Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥

Partagez | .
 

 Rencontre nocturne et complications [Zoku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité


MessageSujet: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   Dim 15 Juin - 15:43




« Rencontre nocturne et complications »

J’étais littéralement épuisée. Je sortais du boulot et, au lieu de rentrer chez moi, j’avais eu l’idée d’aller prendre l’air. Sauf que voilà, je n’avais absolument aucune d’où j’allais et bien évidement au bout d’un moment, hé bien je m’étais rendue compte que j’étais perdue au milieu des bois. Épuisée par le lycée, le boulot et maintenant ma longue marche, je m’adossais à un arbre et me laissais glisser jusque sur le sol de façon à être assise sur le sol, et fermais les yeux un instant. Ces derniers temps, j’en faisais trop et je le savais, mais j’avais besoin de ce travail pour payer le lycée, une sorte de vilaine spirale infernale. Oh j’aurais très bien pu tout abandonner et rentrer la queue entre les pattes à la demeure de la famille, mais ça signifiait reprendre cette vie que j’avais quitté et ça, c’était hors de questions.

Au bout d’un moment, quand je me jugeais assez reposée, je me relevais à l’aide du tronc contre lequel j’étais appuyée et me remis en marche, je ne pouvais quand même pas passer la nuit entière ici et puis demain, je devais aller au lycée. Enfin demain… C’était surtout dans quelques heures vu la hauteur de la lune dans le ciel.Oui bon, il devait quand même rester une bonne dizaine d’heures, mais le temps que j’arrive à rentrer, que je dorme, que je me lève et que je me prépare à partir, il n’allait plus rester grand-chose.

Mais un nouveau problème vint bien vite s’ajouter à tout ça. Plus je marchais, moi je me sentais bien. J’avais la tête lourde, une légère impression de tournis, il ne fallait pas être un génie pour comprendre que la fatigue avait atteint tout mon organisme. Comme pour vérifier mon hypothèse, je posais le dos de ma main sur mon front pour me rendre compte que ce dernier était chaud. Pas brulant, non loin de là, mais plus chaud qu’à la normale, ça oui. Il fallait vraiment que je rentre chez moi et vite pour me reposer, alors le plus stupidement du monde, je me mis à courir sans savoir pour autant où j’allais. Enfin… Courir était un bien grand mot, mes muscles eux aussi n’en pouvaient plus et bien  vite, je me retrouvais à marcher, puis ralentir de plus en plus jusqu’à m’arrêter à un arbre. Pour tenter de me ressaisir, je secouais vainement la tête et me tapotais les joues, aller ma grande ! Courage !  Je voulu me remettre à marcher, c’est facile, un pied devant l’autre et il suffisait de recommencer jusqu’à ce que le corps se mette à bouger. Sauf que voilà, je fis le premier pas et après, ce fut le noir. Épuisée, je venais de littéralement tomber de fatigue au sol, abandonnant par la même occasion, ma forme humaine.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   Mar 17 Juin - 16:23




"Rencontre nocturne et complications"
Aika Sôma


Aoi m'avait déçu de son attitude quand je l'avais revu. J'avais du respect pour les chats de la famille Sôma et donc pour Kyo, mais je dois dire que ce que j'avais vu et entendu, j'avais eu certes mal, mais pas autant que Kyo et ça j'en étais certain. Aoi pouvait réfléchir un peu au parole qu'elle avait dis car moi j'avais eu l'impression que Kyo n'avais servis que de mouchoir dans cette histoire et j'avouais avoir de la peine pour lui. Je respectais les membres de la famille Sôma enfin du moins les maudits quant à leur chef Akito, je ne l'avais jamais rencontré pour le moment. Ma liberté si durement acquise, j'allais pas me laisser enchaîner à nouveau c'était au-dessus de mes forces. Ayant été réellement enchaîné, j'ai préféré ma liberté à mon cœur. M'ayant fait aucune illusion cela a été facile pour moi de prendre cette décision.

Enfin bon cela faisait quelque jours déjà que cela c'était passé et bordel j'avais mal à ma jambe droite mais je refusais de prendre une béquille pour m'aider. Je préférais nettement avoir mal car là au moins j'étais sûr que j'étais en vie malgré tout. Je savais que j'allais avoir mal longtemps encore. Pfff c'était pas drôle la rééducation... Après tout, ayant été trois mois dans le coma c'était ce qui me pendait au nez. Enfin je préfère ça que de perdre ma jambe car Angel m'avait dit que j'avais faillis la perdre pour me sauver alors j'y tenais et je refusais que quiconque y touche.

Bref, j'étais chez moi dans ma maison libre comme l'air et j'avais appelé Angel qui je dois dire me manquait quand même un peu. Bien entendu, je lui avais rembourser au centime près et même un peu plus pour le remercier de m'avoir aidé. C'était un ami précieux pour moi et au moins là-bas, il ne courrait pas le risque de se faire effacer la mémoire. J'étais en train de travailler en discutant via la webcam et je dois dire que je rigolais bien avec lui cela me changeait grandement de mon passé. Certes avec Ryuu, je rigolais, mais je n'avais jamais pu lui dire mon secret enfin pour ce que ça a changé. J'ai raconté à Angel tout ce qui c'était passé depuis mon retour au pays et bien entendu je parlais en espagnol avec lui. Je parlais avec lui jusqu'à tard puis je lui ai dis que j'allais sortir vu que cela faisait longtemps que je n'avais pas hurlé à la lune chose qui fît rire mon ami qui me quitta en me saluant. Cela m'avait fait sourire amusé.

Je m'étais mis mon bandage puis j'étais partis en verrouillant mon chez moi pour partir en direction de la forêt. Une fois que j'y étais, j'avançais au cœur même de celle-ci pour retrouver la meute de loup qui y résidait pour hurler à la lune comme tout loup qui se respecte. J'aimais particulièrement ce moment cela m'avait manqué et me permettait de croire que j'appartenais à un groupe malgré ma solitude perpétuelle. Je m'étais assis sur la petite colline et regardais la lune ronde et pleine qui brillait et attirait le loup en moi. Me laissant tenter, je me mis à hurler comme un loup suivit de près par les autres de la meute et suivit par les autres dispersés dans la forêt. Quel moment génial ! Cela faisait un bien fou de lâcher qui on était vraiment et sans aucune restriction ni personne qui vous juge sur ce qu'ils croient qu'on était. Ma vraie famille c'était eux !

J'étais perdu dans mes pensée quand un loup se mit à gronder fortement ce qui me fît le regarder puis à me lever pour aller voir et quelle ne fût ma surprise de voir un tigre blanc. Je vis aussi des morceaux de fringues déchirés et réduit en lambeaux ce qui me donna une idée que c'était un maudit de la famille Sôma vu que chez les Kyôya le tigre n'existait pas. J'enlevais mon long manteau et lui mit dessus en retirant de mes poches de veste pour me les mettre dans le pantalon. Voilà comme ça le tigre blanc ne sera pas directement à poils quand il reprendra conscience. La meute du moins les chasseurs étaient partis chasser du gibier et revinrent avec pas mal de prise et me donna trois lapins ce qui me fît sourire en les remerciant puis je fis un feu et mis les trois lapins après leur avoir enlevé la peau de poil pour les mettre de côté et rôtir la viande en les tournant de temps en temps. Autant en loup, je les mangeais crûs autant en humain cela avait un peu de mal à passer et à digérer. Je m'étais installé à côté du tigre blanc attendant qu'il se réveille en surveillant le rôtissage des lapins.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   Mar 17 Juin - 20:40




« Rencontre nocturne et complications »

J’avais la tête lourde, du mal à ouvrir les yeux. Je n’avais aucune idée du temps que j’avais pu passer inconsciente et, même si je n’avais pas encore complètement émergé, je ressentais une présence non loin de moi. Je me forçais à ouvrir les yeux et me redressais difficilement sur mes quatre pattes, puis tentais d’éclaircir ma vision encore floue. Qui était là et pourquoi ? C’était pourtant pas un coin fort fréquenté ici.
Quand ma vision s’éclairci suffisamment, je remarquais tout d’abord l’homme assis juste à côté de moi, me demandant pourquoi il était resté près d’un animal sauvage, puis mon odorat fut attiré par l’odeur de la viande fraiche cuite au feu, c’est que j’avais pas vraiment mangé aujourd’hui…
Je m’étirais de tout mon long, puis m’asseyais à côté de l’homme, sans me rendre compte que j’avais une veste sur le dos.  Puis mon cerveaux se remis enfin en marche et je commençais à m’inquiéter, que se passera-t-il lorsque je reprendrai forme humaine ? Il fallait que je rentre chez moi au plus vite sinon j’allais me retrouver complètement nue devant un inconnu et… merde !

Il avait suffi que j’y pense pour effectivement reprendre ma forme humaine. J’allais chercher à me cacher quand je me rendis enfin compte que j’étais couverte par un manteau assez long. Sans hésiter, je le fermais vivement pour éviter d’être vue, puis je tournais la tête vers l’inconnu, des questions plein les yeux. Pourquoi avait-il posé ça sur moi ? Avec ma fourrure je suis loin d’être frileuse… Et si… Non il ne devait certainement pas être au courant pour la malédiction, quoi que… Il n’avait pas l’air surpris pour une sous de voir un tigre prendre forme humaine. Je reportais mon regard sur les flammes, j’étais un peu trop gênée par la situation que pour oser le regarder plus longtemps, et remarquais enfin d’où venais la délicieuse odeur de viande fraiche. Ce que j’aurais pu donner rien que pour une bouchée…

- Je… Merci pour le manteau mais… mais comment t’as su ?

Je ne l’avais jamais vu au domaine des Sôma, mais comment aurait-il su sinon ? Ou alors il avait simplement un instinct protecteur pour les animaux et dans ce cas… J’étais pas mal dans la merde moi…


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   Jeu 19 Juin - 23:42




"Rencontre nocturne et complications"
Aika Sôma


J'étais en train de m'occuper de la cuisson des lapins à côté du Sôma en ayant les loups pas loin de nous d'ailleurs y avait quelques louveteaux bien mignon. Je finis par apercevoir du coin de l'oeil le tigre bouger doucement. Je le laissais faire en le regardant légèrement ce qui me fît capter son regard sur les lapins puis son regard paniqué et lorsque je vis que le tigre se retransformer, je détournais la tête sur les lapins pour lui laisser le temps de mettre mon manteau correctement.

Après deux minutes, je finis par tourner la tête et la regarder. Tiens une femme et d'ailleurs dans son regard je voyais de nombreuses questions ce qui me faisait sourire en coin amusé. Je la revis reporter son regard sur les lapins et je regardais à mon tour et voir que c'était cuit. Je pris un lapin et mordis férocement dedans ayant faim sans me salir tout de même puis je finis par avaler ma bouchée en l'entendant puis je lui répondis en la regardant tout en lui tendant un lapin cuit.

Assieds-toi et mange ! T'as besoin de reprendre des forces !

J'attendis qu'elle s'exécute pour me manger mon lapin en laissant le dernier grillé gentiment puis après avoir dévoré la moitié de mon gibier, je finis par lui répondre.

De rien et normal, je le savais ayant vu des morceaux de vêtements en lambeaux autour de toi. T'es pas la seule à être maudite par un esprit animal.

Je continuais de manger mon lapin ayant vraiment les crocs puis je vis un louveteau s'aventurer vers nous et vraiment trop proche du feu alors je le chopais et le posais à côté de moi en lui donnant un petit bout de lapin cuit et ce qui me fît sourire c'est que le petit s'empressa de le manger. Je vis alors la mère du petit venir le chercher en le prenant dans sa gueule et le ramener vers les autres puis le lécher.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   Ven 20 Juin - 0:22




« Rencontre nocturne et complications »

Je fus surprise par son ordre, mais ayant l’habitude d’en recevoir, je ne répliquais rien et me contentais de m’exécuter, ce qui ravi mon estomac qui était sur le point de grogner de façon peut discrète, heureusement que j’avais pu m’épargner ça. Je commençais par sentir le parfum du lapin avant d’en prendre une bouchée, puis une autre, et ainsi de suite jusqu’à bien l’entamer, c’est que c’était drôlement bon ce machin-là.

Est-ce que le fait de me voir manger l’avait satisfait, je n’en savais rien et je n’en saurais certainement jamais rien, mais il se décida enfin à me répondre, me faisant rosir atrocement quand il aborda le sujet des vêtements déchirés. Fallait dire que je pensais jamais à ce ‘’petit’’ problème technique, le nombre de mes transformations se comptant à peu près sur les doigts des mains. Des mains ? Hé bien oui, vous  comme moi avons deux mains, à moins d’un petit problème physique.

- Je le sais bien je souris doucement, mais je ne t’avais encore jamais vu, j’ignorais si tu savais pour la malédiction

Il était inutile que je lui parle de mes hypothèses toutes plus insensées les unes que les autres, j’étais déjà assez ridicule comme ça, nue sous le manteau d’un inconnu.
Non loin de nous, je ressenti une présence, et mon regard se dirigea vers la cause de la dite présence jusqu’à ce que je me rende compte qu’il s’agissait de loup qui, visiblement, préféraient ne pas trop s’approcher. Je soupirais discrètement, les loups, les chiens, aucuns canidés ne m’appréciaient véritablement, préférant se tenir à distance ou même s’éloigner en ma présence. Chiens et chats, une guerre vieille comme le monde…
Pourtant, attiré plus par l’odeur de la viande que pas autre chose, un petit se détacha de sa meute et s’approcha petit à petit jusqu’à être dangereusement près du feu. J’allais me lever pour essayer de le faire partir, je préférais me faire détester par des loups que de les voir se blesser, mais l’inconnu réagit plus vite que moi en l’attrapant et en l’éloignant du feu. Je soupirais de soulagement et ma respiration repris normalement, je ne m’étais même pas rendue compte que je l’avais bloquée. Je regardais le petit manger le bout de viande qui venait de lui être donné, et je souriais doucement, un de ces vrais sourires qui commençaient à se faire rares sur mon visage, je le trouvais adorable et me retins tant bien que mal de m’approcher pour le toucher. De un parce que c’était un animal sauvage, de deux parce qu’étant ce que je suis, ça ne pouvait finir que mal.

Peu de temps après, un autre loup se sépara de la meute et s’approcha, méfiant de nous. A sa façon de prendre le petit par la peau du cou, je n’eus pas de mal à comprendre que ça devait être sa mère qui venait le ramener auprès de la meute, avant que celle-ci, entière, ne disparut dans les ombres du bois.
Je continuais de fixer l’endroit où ils avaient disparu, me demandant l’espace d’un instant s’il y avait eu des tigres à la place des loups, ces derniers seraient-ils restés ? Au bien auraient-ils eux aussi fini par prendre la fuite. Contrairement à d’autres maudits, je n’avais encore jamais rencontré l’animal de ma malédiction, et de ce fait j’ignorais complètement si ce dernier m’apprécierait ou non, comme pour les autres Sôma. Je secouais la tête pour chasser mes idées noires, et regardais ce qu’il restait du lapin qui m’avait été donné, il y avait encore pas mal à manger dessus, mais mon appétit de moineau était rassasié, je n’aurais rien pu avaler d’autres, ce qui me gêna affreusement. L’inconnu à mes côtés m’avait donné un de ses lapins, il s’était privé pour moi et moi, je n’étais même pas capable de manger correctement… Non, fallait que je fasse un effort, j’allais me forcer pour ne pas l’offenser. Mais avant tout :

- Merci pour le repas, c’est vraiment délicieux

Comme toujours, je souriais les yeux fermés. Pourquoi ? Parce que les yeux ne peuvent mentir et qu’on lire en moi à travers eux comme dans un livre ouvert, alors s’ils sont fermés, je peux sourire et faire illusion que tout va bien, vieille technique de survie relativement efficace en communauté.
Je repris le lapin et me forçais à manger ce qu’il en restait.


C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   Lun 30 Juin - 2:22




"Rencontre nocturne et complications"
Aika Sôma


J'eus un sourire en coin en la voyant manger et pour finir me répondre. Je lui répondis alors après que j'eus terminé le lapin. Je lançais vers les loups, la carcasse pour qu'ils puissent les terminer et se faire les crocs avec les os.

Je suis au courant en effet p'tite Sôma ! D'ailleurs c'est quoi ton nom ?

Ma cheville me lançait encore ce qui me fît me retirer mon haut et le rouler en boule pour me le mettre comme un coussin sous ma cheville ce qui me soulagea d'une grande partie de la douleur. Je soupirais doucement et en même temps je maudissais toujours ce satané serpent qui était responsable sans parler de mon manque d'attention à ce moment là. Enfin bref, c'était fait et je ne pouvais rien n'y faire. Peu après, on a eu droit à la visite d'un louveteau et de sa mère ce qui me fît sourire légèrement. Je finis par prendre l'autre lapin et d'ailleurs j'avais vu la Sôma tenter de sauver le louveteau et j'avais aussi vu son sourire qui lui allait plutôt bien. Je dévorais mon lapin avec appétit et je l'avais déjà dévoré au trois quarts lorsqu'elle me parla ce qui me fît la regarder. Je remarquais quand même une sorte de malaise dans son attitude surtout que c'était bien la première fois que je voyais quelqu'un sourire les yeux fermés. Je la regardais un moment pour voir d'où venait le malaise et je soupirais.

De rien, mais t'es pas obligé de finir si t'as assez tu sais.

Je déchirais un morceau de mon lapin pour me le mâcher et l'avaler. Je vis un des loups adultes s'approcher et s'installer à côté de moi ce qui me fît sourire alors je lui donnais un morceau de mon lapin. Je regardais la tigresse.

C'est eux qui les ont chassé pour moi de base, vu que tu semblais affamé c'était normal que je t'en donne une partie. Alors au lieu de te forcer, donne je mangerais le reste c'est pas un problème.

Le loup était en train de dévorer le morceau que je lui avais donné et semblait bien l'apprécier en tout cas. Je finis le morceau et comme l'autre, je mis les os de côté pour qu'ils puissent se faire les crocs dessus.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   Mar 1 Juil - 19:59




« Rencontre nocturne et complications »

Avec tout ça, j’en avais oublié la politesse de me présenter, bravo ma grande.

-Oh désolée, moi c’est Aika, et toi ?

Je le regardais prendre soin de sa cheville, elle semblait le faire souffrir. J’aurais aimé lui proposé mon aide, j’avais pu soigner mon dos seule, avec le temps, alors pourquoi pas une cheville ? Mais ça aurait été déplacé de lui en parler. Il n’avait , après tout, rien demandé et encore moins à moi.
Alors que je lui tendais mon reste de lapin, j’observais les loups et particulièrement celui que était assis à ses côtés, ils avaient l’air si docile… Chose rare pour des animaux sauvages.

- Ils ont l’air de t’apprécier, je n’avais encore jamais entendu parler de loups sauvages chassant pour un humain. Merci encore pour le repas, c’était vraiment gentil de ta part et… j’étais mal à l’aise de devoir en laisser alors que tu me l’avais donné puis je me rendis compte de ce que je disais  Désolée, je parle trop

Je parlais rarement autan, même pour prendre les commandes des clients je n’étais pas aussi bavarde, un verre un sourire et c’était suffisant. Pourtant lui… J’avais l’impression qu’il n’était pas comme les autres, je me sentais presque… en confiance ? Peut-être parce qu’il ignorait ce qu’on racontait sur moi chez les Sôma, vu qu’il n’en était pas un, alors il ne jugeait pas du regard comme les autres.
Je lui souris et me rendit compte que le loup à ses côtés ne me quittait pas du regard, ce qui me mettait assez mal à l’aise. Allait-il m’attaquer ? Non, il l’aurait déjà fait sinon, non ? Puis contre toute attente, son seul mouvement fut pour se coucher, tête posée sur un bout de la veste qui servait de repose-cheville. Il devait très certainement sentir la douleur qu’elle procurait à son propriétaire et sans que je m’en rende compte, les mots avaient franchis seuls mes lèvres.

- Ta cheville a l’air de te faire souffrir, tu devrais mettre un peu de glace dessus pour la faire dégonfler.

Quand je m’en rendis compte, je me sentis encore plus mal à l’aise.

- Désolée, j’aurais pas dû me mêler de ce qui me regarde pas



C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P IC O D E
Revenir en haut Aller en bas



Invité


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   Jeu 10 Juil - 19:12




"Rencontre nocturne et complications"
Aika Sôma


Aika sympa comme prénom, je la regardais un peu puis je finis par lui répondre.

Zokurakurai, mais appelle-moi Zoku c'est plus simple.

Je pris le morceau qu'elle ne finissait pas et le mangeait moi-même après tout, j'étais du genre à jamais gaspiller la nourriture. Je regardais le loup à côté de moi qui se régalait du morceau que je lui avais donné, mais je m'abstenais de le caresser cela aurait non seulement été déplacer, mais en plus il risquait de se retrouver avec une odeur humaine même maudite par le loup sur lui. Je ne préférais pas courir le risque qu'il se retrouve exclus de la meute à cause de moi. Aika s'était remise à me parler alors je l'écoutais jusqu'au bout et je finis par lui répondre.

De rien et personnellement, je préfère qu'on me dise franchement les choses. Je vais pas t'engueuler parce que tu finis pas. Je suis pas tes parents pour faire ça. Quant aux loups c'est normal, ils me considèrent comme un des leurs après tout je suis aussi un maudit, mais de l'esprit du loup comme toi, tu es maudite de l'esprit du tigre.

J'ai dis les choses simplement et franchement. À quoi bon mentir cela ne servait à rien de toute façon et puis au moins avec la franchise, on savait à quoi s'en tenir dès le départ avec les gens. Bref, je mangeais tranquillement même en sentant ma cheville me lancer douloureusement, mais je prenais sur moi pour le supporter. Peu après, je fus surpris, de voir le loup à mes côtés, se déplacer et poser sa tête à côté de ma cheville sur le manteau qui me servait à me la soulager. Il devait sentir que j'avais mal et je fus toucher de sa sollicitude alors je me permis une petite caresse sur sa tête pour le remercier, mais rien de plus. Le loup comprit mon geste apparemment vu que je compris son langage en me répondant un de rien dans son langage canin. D'ailleurs Aika se remit à me parler et oui en effet, faudrait être aveugle pour pas se rendre compte que j'avais mal.

Merci de ta sollicitude, mais cela ne changerait rien.

Je relevais le bas de mon pantalon pour la laisser voir la cicatrise pas belle à voir un instant puis à remettre mon pantalon correctement.

Je dois l'état de ma cheville à un c*nnard de crotale y a trois mois. Dis-je passablement énervé de m'en rappeler.


code by © Lancy Orca de http://www.artsoul.fr/
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre nocturne et complications [Zoku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre nocturne et complications [Zoku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Hors RPG :: ★ Archives :: ★ Archives des rp-