Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥️

Partagez | .
 

 Ici chez moi... [Pv zoku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Ici chez moi... [Pv zoku]   Lun 2 Déc - 1:50

Je lui avais demandé de venir chez moi pour que l'on soit tranquilles. Je souriais sur le trajet lui tenant enfin la main sans mes gants. Je rougissais en le regardant et fini alors par arriver en sa compagnie passant le portail de la maison et ouvrant laissant place à une maison spacieuse et bien entretenue, ayant un aspect réellement vivant et plaisant, mais surtout chaleureux. Je retirais alors mes chaussures avant d'avancer dans la maison voyant que ma mère n'était pas encore rentrée. Je soupirais alors et lui dit:

"Bienvenue chez moi Zoku! Tu pourras venir chez moi autant que tu le veux... Je pense que cela ne dérangera pas trop ma mère vu qu'elle n'est pas souvent ici au vu de son boulot... Mais je crois qu'elle t'appréciera!"

Sourit et lui reprend la main pour l'emmener dans le salon au niveau du canapé puis disparait prendre de quoi boire et aussi manger et depose tout sur un plateau le posant devant eux et s'installe sur le canapé:

"Je pense que c'est plus sympa comme ca... Si tu veux autre chose n'hésites pas..."

Pense à un truc et va chercher l'album photo du nouvel an avec ses cousins et le chef de famille et sort alors:

"Hum tu peux regarder tu y verras mes cousins maudits... "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Ici chez moi... [Pv zoku]   Mer 11 Déc - 3:08

✎ Aoi Sôma
 Ici chez moi...  


J'étais sincèrement heureux d'avoir trouvé Aoi, mais sur le chemin pour aller chez elle, je ne montrais rien car je n'aimais déjà pas qu'on me relooke en permanence à cause de ma dégaine mais alors les messe basses, je ne les supportais pas. Enfin je tenais la main d'Aoi en me fumant une clope que je tenais de l'autre. Ouais, je n'étais pas ce qu'on pourrait appeler une personne fréquentable et j'en étais fier. Je regardais Aoi et je la voyais rougir ce qui me fît quand même sourire alors je retirais ma clope du bec en rejetant la fumée en l'air puis je l'ai approché de moi et je l'ai embrassé avec douceur en éloignant la clope d'elle puis je la relâchais doucement en souriant en coin assez taquin puis on a repris la route de chez elle en terminant ma clope.

Une fois arrivé et à l'intérieur, j'avais bien entendu enlevé mes chaussures et je dois dire que ça me faisait bizarre de me trouver dans une maison accueillante. J'avais connu cette ambiance que quand j'étais avec Ryuu ce qui du reste était un passé lointain derrière moi à présent. Je laissais Aoi m'entraîner dans le salon une fois qu'elle m'aie dis que je pouvais venir quand je voulais. Je lui répondis avec un sourire en coin.

Merci pour ton invitation et pas la peine de me le dire deux fois ! Lui dis-je en lui faisant un clin d’œil espiègle et un sourire charmeur.

Je la laissais partir pour amener des trucs à boire et à manger et à sa remarque, je n'ai pas pu m'empêcher de lui répliquer pour la taquiner.

Mmmm... oui, j'aimerais autre chose aussi ! Toi ! Lui dis-je avec un sourire charmeur et coquin.

Je m'approchais d'Aoi et je mis une main dans son dos et je la collais à moi en lui levant la tête puis je déposais un tendre baiser sur ses lèvres et je me mis à la taquiner en lui mordillant le cou et le lobe de l'oreille. Je l'ai embrassé amoureusement tout en lui caressant la joue puis je me suis reculé pour me rasseoir et piquer deux trois trucs à manger en la regardant d'un œil espiègle puis quand elle s'est à nouveau bouger, elle m'amena la photo des maudits et du chef ou cheffe ? De la famille Sôma. Bizarrement ce chef avait un visage vraiment androgyne. Je demandais à Aoi quand même.

Le chef de ta famille, c'est un homme ou une femme?

J'avais un coup de pompe alors j'attendis qu'elle s'installe à côté de moi pour m'installer et m'allonger en posant ma tête sur ses jambes. Je la regardais avec un sourire espiègle et tendre puis je fermais les yeux en bâillant un peu puis je me tournais sur le côté avec le visage face à elle puis étant fatigué, je n'ai pas pu m'empêcher de m'endormir épuisé. Après tout, j'avais été chez mes géniteurs et ils ne me laissaient jamais en paix pour dormir même pas une heure alors, il était normal que je sois de mauvaise humeur et crevé de surcroît.

Revenir en haut Aller en bas


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Ici chez moi... [Pv zoku]   Mer 11 Déc - 7:22

Je l'avais laissé m'embrassé et me mordiller le lobe de l'oreille je m'étais à vrai dire sentie toute chose mais je n'avais rien dit le laissant faire et lui faisant confiance. Je souriais alors doucement avant de venir lui caresser la joue en retour profitant de cela. Puis au final il me demanda pour le chef de notre famille. Je le regardais alors avant de dire:

"C'est un homme, même si je dois avouer qu'il ressemble beaucoup à une femme..."

Je soupirais alors et remarqua qu'il commençait à s'endormir sur mes jambes, je soupirais alors et lui attrapais la main doucement avant de me lever et l'entrainer dans ma chambre m'allongeant alors et le tirant à coté de moi. Je voulais juste qu'il dorme dans un endroit confortable s'il avait vraiment envie de dormir. Je me posais alors contre lui ma tête sur son torse ainsi qu'une main avant de dire:

"Si tu veux te reposer dors donc ici! Ma mère sera la sur le coup de 23h et elle ne diras pas non! après si tu veux faire une sieste on peut aussi!"

Je souriais alors amusée me tenant contre lui et souriant en restant pourtant rouge. L'odeur de la cigarette qu'il dégageait ne me dérangeais absolument pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Ici chez moi... [Pv zoku]   Lun 6 Jan - 6:24

✎ Aoi Sôma
 Ici chez moi...  


Elle m'avait révélé que le chef de leur famille était bien un homme, mais étrangement j'avais encore un doute car je veux bien admettre qu'il existait des mecs qui avaient la gueule d'une meuf, mais à ce point, j'avais du mal à le concevoir. Enfin bref un jour, j'aurais la réponse à cette question, mais pour l'heure, j'étais crevé. C'était compréhensible vu mon cas car cela faisait des semaines que j'avais pas pu dormir normalement. Du coup pour tenir un minimum, j'avais appris à reposer mon cerveau la nuit et mon corps le jour pendant les cours.

J'étais sur le point de m'endormir que d'un coup, je me suis senti tirer alors j'ouvris les yeux et en l'espace de quelques secondes, je me suis retrouvé sur un lit bien moelleux. J'ai alors entendu Aoi et je l'ai regardé avec un regard reconnaissant et un tendre sourire sur les lèvres. Je sentais un poids dans ma main puis en la soulevant, je remarquais que j'avais embarqué mes affaires avec moi ce qui me fît sourire amusé. Comme quoi mes réflexes même endormi me servirait toujours. Je donnais un baiser sur le front à Aoi et je me retirais pour me lever avec peine vu le degré de ma fatigue. Cependant, je me déshabillais pour me mettre en caleçon en laissant mes fringues sur mes affaires que j'avais lâché.

J'entrais alors dans le lit sous la couverture et je serrais Aoi contre moi en ayant le torse à découvert. J'avais toujours une température assez élevée même si j'étais à poils dans la neige en pleine hiver. Pour ça, je remerciais ma malédiction car je tombais pratiquement jamais malade grâce à la forte résistance des loups, mais bon cela ne m'empêche pas les poussées de fièvre quand je me surmène trop. Je finis par regarder Aoi et à lui dire avec un sourire léger.

Merci Aoi ! J'apprécie ton attention ! Je t'avoue que ça fait des semaines que je peux pas dormir correctement ! Mes géniteurs me haïssent et me mènent la vie dure en m'empêchant de dormir vu qu'ils ne peuvent plus faire grand chose de plus. Du coup généralement, je fugue pour pouvoir être tranquille et récupérer. Je pense que tu comprends un peu mieux pourquoi je suis de mauvaise humeur en général.

Je l'embrassais tendrement et la fatigue se fît à nouveau sentir et d'une voix ensommeillé et faible, je murmurais légèrement en ayant les yeux qui se fermaient tout seul.

Bonne nuit...

À peine, j'avais prononcé ces deux mots que je me suis endormi comme une souche contre Aoi me sentant en sécurité.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ici chez moi... [Pv zoku]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ici chez moi... [Pv zoku]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Hors RPG :: ★ Archives :: ★ Archives des rp-