement.

Quoi ?!!

Le prof finit par me répondre dans le couloir avec une certaine colère en haussant le ton.

Monsieur Kyôya ! Non seulement vous vous absentez pendant des mois, mais en plus vous vous payez le luxe d'arriver en retard et de sécher les cours du matin ?!!! Et c'est quoi encore ces cheveux rouge ? Et la mèche blanche encore une fantaisie de votre part ? Où étiez-vous pendant tout ce temps ?

P'tain ce prof commençait à me les chauffer sévèrement ! Comme si c'était ma faute mon absence. Mon aura était pire qu'agressive et j'avais un regard à glacer le sang et plus je m'avançais plus le prof reculait ce qui nous avait fait entrer dans la classe et je lui dis avec un ton d'une froideur inimaginable en plus d'avoir une voix grondante d'une colère froide.

De quoi je me mêle !! Je vous demande moi de quelle couleur sont vos caleçons ? Ça vous regarde pas pigé ? Mes cheveux, mon absence et moi, on vous emm*rde !!!

Je serrais les poings tant l'envie de frapper et de meurtre était présente. Le prof finit par prendre peur en me voyant trembler de rage que je tentais de maîtriser pour pas me transformer ce qui aurait été la catastrophe. Heureusement ce crétin de prof avait finis par comprendre qu'il valait mieux pas m'approcher au risque de se retrouver la tête dans un mur avec son sang pour faire office de peinture. Je pris une profonde inspiration sans regarder personne puis à me diriger vers une fenêtre que j'ouvris et à m'asseoir à ma place celle que j'occupais avant ma disparition en me mettant des écouteurs dans les oreilles avec la musique à fond pour me soulager mon esprit tout en perdant mon regard par la fenêtre ne voulant être dérangé par personne. D'ailleurs j'avais évité la transformation de justesse.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/


Dernière édition par Zokurakurai Kyôya le Sam 14 Juin - 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 14 Juin - 17:56


J'avais entendu tout ce que Kyo m'avait dit mais lorsque je vis zoku entrer et hurler je reconnu directement sa voix. Je fus plus que surprise de le voir passer la porte de la classe pour aller se mettre dans son coin. J'avais des larmes qui commençaient alors à couler ler long de mes joues en me rendant compte qu'il était revenu. J'avais les yeux ronds comme des billes devant son entrée et fini alors par me lever me jetant limite à son cou ayant oublié que Kyo était la je pleurais comme pas possible lui retirant ses écouteurs et le regardant en pleurant comme pas possible:

"Zoku.... je... c'est toi..."

Je n'arrivais plus à retenir mes larmes et je fini alors par me serrer encore plus contre lui ayant oublier que je pourrais faire mal à Kyo. Je n'avais jamais caché que j’espérais son retour mais j'avais toujours ignorer ma réaction lorsque je le reverrai. Je fini alors par poser mes mains sur ses joues avant de l'embrasser comme jamais je ne l'avais fait à personne. En ayant se geste je me rendis alors compte que j'avais zappé Kyo mais aussi les sentiments qu'il pouvait ressentir envers moi et moi envers lui. Je fini par me reculer toute rouge avant de baisser la tête pleurant de nouveau mais cette fois parce que je me trouvais idiote. J'allais être prise entre deux feu et je ne savais pas ce que j'allais bien pouvoir faire. J'aimais Kyo mais j'aimais aussi Zoku et je n'avais jamais oublier mes sentiments pour lui j'étais paniquée lorsqu'il fut parti et avait disparu mais je n pouvais pas oublier Kyo et lui dire que ce que je ressentais n'existait pas. Je fini par lâcher juste un :

"Je suis vraiment dégueulasse...."

Je fini par me laisser glisser pleurant comme une enfant mon coeur me faisant extrêmement mal. J'étais heureuse de le revoir mais d'un autre coté j'avais fait mal à Kyo et c'était sur et certains qu'il allait mal réagir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 14 Juin - 18:45

Nous assistions à un cour barbant, avec un prof soporifique. La seule chose qui me retenait de ne pas sauter par la fenêtre et m’échapper de cet enfer c’était Aoi à mes côtés. Je savourais sa présence non loin de moi. Ce qui me permettait de supporter ce cauchemar.
Soudain la porte vola en éclat et je vis le prof rentré à reculons, ne sachant où se mettre, un étudiant rentrait à sa suite, molestant ce vieux débris. Il faisait un barouf du diable. J’entendais que des brides de conversation, mais cela me suffisait :
…De quoi je me mêle !! Je vous demande moi de quelle couleur sont vos caleçons ? Ça vous regarde pas pigé ? Mes cheveux, mon absence et moi, on vous emm*rde !!!...
 
Ma voisine était comme en état de transe. A la fois choquée et à la fois stupéfaite. Je la vie se lever brusquement et se diriger vers cet énergumène de foire.
"Zoku.... je... c'est toi..."
*Bon, elle le connait.*
 
Je roulais un regarde noir, mes cheveux se hérissaient sur ma tête. Serrant dans mes mains le bord de la paillasse, l’aplatissant de violence contenue. Elle, elle se blottissait contre le nouveau venu. Lui témoigner tant de douceur en retour de sa violence actuelle. Et elle l’embrassa. S’en était trop pour moi. Me suis fermé telle une huitre, n'accordant plus aucune attention ni à lui ni à elle de tout le cour.
"Je suis vraiment dégueulasse...."
*Ca tu peux le dire.*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Lun 16 Juin - 3:00




"Où étais-tu ? "
Aoi & Kyo Sôma


Ras le cul de ce lycée et de ces profs à la c*n ! Enfin j'étais tranquillement installé à ma place quand je sentis un truc me sauter dessus, j'allais me dégager en vitesse pour m'enfuir, au cas où je me transformerais, mais bizarrement cela ne s'était pas produit. D'un coup sans rien comprendre vu que ça a été trop vite pour que mon cerveau enregistre, je me suis retrouvé à me faire embrasser et pas un petit baiser... J'étais totalement surpris du coup, je ne répondis pas au baiser par contre mon regard avait quand même capter quelque chose. Un mec qui semblait furie barbe et d'ailleurs ce gars me rappelait quelqu'un.

Je finis par reprendre mes esprits et à me dégager de l'emprise que la personne exerçait sur moi et quand je vis que c'était Aoi, une forte émotion me submergea puis quand elle a sortis sa phrase "Je suis vraiment dégueulasse....", je finis par comprendre que pendant une fraction de seconde que j'avais espéré que cela était encore possible hélas non. Heureusement qu'il n'y avais personne dans la salle à part Kyo et Aoi car la forte émotion en plus de la colère monstrueuse que j'avais eu a eu raison de moi. Donc pouf ce n'était plus en humain que j'étais devant eux, mais un loup noir plutôt grand avec une tache blanche en forme d'éclair sur la tête.

Je me mis à grogner et a tenté de me dépêtrer de mes fringues et ma patte arrière droite me lançait fortement. La douleur que je ressentais dans ma patte était insupportable puis je réussis enfin à me dépêtrer de mes fringues. D'ailleurs dans mes fringues y avait avec un bandage que je mettais pour maintenir ma cheville et ma jambe meurtrit. Je tenais en équilibre précaire sur mes trois pattes valides. Je regardais Aoi ainsi et lui dis d'une voix calme mais terne sans émotion.

Ça faisait longtemps Aoi, par contre je trouve pas ça très sympa pour Kyo comme pour moi. C'est ton petit ami non ?

J'ai pas été dupe sur ça. Ah ça non, je finis par regarder ma patte qui avait du mal a guérir totalement du coup pour la tester, je la posais délicatement au sol et a posé petit à petit mon poids entre mes quatre pattes. Ça allait mais pas pour longtemps alors je pris dans ma gueule mes fringues pour les amener dans un coin puis à revenir et à me dresser sur mes pattes arrière en couinant légèrement de douleur et à ouvrir mon sac du mieux que je pouvais pour sortir une serviette qui me permettrait de cacher mes parties intimes. Par contre ce qui était chi*nt et particulièrement saoulant c'était le temps pour reprendre forme humaine alors j'attendais allonger  à côté de mes fringues avec le linge mis juste à côté puis je me mis à me lécher ma patte endolorie en laissant les deux s'expliquer car je sentais que cela était nécessaire. Je finis par dire plus pour moi-même que pour eux.

De toute façon, je ne me faisais aucune illusion...

Puis je repris ma séance de massage de patte avec ma langue ce qui me faisait quand même un peu de bien.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Lun 16 Juin - 3:17


Il n'avait pas changé à mes yeux toujours aussi franc et sur de lui. Je pleurais comme une enfant devant lui le regardant alors déglutissant. Il avait très bien compris mon amour naissant pour Kyo et ce que Kyo éprouvais pour moi. Je n'avais jamais caché à Kyo que j'aimais encore Zoku et que j’espérais toujours son retour. Je fini par essuyer mes larmes me calmant cinq minutes pour essayer de parler:

"Zoku... Je ... je pensais jamais te revoir.... cela fait 6 mois que tu as disparu du jour au lendemain... J'étais si triste.... je... je me suis sentie abandonnée mais... je... j'ai pas pu me résoudre à t'oublier ou ne plus t'aimer... je... j'attendais ton retour et... je suis désolée de dire ça Kyo malgré les sentiments que je te porte mais... je suis tellement heureuse de te revoir... que... je... J'ai pas réfléchis à la situation... Je... Je n'ai jamais cesser de t'aimer... et... je t'aime encore aujourd'hui... "

J'étais surprise moi même d'avoir sorti ces quelques mots. J'étais amoureuse de lui oh ça oui... Mais j'aimais aussi Kyo même si cela ne faisais pas longtemps que nous étions ensemble.... Je savais aussi l'affection que pouvait porter Kyo à Tohru et j'avouais que cela me bloquais aussi vu que celui ci l'aimait d'un certains point de vue. Je fini par dire doucement en laissant les larmes couler sur mes joues:

"Je... cela ne fait que deux semaines que nous sommes ensemble... mais je... je peux pas rester comme ça et vou faire souffrir l'un ou l'autre... alors je... désolée Kyo mais... je peux pas rester avec toi tout en en aimant un autre... ca serait pas respectueux pour aucun de vous deux... Je... j'aime zoku comme pas possible et ce que j'ai pu vivre avec lui n'est pas pareil qu'avec toi... JE... Je l'aime et même depuis tout ce temps sans lui j'ai pas pu me forcer à oublier ces sentiments la... je... je voulais le revoir le serrer contre moi vivre avec lui passer du temps avec ... je .... Je suis désolée... Pourtant ce que j'éprouves pour toi est tout aussi beau... mais ... je peux pas vous faire ça..."

Je me mis à pleurer contre plus ayant très bien vu ce que Zoku avait à sa cheville et finissant par lui passer le bandage doucement dessus. Une fois fini je fini par me reculer pour me mettre dans un coin pleurant comme pas possible... Mon coeur ne m'avais jamais fait aussi mal.... Je voulais tellement revenir en arrière et ne jamais être sortie avec Kyo,non pas que cela soit une erreur au contraire, pour pouvoir être vraiment heureuse en ce moment... Pourtant c'était impossible et maintenant j'allais les faire souffrir tout les deux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Mar 17 Juin - 13:38

Je restais assis à ma place en cours, j’attendais de voir ce qui allait se passer. Manifestement Aoi avait connu le cabot par le passé et les moments de bonheur ou de bénédiction vécus avec lui ne s’étaient jamais estompés complément dans sa tête et son cœur.
J’avais l’ouïe fine et je l’entendais cherchant à se justifier face à Zoku de la relation qu’elle avait eu avec moi, semblant la minimiser ou du moins la plaçant en intensité en dessous de celle passée avec lui.
"Je... cela ne fait que deux semaines que nous sommes ensemble... mais je... je peux pas rester comme ça et vou faire souffrir l'un ou l'autre... alors je... désolée Kyo mais... je peux pas rester avec toi tout en en aimant un autre... ca serait pas respectueux pour aucun de vous deux... Je... j'aime zoku comme pas possible et ce que j'ai pu vivre avec lui n'est pas pareil qu'avec toi... JE... Je l'aime et même depuis tout ce temps sans lui j'ai pas pu me forcer à oublier ces sentiments la... je... je voulais le revoir le serrer contre moi vivre avec lui passer du temps avec ... je .... Je suis désolée... Pourtant ce que j'éprouves pour toi est tout aussi beau... mais ... je peux pas vous faire ça..."
« Prends-toi cela dans le nez Kyo. »

Faut savoir admettre sa défaite, même si honnêtement mon cœur battait à tous rompre pour elle… En même temps, ne faisais-je pas également souffrir ainsi moi-même Tohru…
Je ne savais plus du tout où j’en étais… Que faire, que dire ? Je n’avais aucune réponse pour le moment.  Je baissais le regard, observant de loin sans le même orgueil. Le vin était tiré, maintenant je n’avais plus qu’à le boire.

Je vis cependant Aoi prendre soin du toutou, lui pensant une plaie. Je les regardai, surtout elle, comme au travers d’un miroir brisé.
« pffffffff… »

Soupirant me suis replongé dans les longues litanies du prof.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Jeu 19 Juin - 22:33




"Où étais-tu ? "
Aoi & Kyo Sôma


J'écoutais le monologue d'Aoi et soupirais comme si c'était ma faute. Puis j'ai entendu ce qu'elle a dis à Kyo ce qui ne me plaisait guère. J'aurais nettement préféré qu'elle me dise qu'elle en aimait un autre cela aurait été nettement plus préférable. Je vis la tête du matou comme s'avouant vaincu puis j'eus d'un coup mes poils qui se sont hérissés en sentant une vive douleur ce qui me fît hurler et grogner férocement en retirant ma patte du bandage. Je la protégeais à n'importe quel prix vu que j'avais faillis me retrouver estropié à vie.

J'avais toute ma patte irradiée par la douleur puis d'un coup, je finis par reprendre mon apparence humaine et a me redressé en mettant ma serviette autour de la taille en me tenant à une table à cause de ma jambe droite. On pouvais bien voir mes petites cicatrices sur mon corps et celle que j'avais à ma cheville douloureuse qui d'ailleurs n'était pas belle à voir. Je réussis difficilement à me rhabiller tout seul puis a boité jusqu'à ma place avec mon bandage puis à me prendre de la crème dans mon sac que je me mis sur ma cicatrise et à remettre mon bandage puis mes chaussettes et chaussures. J'avais pas décroché un seul mot depuis et je finis par regarder Aoi.

Concernant ma disparition va te plaindre à mes géniteurs, j'y suis pour rien. Tss j'ai payé cher le prix de ma liberté alors désolé Aoi, mais je n'ai pas envie de me faire enchaîner à nouveau au sens propre comme au sens figuré.

Je la regardais avec un regard sauvage due à mon côté loup qui désirait être libre plus que tout. Je finis par reprendre.

Je t'aime toujours Aoi, mais entre mon cœur et ma liberté, je fais le choix de ma liberté. Pendant ces six mois, j'ai vécu un enfer alors ma liberté, j'y tiens. D'ailleurs, je suis rentré au pays y a pas longtemps et je ne vis plus chez les Kyôya. Fin de l'histoire...

J'avais pas envie de m'étendre sur le sujet davantage et d'ailleurs, je me massais ma cheville ayant vraiment mal. P'tain, si je mettais un bandage c'était pour me maintenir ma cheville et ma jambe pour pouvoir marcher. C'était vraiment dur la rééducation...


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Jeu 19 Juin - 22:50


Je fus surprise de le voir revenir en humain assez vite. Je le regardais alors toujours en larmes et resta face à lui pleurant comme pas possible car je m'en voulais. Je ne voulais pas leur faire mal et lorsque Kyo tira cette tête j'avais compris qu'il lâchais prise sur moi me laissant alors choisir. Je regardais alors Zoku de nouveau avant de me relever voulant l'aider mais n'osant pas connaissant bien ce regard sauvage. Lorsqu'il parla de sa liberté face à son amour je fini par me stopper de pleurer car il avait tout de même prononcé les seuls mots que j'avais attendu depuis plus de six mois. Je le regardais alors tendrement avant de me laisser tomber sur ma chaise et dire:

"Je... Je suis incapable de t'enfermer ou bien te retenir... Je suis incapable de faire du mal volontairement aux gens alors... JE... je serai capable d'attendre, juste savoir que tu m'aimes encore me fait plaisir tu n'imagines même pas.... JE ... je suis déjà heureuse de te revoir en vie... JE...."

Je fini alors par m'embrouiller dans mes sentiments entre tristesse et joie ainsi que peine comme pas possible. Je regardais alors ceux ci sentant que j'allais me transformer. Je cachais alors mon visage entre mes mains gênée avant de devenir un cheval. Là je me sentais vraiment mal et j'avais peur que l'on me voit ainsi. Mes vetements c'étaient fait totalement déchirés par ma transformation. Je fini alors par me mettre dans un coin largement trop honteuse et peureuse que l'on me voit nue en plein jour. Je fini par dire:

"Je... Ne me regardez pas... c'est gênant... JE ... je suis hideuse...."

Je me sentais mal et je commençais alors à faire de l'hyper ventilation. Rien que le fait que l'un d'eux ne s'occupe de mon apparence allait me déranger comme pas possible. J'étais tellement confuse que je n'arrivais pas à me calmer et j'étais réellement dégoûtée de mon apparence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 21 Juin - 19:56

J’entendais de loin la discutions entre mon rival et Ma Promise. Me rendant compte à la fois que le cœur d’Aoi ne serait plus que à moi, mais en même temps me rendant compte que ma présence serait nécessaire aussi pour colmater les brèches, car Zoku était en train de la larguer en beauté au profit de sa liberté.
"Je t'aime toujours Aoi, mais entre mon cœur et ma liberté, je fais le choix de ma liberté. Pendant ces six mois, j'ai vécu un enfer alors ma liberté, j'y tiens. D'ailleurs, je suis rentré au pays y a pas longtemps et je ne vis plus chez les Kyôya. Fin de l'histoire... "

Je le regardais alors avec plus de déférence bienveillante qu’autre chose, l’observant peiner avec de multiple meurtrissures sur son corps. Je n’étais pas forcement près d’eux, mais l’ouïe fine me permis d’entendre la demoiselle lui répondre :
"Je... Je suis incapable de t'enfermer ou bien te retenir... Je suis incapable de faire du mal volontairement aux gens alors... JE... je serai capable d'attendre, juste savoir que tu m'aimes encore me fait plaisir tu n'imagines même pas.... JE ... je suis déjà heureuse de te revoir en vie... JE...."

Autant je pensais que je pourrais reconquérir Aoi mais autant je me disais que cela ne serait plus comme avant. Et par la suite je vis Aoi tomber dans les pommes se changeant en jument de fatigue.
*Allez Kyo, un bon geste ! Pour elle… comme pour lui.*

Sachant la honte qu’elle éprouve quant à sa forme d’équidé je me suis précipité vers elle, repassant en mode matou, sautant de table sur table.
« Merci de ton ménagement, vois ce qui en résulte… Aoi, reprend-toi, t’en supplies. »

Chancelante je la relevais, revenant humain en catastrophe, et la menais vers le bas de l’amphi.
« Je te conduit à l’infirmerie. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 28 Juin - 4:18




"Où étais-tu ? "
Aoi & Kyo Sôma


Encore une fois, je l'écoutais faire son monologue après que j'aie finis de refaire mon bandage. P'tain ce que je pouvais avoir mal au point que cela en venait à être insupportable et je sentais poindre une nouvelle transformation bientôt si ça continuait. À ce rythme, je n'allais pas rester longtemps. Je finis par me mordre férocement la lèvre pour canaliser ma douleur autre part et tant pis si je me l'ouvrais ce qui avait été le cas. Je finis par entendre un bruit de transformation ce qui me fît tourner la tête pour voir Aoi en jument. Personnellement je ne la trouvais pas laide du tout. Je vis Kyo se précipiter pour l'aider quant à moi, j'ai tenté de me lever, mais je retombais aussi sec sur ma chaise en étouffant un cri de douleur en me mordant la langue cette fois. Je finis par me retirer mon manteau en récupérant toutes mes affaires dedans et la lancer avec précision pour la mettre sur elle puis je vis Kyo réagir d'une manière un peu bizarre je dois dire.

Tu comptes amener une jument à l'infirmerie ? Tu vas leur expliquer quoi ? Et dis-moi, t'es sûr d'avoir la force de la déplacer ? J'en doute même moi au meilleure de ma forme, je pourrais pas. Concernant mes paroles, j'ai toujours été direct et franc, d'ailleurs Aoi le sait parfaitement.

Je regardais Aoi et lui dis avec ma franchise habituelle.

Concernant ta forme Aoi, je ne la trouve pas hideuse. T'as pas choisi de te changer en jument comme nous tous en d'autres animaux. On est maudit et on n'y peut rien alors fais-toi une raison et accepte ta forme.

Je fermais les yeux pour me concentrer et faire refluer la douleur qui faisait trembler ma jambe ce qui me faisait serrer les dents. J'avais mon regard totalement sauvage à cause de la douleur justement que je tentais de canaliser. Après plusieurs minutes cela commençait à aller mieux même si l'effort me faisait perler un peu de sueur au front. Je savais que j'allais pas tenir très longtemps sans doute juste assez pour rentrer chez moi. Je finis par me lever avec un pied et à poser l'autre au sol ce qui me faisait souffrir, je pris mon sac. J'avais du mal à desserrer les dents, mais je le fis.

Faut que j'y aille !

On pouvais facilement voir que je souffrais ayant aussi la sueur qui me coulait du front. Je tournais la tête pour les regarder.

Désolé Aoi ! Kyo prend soin d'elle ! Salut !

Je lui laissais mon manteau et je me mis à marcher en serrant les dents car à chaque pas, j'avais l'impression de marcher sur des braises chauffer à vif en plus de marcher sur des pointes comme les fakirs. J'arrivais à donner le change à tout ceux que je croisais, mais une fois à la maison à l'intérieur et protéger ayant fermé à clé. Je finis par m'écrouler et me transformer en loup évanouis ayant ma patte qui me brûlait férocement et me faisait atrocement souffrir. J'avais une énorme volonté pour supporter ma souffrance tout seul. La solitude était le prix à payer pour ma liberté et je l'assumais l'ayant pour compagne depuis toujours. À dire vrai, la solitude m'accompagnait depuis ma naissance alors j'étais capable de m'en accommoder.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 28 Juin - 14:15


Kyo avait réagit de manière étrange et surtout en se transformant ainsi pour se précipiter vers moi qui était encore en jument. Je m'en faisais pour eux et j'avais été stupide de vouloir me mettre en relation avec Kyo alors que j'étais encore amoureuse de Zoku. Sa liberté? Jamais je ne lui retirerai j'en serai incapable tout ce que je voulais c'était savoir qu'il allait bien et avoir parfois sa compagnie rien de plus. Je pleurais alors encore à chaudes larmes avant de recevoir un manteau sur la tête , je fus surprise du geste mais je pourrais reconnaître cette odeur entre milles. Cela eu alors le don de me calmer me rendant de nouveau humaine. Je voulais le remercier mais il ne me laissa pas le temps de parler et s'excusa avant de partir et dire à Kyo de me rendre heureuse. Je fini par enfiler le manteau me relevant doucement et repoussant Kyo avant de dire tête baissée:

"Je... Laisses moi Kyo et n'essaye pas de me suivre... Il... il serait préférable que tu rentres chez Shigure pendant un temps au moins... Tohru doit s'en faire pour toi... Merci et certainement à plus tard...."

Je passais en me cognant contre lui et fila alors directement enfilant mes chaussures dans le casier en bas et suivant alors Zoku jusqu'à chez lui, j'avais besoin de savoir où il pouvait vivre mais surtout de savoir où il faudrait que je vienne lui rendre ses affaires. J'étais dégoûtée de mes agissements des dernières semaines. Je fini par rester devant chez lui un moment ne portant sur moi que son vêtement. Je filais alors ensuite chez moi pour m'enfermer dans ma chambre gardant son manteau sur mes épaules et me nichant dedans pleurant de nouveau. J'étais dégoûtée, mais j'avais surtout envie de le revoir encore comme avant... Je ne savais pas ce qu'il avait pu vivre mais je voulais comprendre et être de nouveau la pour lui.

"Zoku.... Qu'as tu pu vivre.... "

Je me mis alors en position fœtal sur mon lit sentant son odeur mais surtout que mon coeur battait quand à lui la chamade, je fini par m'évanouir ainsi porte close et bouclée mais surtout l'esprit troublé.


HRP: fini aussi pour ma part ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   Sam 28 Juin - 15:44

J’avais réagit instinctivement lorsque j’avais vi Aoi se transformer en équidé sachant pertinemment, elle me l’avait assez dit, qu’elle n’aimait pas vraiment cette apparence. M’était précipité vers elle moi-même en chat pour aller plus vite (4 patounes valent mieux que de deux guiboles) et faisant le zouave pour attirer sur moi les regards des possibles observateurs. Il se trouvait que la salle de classe était alors vide, et tan mieux.

Par contre je restais fortement étonné par l’attitude d’Aoi, d’une part qu’elle se précipite dans les bras d’un autre que moi malgré les monuments déjà passés ensemble, ou bien de s’être laissé aller ainsi avec moi si elle était encore amoureuse du chien sombre.

Je la vis pleurer, des larmes perlèrent aux commissures de ses paupières. Zokurakurai lui lança à la figure son manteau, elle s’en revêtit et huma l’odeur s’en dégageant. Cela semblait la calmer et elle redevint humaine. Le chien détala sans demander son reste.
"Veille bien sur elle matou…"

Je m’approchais d’elle inquiet pour elle, elle me repoussa brusquement, baissant la tête :
"Je... Laisses moi Kyo et n'essaye pas de me suivre... Il... il serait préférable que tu rentres chez Shigure pendant un temps au moins... Tohru doit s'en faire pour toi... Merci et certainement à plus tard...."

Elle me bouscula dans sa précipitation partant à la suite de l’autre, s’arrêtant juste pour enfiler ses chaussures au vestiaire juste dans l’entrée de l’établissement.
*Kyo… Tu es un âne d’avoir voulu faire ta vie avec elle… Alors que tu as Tohru.*

En fait, ce que je pouvais reprocher à la demoiselle, je le faisais aussi… Nous nous encoquinions ensemble alors que l’un comme l’autre nous avions déjà une moitié à nous.

Me retrouvant seul, me mit à réfléchir sur ce que je devrais faire et puis finalement, me suis dit que Shigure et Tuhru avait droit à une petite explication. Me suis mis à perler seul :
« Aoi… je vais retourner voir mon ancien logeur. »
*Même si autant pour Shigure je savais ce que je pourrais dire, du reste il préférait quand j’étais loin de son domicile… par contre pour Tohru je ne savais que lui dire.*


Suis resté un moment dans l’enceinte du lycée me promenant au hasard dans le parc. Cherchant que pouvoir raconter. Suis incapable de mentir, ou très mal. La seule chose à faire sera de faire amende honorable.  Me revenant en mémoire le commentaire de l’autre locataire des lieux :
"Le chat n’est pas fréquentable ! "

Suis resté ainsi à déambuler sans but pendant au moins une bonne heure, puis reprenant mon cartable j’ai détalé vers chez un autre chien, un autre chien maudit.

HRP: Fini pour moi ausssi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fini Ou étais tu? [Kyo/ Zoku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely
» Sarkozy ap fè rondomon lè Obama fini pale
» Ohoh, voici Liana ! [Fini.]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Hors RPG :: ★ Archives :: ★ Archives des rp-