Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥

Partagez | .
 

 Finalement libre (PZ Zoku)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 27 ans
Malédiction: du serpent
Profession: Chef

MessageSujet: Finalement libre (PZ Zoku)   Sam 12 Juil - 18:06

Kazuo avait finalement quelques jours de congé consécutive. Cela lui arrivait rarement, mais sans qu'il ne le sache, il allait s'occuper des Soma qui avaient choisi d'aller à la deuxième demeure des Soma, c'est-à-dire celle qui se trouvait près du lac.Il allait tout de même profiter du moment qu'il allait avoir pour se retrouver seul et aller près de l'eau et même aller nager un peu. Pourquoi pas faire un petit pique-nique tranquille avec un bon livre? Bon d'Accord, le livre serait pas ce que les autres diraient de "bon", mais Kazuo aimait bien ce que son cousin Shiguré écrivait. Oui-oui, le serpent est un peu pervers, mais bon, cela reste quand même un homme, non?

Il venait de terminer les rapas pour les Sôma et se rendit à la plage. CEla devait faire des années qu'il n'y avait pas mit les pieds. Il avait négligé ce détail bien trop souvent. Aceptanmt de prendre soin de tel ou tel personne ou de tel repas à la dernière minute. Bref, cela allait lui faire le plus grand bien! Surtout les rayons de soleil sur sa peau. Il allait sûrement bronzer un peu et lui donner un peu de couleur.

Cela devait seulement faire quelques minutes qu'il était installé qu'il entendit un son provenir non lui de lui. Il leva la tête pour voir ce qui se passait. Au départ, il n'Avait rien remarqué, mais cela prit quelques instants avant qu'il ne comprenne ce qui se tramait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Finalement libre (PZ Zoku)   Lun 14 Juil - 4:43


Finalement libre


Bon sang, j'en pouvais plus de cette ville alors avec mon ami Angel, on était partis ailleurs dans un lieu que j'avais jamais exploré d'ailleurs. Ça pouvait pas être pire que mon périple de la forêt Amazonienne après tout et d'ailleurs étonnamment j'étais resté tranquille un bon moment chez moi, pas de gaieté de cœur, mais cela avait porté ses fruits car je marchais mieux et avec moins de douleur dans la jambe. D'ailleurs j'avais passé les exams avec brillo malgré ma longue absence ce qui me soulageait grandement.

Bon Angel et moi, on marchait tranquillement sans vraiment savoir où on allait dans une forêt jusqu'à déboucher sur un lac. C'était pas mal comme paysage, mais j'avais comme l'impression qu'on ne devrait pas être là allez savoir pourquoi. Je faisais quand même gaffe à ma jambe au cas où et je prenais appui de temps en temps sur les arbres et sur Angel pendant qu'on avançait et bien entendu on faisait gaffe à croiser aucune fille à cause de ma malédiction jusqu'au moment où on finit par croiser quelqu'un qui pique-niquait au bord de l'eau. Je fronçais les sourcils puis regardais autour de nous et vis plus loin une demeure. J'avais nullement envie de demander quoique ce soit à ce mec qui étrangement avait une aura comme la mienne, un maudit probablement. Angel sans gêne finit par demander au mec en anglais avec un ton amical et en souriant.

Bonjour, navré de vous déranger, mais j'ai l'impression qu'on s'est perdu, pourriez-vous nous dire où nous sommes ?

Que de politesse, moi j'en manquais cruellement suivant comment. Enfin je m'approchais et finis par m'asseoir en ayant besoin tout en me massant ma jambe puis je dis en japonais bien évidemment.

Lut, pour info on comprend le japonais, mais il le parle pas très bien.

Qu'est-ce que je disais... moi niveau politesse faudrait que je prenne des cours, mais bon moi et les profs bof quoi. En même temps avec des géniteurs comme les miens fallait pas s'attendre à un mec bon chic bon genre qui parlait comme les aristocrates avec tout le protocole qui allait avec.




Voilà Angel en un peu plus fringué quand même XD :
 


Dernière édition par Zokurakurai Kyôya le Jeu 7 Aoû - 3:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 27 ans
Malédiction: du serpent
Profession: Chef

MessageSujet: Re: Finalement libre (PZ Zoku)   Jeu 7 Aoû - 1:02

Kazuo ne s'attendait pas à ce que quelqu'un apparaisse comme ça de nul part. Il était tranquillement installé avec son pique-nique à surveiller de loin les jeunes Sôma qui jouaient dans l'eau, qu'il ne s'était même pas aperçu que deux jeunes hommes avaient sorti du bois. Mais d'où venaient-ils? Surtout que c'était un lieu privé. Il s'attendait à ce qu'il y ait une clôture ou un truc qui empêchait les inconnus d'entrer sur le terrain des Sôma, mais ce n'était pas le cas. Après tout, la famille Sôma n'était pas aussi paranoïaque que le pensait le maudit du serpent. Il était simplement très surpris. Pas autant que quand il entendit le premier jeune homme lui parler en anglais. Heureusement que Kazuo avait fait des études en langues avant de faire des études en cuisine. Il était pratiquement bilingue, quoique l'anglais avait toujours été facile pour lui, cela devait venir de ses racines qu'il ne connaissait pas réellement. Malgré tout il sourit aux deux hommes qui venaient d'arriver et n'eut même pas le temps de répondre que le deuxième, qui venait de s,asseoir par terre, lui parla en japonais.

Oh, je parle aussi bien le l'anglais que le japonais, alors je n'est aucune difficulté avec cela.

Kazuo leur expliqua donc où ils se situaient. Certes, ce n'était pas très difficile, mais ils étaient tout de même à quelques heures à pied de la ville la plus proche. Sans oublier que cela prenait environ trois heures de voitures à partir de la ville où habitait le maudit.

Soudain, il fut frappé par une drôle de sensation... Non, pas maintenant... Lequel des deux se trouvait à être un maudit? Sûrement un Kyôya, car lorsque Kazuo rencontrait un Sôma, il se sentait bien, pas triste. En ce moment, il ne se sentait pas très bien, mais il était incertain de pouvoir en parler face à une autre personne, mais lequel des deux se trouvaient à souffrir de la malédiction? Il le saurait sûrement assez rapidement, du moins, il espérait.


Qu'est-ce qui vous à attiré ici? On est assez loin de la ville en fait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Finalement libre (PZ Zoku)   Jeu 7 Aoû - 3:04


Finalement libre


Le Sôma comme Angel et moi avons été bien surpris de rencontrer quelqu'un. Comment je savais que c'était un Sôma ? Simple, je ressentais le lien de la malédiction et un sentiment à la fois triste, mélancolique et paradoxalement joyeux. Car oui joyeux parce que personnellement je préférais rencontrer les Sôma que les Kyôya. Normal après tout ce qu'ils ont osé me faire subir. Je pouvais plus les voir en peinture et j'avais préféré m'en éloigner avant de commettre un meurtre sur mes géniteurs. Depuis j'avais plus été énerver de leur présence et je me remettais progressivement de ma blessure à la cheville et heureusement car j'avais de la peine à m'imaginer devoir supporter la douleur tout le reste de ma vie. Bon il parlais anglais bonne nouvelle pour Angel vu qu'il avait un mal fou à parler le japonais.

Au moins, je n'aurais nullement besoin de faire l’interpréter, mais en plus Angel n'aura pas besoin de jouer au muet. Ah ouais on était bien loin de la ville en effet. Enfin en même temps c'était un peu pour nous perdre qu'on avait marché loin et longtemps après tout. Il finit par nous questionner tranquillement et bon je pouvais faire un effort quand même ce qui me fît légèrement sourire en massant toujours ma cheville.

Justement on voulait s'éloigner de la ville, mais je m'attendais pas à tomber sur une des résidences des Sôma. D'ailleurs moi c'est Zokurakurai, mais appelle-moi Zoku c'est plus simple.

Angel sourit au Sôma puis lui répondit en anglais.

Angel enchanté !

Revenir en haut Aller en bas


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 27 ans
Malédiction: du serpent
Profession: Chef

MessageSujet: Re: Finalement libre (PZ Zoku)   Ven 15 Aoû - 19:50

Kazuo se sentait un peu mal. La présence d'un autre maudit le perturbait plus qu'il ne le pensait. Certes, il en avait vu quelques uns, mais aucun ne lui avait fait la même effet. Est-ce que c'était parce qu'il ne savait lequel des deux étaient maudits? C'était sûrement cela le problème : l'inconnu. Il espérait le savoir bientôt, mais en même temps il avait peu que l'autre ne soit pas au courant de cette étrange malédiction.

Ils voulaient s'éloigner de la ville, mais pour quelle raison? certes, ce n'était pas de ses affaires, mais au moins il saurait comment réagir face à ces deux hommes. Malgré tout, ils avaient eut une bonne journée pour marcher autant. Pas de pluie à l'horizon et une journée pas trop chaude. Kazuo sortit tout de même deux bouteilles d'eau et les donna aux hommes. Ils devaient avoir soif après avoir tant marché.


En fait, c'est une de nos demeures secondaires. Nous l'utilisons plus pour les vacances, mais nous les louons aussi aux étrangers qui veulent passer du temps tranquille à la plage lorsque nous n'y sommes pas. Au fait, je m'apelle Kazuo.

Dit-il avec un anglais pas trop mélangé à son accent japonais.


Enchanté Angel et Zoku. J'espère que le chemin n'a pas été trop difficile.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Finalement libre (PZ Zoku)   Jeu 21 Aoû - 2:06


Finalement libre


J'avais levé la tête vers le ciel ayant un vent frais qui m'a caressé le visage. Cela faisait un bien fou car Angel et moi, cela faisait un bon moment qu'on marchait et heureusement qu'il y avait des loups dans le secteur qui nous avaient d'ailleurs bien aidé. Je fus surpris du geste, mais acceptais comme Angel la bouteille que le Sôma nous avait donné. Je l'avais remercié comme Angel puis je l'avais ouverte pour m'en boire une longue et rafraîchissante gorgée. Je soupirais d'aise et écoutais ce qu'il disait. J'avais refermé la bouteille et me suis étiré à m'en faire craquer les omoplates puis je regardais Kazuo.

Enchanté Kazuo ! Ça fait un moment voir plus d'une journée qu'on marche, mais bon, on a eu de l'aide pour la nourriture alors ça a été. Pour ma part, faut bien que je fasse de l'exercice pour faire correctement ma rééducation.

Enchanté aussi ! J'ai rencontré Zoku au Mexique et depuis lors c'est moi qui le soigne.

J'allais reprendre ma bouteille quand mes yeux sont tombés sur un serpent ce qui me fît bondir et m'éloigner d'un coup jusqu'à presque me casser la gueule ce qui me fît me retenir à Angel. Je me mis à grogner mécontent comme un animal sauvage face à ce serpent. Je tenais debout sur un seul pied pour épargner ma jambe blessée. Angel me tenait pour pas que je tombe geste que je remerciais vraiment. Je fixais le serpent en grondant fortement typique de mon animal le loup. D'ailleurs en parlant de loup, y en avait un qui s'est pointé pour se tenir à mes côtés et me protéger. Angel finit par dire.

Du calme Zoku, c'est pas un crotale, celui-ci est inoffensif d'après ce que je peux voir de là.

J'avais parfaitement confiance dans le jugement d'Angel ce qui me fît arrêter mes grondements et pousser un soupire exaspéré. Je finis par regarder Kazuo.

Navré pour ça, mais je suis pas particulièrement fan des serpents après m'être fait mordre par un crotale. Je suis un Kyôya même si je préférerais nettement ne pas avoir de lien avec cette famille. Enfin bon, Angel est au courant pour les malédictions. Je suis maudit par l'esprit du loup et toi ?

Je me détachais doucement d'Angel en reposant mon pied blessé au sol puis à prendre rapidement ma bouteille et remercier le loup d'être venu m'aider. Je me rassis en me massant un peu ma cheville que j'avais pas mal sollicité ces derniers temps. Je regardais Kazuo dans les yeux et lui demandais sérieusement.

J'aimerais bien si possible que tu ne parles à personne sur le fait qu'Angel sache pour nous s'il te plaît !

Pour moi Angel c'était comme un frère et je me refusais à le perdre et encore moins qu'il m'oublie cela me détruirait totalement. Déjà que j'étais un animal blessé autant physiquement, qu'émotionnellement. Je risquerais de tuer pour le protéger de quiconque lui voudrait du mal ou lui effacer la mémoire.

Revenir en haut Aller en bas


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 27 ans
Malédiction: du serpent
Profession: Chef

MessageSujet: Re: Finalement libre (PZ Zoku)   Lun 25 Aoû - 19:15

Voilà que Kazuo était bouche bée! Pas simplement par le fait que les deux hommes s'étaient rencontré au Mexique, mais aussi parce que Zuko parla librement de la malédiction comme les gens parlaient de la température. Certes, un serpent et un loup s'étaient approchés d'eux comme si c'était tout à fait normal. Même que le serpent se loga sur les cuisses du Sôma. Ce qui fit soupirer Kazuo. Il n'aimait pas vraiment que les animaux sauvages avaient une attirance pour ceux qui souffrait de la malédiction. Pour lui, ce n'était pas vraiment normal, surtout qu'en public, ce n'était pas très normal.

Je suis maudit du serpent, comme tu peux le constater par cette couleuvre. Je ne m'attendais pas à rencontrer un membre de la famille Kyôya ici.

En fait, Kazuo était toujours sous le choc qu'il y avait une deuxième famille de maudit. Personne ne lui en avait parlé avant et puis, est-ce qu'Akito était au courant de cela? Il espérait que non, car il allait sûrement enfermer chaque membre de la famille dans une résidence pour ne pas que les maudits s'éloignent de lui.

Et sérieusement? Qui allait, parmis les maudits, aller dévoiler que quelqu'un connaissait la malédiction? Pas Kazuo en tous les cas. Il avait sa dose de problèmes à cause de cela. Il avait perdu sa fiancée et la femme de sa vie en même temps. C'était trop pour lui, sans oublier tous ses jeunes ami(e)s qu'il avait perdu à cause d'une catastrophe qui s'était produite durant une sortie scolaire. C'est avec les yeux un peu triste qu'il promit à Zoku que jamais il allait dévoiler ce secret.


Tu peux compter sur moi. J'ai eu ma dose de problèmes pour le restant de ma vie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Finalement libre (PZ Zoku)   Ven 12 Sep - 21:56


Finalement libre


Étant à nouveau assis à même le sol, j'écoutais Kazuo et je fis une légère grimace en l'entendant dire ma parenté avec la famille Kyôya ce qui était vrai niveau du sang, mais pas du coeur. Je poussais un soupire et lui répondis en fixant un point inconnu pour les autres les yeux un peu perdu dans le vague.

Certes j'ai un lien de sang avec cette famille, mais niveau coeur ce n'est pas le cas. Je les déteste surtout mes géniteurs. Quant au cheffe des Kyôya, je ne peux m'empêcher de la détester également même si j'ignore si elle est responsable. En ce qui concerne cette famille Kyôya toute entière, moins je les croise mieux je me porte. Je vis à l'écart d'eux depuis peu et je préférerais nettement me casser les deux jambes que de devoir retourner vers eux et dans la demeure principale. J'éprouve une haine féroce envers eux et je ne peux en aucun cas leur accorder ma confiance même à mes cousins et cousines.

Je finis par me reconnecter dans le monde réel si on peut appeler la réalité ainsi. Je regardais Kazuo et lui tendis la main avec un sourire amical.

Quoiqu'il en soit, ravi de faire ta connaissance et merci !

Angel fût surpris de me voir sourire, mais sourit aussi à son tour puis il s'assit vers ma jambe blessée. Je savais ce qu'il comptait faire ce qui me fît soupirer, mais je le laissais faire docilement. Angel me relevait mon pantalon en m'enlevant ma chaussure et ma chaussette pour défaire mon bandage révélant la cicatrise pas belle à voir cadeau du crotale justement.

Quand je le sentis s'occuper de ma blessure, je me suis crispé et lâchais un léger couinement que j'étouffais en me mordant la lèvre, mais réellement j'en aurais hurlé de douleur encore. Ma main se referma par réflexe autour de ma bouteille vide et l'écrasa. Je poussais un soupire de soulagement quand Angel eût finis et m'a bandé la cheville. Je me remis ma chaussette et ma chaussure ayant remis mon pantalon correctement, mais ma jambe entière me lançait.

Angel finit par soupirer et me tendre un comprimé que je pris résigner en m'avalant de l'eau dans la bouteille d'Angel vu que la mienne était finie. La douleur m'irradiait dans toute la jambe et le bassin et là il m'était impossible de reprendre la route. Je fermais les yeux pour me concentrer et faire refluer la douleur et petit à petit, je me détendis et me décrispais. Je finis par expirer lentement ce qui allait mieux maintenant. Je rouvris les yeux et regardais le ciel puis reposais mon regard sur Kazuo.

Tu te transformes en quel type de serpent ? Chez les Kyôya y a la vipère comme malédiction !

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Finalement libre (PZ Zoku)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Finalement libre (PZ Zoku)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Hors RPG :: ★ Archives :: ★ Archives des rp-