Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥

Partagez | .
 

 Avoir de la chance dans sa malchance [PV Erynaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


kyoya lycéenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Je suis un renard ! ^_^
Profession: Nope, juste étudiante pour le moment

MessageSujet: Avoir de la chance dans sa malchance [PV Erynaël]   Mer 31 Déc - 3:30

Mes plans de la journée : aller faire les boutiques ! J’en ai un peu marre de rester dans cette maison à vider des boîtes et aider ma mère à faire le ménage.  Je sais, ça fait un petit moment que nous avons emménagé, mais il reste toujours des boîtes à vider… Disons que nous avançons à notre rythme… À vrai dire, mon père est toujours au boulot, mon frère se trouve toujours une excuse pour s’enfuir de la maison et je fais de même. Pauvre maman qui doit se taper le sale boulot. Je suis quand même gentille, j’ai promis de m’occuper de faire les courses avant de revenir à la maison.

Après avoir enfilé une courte robe bleue à froufrou accompagnée de longs bas colorés, attaché mes cheveux en une seule queue haute et retenu les mèches rebelles avec des barrettes, je descendis rejoindre ma mère à la cuisine pour récupérer l’argent des courses et lui souhaiter bonne journée. Je mis mes bottines, mon manteau, un foulard et vérifiai rapidement que j’avais bel et bien mis mon porte-monnaie dans les poches de mon manteau puis sortis de la maison. Le centre ville n’est pas bien loin, une quinzaine de minutes de marche, tout au plus. Ça ne me cause aucun de problème de marcher jusqu’à là-bas. Le temps est doux malgré les quelques flocons qui tombent du ciel, je trouve ça reposant.

Après une quinzaine de minutes de marche, comme je l’ai dit un peu plus tôt, j’arrive au centre ville. Il y a beaucoup de personnes qui se promènent entre les magasins, des enfants accrochés à leurs parents, des copines qui riaient bruyamment en sortant d’un magasin de vêtements, un vieux couple marchant main dans la main… C’est amusant de voir tout ce monde si animé ! Je pris la direction du magasin de vêtements d’où provenait le groupe de filles qui riaient entre elle en essayant de me faufiler à travers la foule. Arriver dans le magasin, je me promenai entre les rayons à la recherche d’un vêtement, ou des vêtements, qui me convient.

Lorsque je sortis de magasin, un sac accroché à mon avant-bras, j’étais plutôt fière de moi ! J’ai réussi à trouver quelques tops intéressants dont un qui va aller à ravir avec l’une de mes jupes ainsi que quelques nouveaux accessoires ! J’en n’ai jamais de trop ! Alors que je réfléchissais à la prochaine destination, la sonnerie de mon cellulaire se fit entendre, signe que j’avais reçu un message. Ma mère sûrement ou une amie de mon ancienne ville. Je pris mon cellulaire pour vérifier mon message pour constater que j’avais tort. Le dentinaire était en réalité mon stupide frère qui me demandait de lui rapporter des ramens lorsque je vais aller faire les courses. Mais il me prend pour qui lui ?  Comme si j’allais oublier d’en acheter ! Je soupirai et rangeai mon portable sans prendre la peine de lui répondre tout en continuant de marcher. Erreur, je percutai un passant au moment où je ne regardai pas où je marchai… La suite des évènements se déroulèrent à grande vitesse. Un nuage de fumé se forma après ma transformation en renard, je commençai à paniquer et récupérai le plus d’effet que je pouvais récupérer dans ma bouche. Je me mis à courir aussi rapidement que je pouvais, entre les jambes des gens, à la recherche d’un lieu où me cacher.

Un manteau reposait au loin sur un banc, pas le temps de réfléchir, je devais faire en sorte que l’homme sur qui je m’étais cogné ne me voie pas. Pas dans un endroit où il y a autant de personnes… Je courus jusqu’au banc, abandonnant mes vêtements en dessous et sautai dessus pour me cacher sous le manteau. Je sais, j’ai déjà trouvé mieux comme cachette, je réfléchirais à un meilleur endroit lorsque l’homme aura pris conscience qu’il a halluciné mon existence. Je priais intérieurement que tout se passe pour le mieux, je ne veux pas causer une nouvelle fois des problèmes à ma famille. Mais ce que je ne savais pas à ce moment c’est que ce manteau sous lequel je suis cachée appartient aussi à un homme qui ne se tenait pas bien loin de là…


Fiche de présentation ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Avoir de la chance dans sa malchance [PV Erynaël]   Ven 2 Jan - 5:19


Avoir de la chance dans sa malchance


J'avais dû travailler de nuit enfin être de garde à l'hôpital sans parler que j'avais dû faire deux opérations d'urgence pour des césariennes. Au matin à la fin de mon service, j'étais épuisé, mais ma journée n'était pas finie pour autant car deux heures plus tard, j'avais des séances photos pour mon travail de mannequin. J'étais toujours professionnel et je pouvais tenir debout même si je dormais car plus professionnel que moi, j'avais encore jamais rencontré.

Bref, j'avais été me remaquiller un peu pour camoufler ma fatigue et je me donnais à fond pour les photos dont j'avais laissé mon manteau sur le banc pas loin. J'avais un chiot husky avec moi pour les photos et heureusement que j'aimais les animaux car ceci me le rendait bien. Trois heures plus tard, je terminais enfin mon travail de mannequin. J'étais crevé, mais j'avais encore un peu d'énergie quand même.

Je retirais mon maquillage puis je retournais vers le banc pour récupérer mon manteau avec le chiot. Je m'assis sur le banc pour souffler et me boire ma bouteille d'eau et je vis le chiot renifler mon manteau puis japper. Je me posais des questions et quand je vis des morceaux de tissu vers mes pieds, je sus ce que cela pouvait être. Je pris les vêtements que je mis dans mon sac rapidement puis je pris mon manteau sous le bras en tenant l'animal également contre moi. Je m'éloignais des photographes sait-on jamais ce qui pourrait se passer. J'avais pris le chiot avec moi tout en tenant l'animal contre ma poitrine.

Je finis par déboucher sur la grande avenue et je repérais un sac de courses et un sac à main laisser à l'abandon. Là j'étais sûr et certain de ce que je tenais comme animal qui semblait ne pas en être un. Je mis le sac à main rapidement dans le sac de course et je partis avec la totale le plus discrètement possible. Je finis par aller dans une ruelle déserte et à m'asseoir sur un banc puis à poser l'animal dont je découvris que c'était un renard ou une renarde plutôt vu qu'aucune transformation ne s'était produite apparemment. Je m'étirais un peu et souris à la renarde en posant le sac sur le banc à côté de moi.

Tu devrais être plus prudente quand tu te promènes petite Kyôya !

Je sortis ses affaires qui étaient sous le banc de mon sac pour mettre le tout dans le sac de courses.  Là d'un coup, je me mis à bâiller tout en mettant ma main devant la bouche et ensuite à me secouer la tête puis à dire pour moi-même.

Heureusement que j'ai congé demain ! Je vais pouvoir dormir !

Je me mis à regarder la renarde en souriant amicalement tout en voyant le chiot, dont j'avais pas encore trouver de nom l'ayant acheté la veille, qui reniflait la renarde.

T'as pas à avoir peur de moi ! Je m'appelle Erynaël et toi ?

Je savais que les membres maudits pouvaient parler même sous leur forme animal car je conversais souvent avec Zoku quand il se trouvait sous sa forme de loup.

Revenir en haut Aller en bas


kyoya lycéenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Je suis un renard ! ^_^
Profession: Nope, juste étudiante pour le moment

MessageSujet: Re: Avoir de la chance dans sa malchance [PV Erynaël]   Sam 3 Jan - 23:34

Je crois que ça fait assez longtemps que je me suis éloignée, je peux aller essayer de trouver une meilleure cachette. Alors que je m’apprêtai à sortir de ma cachette improvisé, un homme vint s’asseoir sur le banc… M*rde, manquait plus que ça ! Ne pas bouger, je ne dois pas bouger et espérer que c’est seulement un homme épuisé de suivre sa femme qui va bientôt venir le chercher ou un truc du genre. J’essayai de me faire le plus petit possible et de ne pas tenter le moindre mouvement pour ne pas me faire repérer. C’est raté… Je sentis le souffle d’un animal renifler le manteau sous lequel j’étais cachée et se mettre à japper après moi. S’il te plaît arrête de japper ! On me souleva toujours cacher par le manteau, je tentais de me débattre et de griffer celui qui venait de me prendre. On ne lui avait appris que les animaux sauvages sont dangereux ?! Mais mes tentatives de m’échapper furent vaines, des bras musclés me tenaient fermement. On est en train de me kidnapper ?!

L’homme finit par s’arrêter, je l’entendis s’asseoir avant d’enfin me relâcher. Rapidement je sortis de sous le manteau et sautai en bas du banc sur lequel nous étions. Regardant l’inconnu de face, je grognai dans sa direction. Je n’apprécie pas du tout me faire trainer ainsi ! Mais pour qui il se prenait ce gars ? Ce trimbalé avec un animal sauvage et ce stupide chien qui m’avait fait repérer !

-Tu devrais être plus prudente quand tu te promènes petite Kyôya !

Je m’arrêtai d’un coup de lui montrer les dents. Comment sait-il que je suis une Kyôya ?! Alors il est au courant pour la malédiction ? Je regardai l’homme intriguée. C’est vrai qu’il semble plutôt charmant garçon. Beau visage, longs cheveux blonds et ses yeux… magnifiques ! Je le jalouse d’avoir de si beaux yeux ! Alors que je l’observai sans rien dire, je le vis sortir de son sac mes vêtements qu’il rangea dans mon sac de course. Alors en réalité il m’avait ramené dans une ruelle où il n’y avait personne pour en quelque sorte me protéger… Moi qui pensais qu’on essayait de me kidnapper. Si mon frère aurait été là il aurait sans doute ri de moi. L’homme se mit à bailler, c’est vrai que je ne l’avais pas spécifié, mais de grandes cernes ornaient le dessous de ses yeux.

-Heureusement que j'ai congé demain ! Je vais pouvoir dormir !

Dur travail ? Ça expliquerait les cernes… Il me sourit tout de même.

-T'as pas à avoir peur de moi ! Je m'appelle Erynaël et toi ?

Je m’assis en soupirant regardant son chiot curieux me sentir. Je m’amusai à lui donner un petit coup avec ma grande queue touffue et il fut bien plus intéressé par poursuivre cette dernière qu’à moi. Je continuai donc de la faire bouger de la droite à gauche alors que le pauvre husky essayait de l’attraper entre ses dents. Je reportai mon regard sur le bel inconnu pour répondre à sa question, après tout il semblait connaître mes origines.

- Oh ! Mais je ne suis pas inquiète ! Dans le pire des cas je t’aurais obligé à me suivre jusqu’à la résidence pour te faire oublier, mais curieusement tu sembles être au courant de mon problème. Comment se fait-il ?

J’abandonnai mon compagnon de jeu pour sauter sur le banc et ainsi être un peu plus élevé. Je regardai rapidement dans mon sac de course pour m’assurer que tout y était avant de me retourner vers Erynaël.

-Enchanté Erynaël, moi c’est Myu et pas la peine de te dire mon nom je crois bien. Merci de m’avoir éloigné de là et pardon pour les coups de griffes. Je ne pensais pas que c’était quelqu’un qui essayait seulement de me secourir. Je rigolai avant de continuer. Alors je t’en dois une !

À ce moment je sentis une douleur vive dans le bas de ma queue. Je lâchai une petite plainte avant de me retourner et de voir le chiot husky bouger la queue joyeusement en regardant ma queue qui pendait du banc. Je l’avais oublié ce petit garnement.  Je sautai du banc pour aller le rejoindre et lui sautai dessus pour m’amuser avec. Il lâcha un jappement tandis qu’il se retrouva coucher sur le dos moi par-dessus lui qui rigolai. C’est à ce moment que cette malédiction décida de me redonner mon véritable corps. Lorsque la fumée s’évapora, je me retrouvai complètement nue assis dans la neige, mes cheveux, qui étaient dorénavant détachés, me cachant mes attribues féminins. Je tenais dans mes bras le chiot en rigolant et lui donnai un bisou sur le dessus de la tête avant de le déposer sur le sol.

-On fait moins le malin maintenant ?

Je me levai du sol en frissonnant et allai récupérer mon sac sur le banc, aucunement gêné de mon accoutrement. Je ne suis pas pudique et j’ai l’habitude de me retrouver ainsi, maintenant. Je m’éloignai un peu pour aller m’habiller tout en criant à Erynaël.

- Je te fais confiance pour surveiller que personne n’approche !

Puis allai m’habiller à nouveau de ma robe, mes bas, mon manteau et mes bottes. Je ne trouvai malheureusement pas mon élastique pour les cheveux en cherchant dans le sac alors je retournai rejoindre Erynaël en lui souriant à grande dents tout en faisant tenir les cheveux qui me retombaient devant le visage grâce à mes barrettes.

- Merci encore une fois ! Ça te dirait d’aller prendre un café ? C’est moi qui invite, je te dois bien ça et puis tu sembles épuisé. Ça te ferait un grand bien !

Je récupérai le jeune husky dans mes bras pour le caresser en attendant sa réponse. Moi aussi je voulais aller me réchauffer un peu en allant prendre un bon café chaud ou peut-être un chocolat chaud… Je vais y réfléchir.


Fiche de présentation ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Avoir de la chance dans sa malchance [PV Erynaël]   Ven 16 Jan - 14:27


Avoir de la chance dans sa malchance


Punaise malgré mon manteau, je sentais nettement les coups de griffes et les morsures de la Kyôya. Heureusement que j'avais de quoi me soigner avec moi et puis je ne pouvais pas lui en vouloir car j'aurais fait pareil à sa place. J'avais tenu bon en la tenant toujours pour enfin la relâcher à l'abri. Je ne prêtais pas attention quand elle me montra les crocs vu que je sortais de mon sac de quoi me soigner le bras qu'elle m'avait blessé. Je sentais que j'allais me faire incendier pour mon travail de mannequin, mais bon peu importe.

Ma chemise était bien déchiré avec du sang alors sans gêne, je me mis torse nu pour constater les dégâts. Elle n'y était pas allée de main morte vu l'état de mon bras. Je sortis de mon sac, un flacon avec une seringue des gants et je pris un peu du produit antibiotique pour me l'injecter dans le bras. Je finis par mettre l'aiguille dans un petit compartiment réservé à cet effet. Je me désinfectais aussi mes plaies et me les bandais comme le vrai médecin que j'étais ayant finis de me soigner en retirant aussi mes gants que je rangeais dans mon sac avec le reste. Je me mis à rire amusé en remettant mon manteau l'ayant écouté.

M'obliger à te suivre ? Oulà t'aurais eu besoin de plus de force ! Dans tout les cas, je suis au courant depuis dix mois environ ! Et puis la personne qui me l'a révélé est un Kyôya justement. C'est un ami très cher et je sais de quoi il serait capable pour me protéger contre le système d'effacement de la mémoire que votre famille fait subir à ceux qui découvrent la vérité. Alors tu vois, il est hors de question que l'on m'efface la mémoire car je ne tiens pas à laisser Zoku tout seul après ce qu'il a subis !

J'allais pas déballer quelque chose que Zoku n'a évidemment pas envie de parler alors j'ai omi les détails exprès car après tout ce n'était pas à moi de révéler ça à sa place. Je lui répondis simplement avec un sourire amical après l'avoir laissé parler.

Enchanté Myu ! Et c'est rien, j'ai toujours de quoi me soigner comme tu as pu le constater ! J'ai beau travaillé comme mannequin, je suis aussi médecin à mes heures alors j'ai toujours mon nécessaire de soins avec moi !

Je les regardais pendant que mon chiot et Myu jouait et d'ailleurs je réfléchissais toujours au prénom de mon husky. Pleins de noms me sont passés par la tête étant perdu dans mes pensées jusqu'à ce que je reprenne contact avec la réalité quand elle finit par me demander de veiller à ce que personne ne vienne. Euh... ok, mais pourquoi donc ? Je regardais curieux et c'est là que je compris car elle était à poils et humaine. Je finis par effectivement veiller à ce que personne ne viennent ce qui avait été le cas. Je pris mon chiot dans mes bras et le caressais en souriant tellement je le trouvais mignon comme un petit ange. Cela me fît tilt d'ailleurs ! Bon pourquoi pas Ange comme nom pour mon chiot ça lui irait bien. Je levais la tête vers Myu pour lui répondre.

Ben oui pourquoi pas ! D'ailleurs que tu saches, mais je suis pas mal connu alors si tu te retrouves prise en photo dans un journal avec moi, c'est normal dans mon monde ! Lui dis-je en lui faisant un clin espiègle.

Revenir en haut Aller en bas


kyoya lycéenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Je suis un renard ! ^_^
Profession: Nope, juste étudiante pour le moment

MessageSujet: Re: Avoir de la chance dans sa malchance [PV Erynaël]   Dim 18 Jan - 6:11

Je ne pensais pas que j’avais été si violente, mais il semblerait que ça soit le cas. Le bras de l’homme était couvert de sang, on pouvait y voir les morsures et les coups de griffes que je lui ai infligées. S’il aurait au moins pris le temps de me chuchoter qu’il ne faisait que m’aider, peut-être que je ne lui aurais pas fait subir cela ! Il ne semblait pas être inquiet de l’état de son bras, il sortit tout simplement de son sac de quoi se soigner en prenant la peine d’enlever sa chemise. Je précise ce dernier car il faut dire que le voir accoutré ainsi m’offrait une vue plutôt alléchante… Bref, l’homme se mit à rigoler.

- M'obliger à te suivre ? Oulà t'aurais eu besoin de plus de force ! Dans tout les cas, je suis au courant depuis dix mois environ ! Et puis la personne qui me l'a révélé est un Kyôya justement. C'est un ami très cher et je sais de quoi il serait capable pour me protéger contre le système d'effacement de la mémoire que votre famille fait subir à ceux qui découvrent la vérité. Alors tu vois, il est hors de question que l'on m'efface la mémoire car je ne tiens pas à laisser Zoku tout seul après ce qu'il a subis !

Zoku… Zoku… Je me souviens avoir attendu son nom, mais son visage ne me revient pas à l’esprit. Faut dire que sauf les rapides sauts que je venais faire pour faire perdre la mémoire aux gens, je ne vais que très rarement à la résidence. De ce fait, je connais que très mal mes cousins maudits. Je crois avoir entendu qu’il serait le loup, mais mes connaissances sur lui s’arrêtent là. Ce Zoku aurait donc dévoilé notre secret à cet Erynaël… Je suppose alors qu’il doit être un homme de confiance, surtout que la résidence n’est pas insistée pour lui faire oublier. À moins que Zoku l’ait gardé pour lui… Peu importe, aujourd’hui, je ne suis pas pour me plaindre que ce bel inconnu connaisse notre secret. Même que ça m’arrange.

- Je n’ai jamais dit que je comptais te trainer seule, j’ai des contacts qui auraient très bien pu m’aider. Quoique c’est vrai que je n’aurais pas réussi à te retenir jusqu’à leur arrivé. Ça m’arrange que ce Zoku t’es dévoilé notre secret finalement.

Je lui fis un clin d’œil amusé. Après l’avoir rejoint sur le banc et m’être présenté j’appris qu’il se trouve à être à la fois un médecin et à la fois un mannequin. Je comprends parfaitement pourquoi il est mannequin, mais savoir que de plus il est médecin, ça le rendait encore plus attirant. Bah quoi ? Ce n’est pas tous les jours que vous avec la chance de faire la rencontre d’un garçon chargé de ses deux métiers ! Surtout qu’il semble tenir à cœur aux travaux qu’il fournit. Je veux dire, au point de trainer constamment avec lui des seringues…

Après avoir repris mon apparence et m’être habillée, je l’invitai à aller prendre un café pour me faire pardonner de mon attaque et aussi pour le remercier.

- Ben oui pourquoi pas ! D'ailleurs que tu saches, mais je suis pas mal connu alors si tu te retrouves prise en photo dans un journal avec moi, c'est normal dans mon monde !

Suite à ses paroles je rigolai. Parce qu’en plus de ça, il est connu ? Comment se fait-il que je ne sache rien sur lui ? Je ne dois pas regarder les bonnes revues, parce que avoir croisé un gars comme lui, je m’en serais souvenue ! Je marchais donc pour sortir de la ruelle dans lequel il m’avait amené, le laissant me rejoindre, tandis que je lui répondis en rigolant.

- Super ! Comme ça il va avoir ma photo partout dans les magazines avec des rumeurs inventées de nulle part sur nous et je vais devenir tout autant connue ! Il va aussi y avoir des paparazzis qui vont me harceler pour en savoir plus sur notre relation et me pourrir la vie ! Pourquoi pas ?

Je ne crois pas que cette histoire va vraiment dégénérer à ce point, mais ça serait comique. Même si ça m’apporterait beaucoup de problèmes pour ce qui est de ma malédiction. Je marchai donc en compagnie du célèbre mannequin à la recherche d’un café.

- Alors, ce n’est pas trop infligeant de vivre avec deux métiers qui en demande autant ?

J’essayais surtout de chercher un sujet de conversation pour qu’un blanc ne s’installe pas au courant du chemin. On finit par arrivée devant un charmant petit café qui me semblait plutôt calme et y rentrai en compagnie d’Erynaël. Oh et le chiot, je l’avais oublié celui-là. Je ne pense pas que nous pouvons rentrer avec un chien, mais dans le pire des cas nous allons prendre place sur la terrasse extérieure pour prendre notre boisson chaude, même si je dois dire que je préfère rester au chaud à l’intérieur. Je me dirigeai vers le comptoir où se tenait une jeune demoiselle dans la vingtaine qui nous accueillit avec un grand sourire. Après nous avoir demandé notre commande, je lui souris avant de la lui donner joyeusement.  

- Bonjour ! J’aimerais prendre comme boisson votre café vanille française forma moyen accompagné d’une assiette de biscuits mixtes. Ah ! Et mettez la commande de mon compagnon sur la même que la mienne, aujourd’hui, c’est moi qui paye !

Je fis un clin d’œil à la fille avant de me mettre sur le côté pour laisser Erynaël faire sa demande et attendre que mon café et mes biscuits soient préparés. Je regardais, pendant ce temps, le café. Il me sembla chaleureux et plutôt mignon. Pour le moment, il n’y avait que très peu de clients. Trois personnes âgées devant le faux foyer discutaient calmement, deux amies rigolaient ensemble et un garçon se tenait seul dans le fond en lisant un journal. Eh bien, je ne vois pas trop comment on pourrait se faire déranger !


Fiche de présentation ici

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Avoir de la chance dans sa malchance [PV Erynaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Avoir de la chance dans sa malchance [PV Erynaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Avoir la tête dans les étoiles — Gemma
» Du sable dans les chaussures, Cissy et Killian, LIBRE !
» Avoir Mew ??
» [ROSA] Comment avoir... Reshiram et Zekrom ?
» Rappelz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: La ville :: ★ Le centre ville-