Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥

Partagez | .
 

 Retrouvailles du Rat et du Cheval (PV Rin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


sôma lycéen
avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Rat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Retrouvailles du Rat et du Cheval (PV Rin)   Jeu 31 Juil - 8:11

C'était une belle journée d'été. Le soleil brillait sur la ville et la résidence principale des Soma. La température était fortement agréable et malgré la chaleur un vent frais rafraichissait. Appuyé contre un mur de ma maison je contemplai le ciel azur sans aucun nuage à l'horizon. Mes yeux couleur encre étaient comme d'habitude impossibles à déchiffrer. Ils paraissaient vides de toute émotion depuis ce moment-là. Depuis cette période plus précisément. Même mon père et mon frère n'avaient pas réussi à rallumer l'étincelle de vie qui y brillait autrefois, avant que ce cauchemar ne commence. Et même maintenant, alors qu'il était terminé, mes yeux ne semblaient pas vouloir leur retrouver leur joie de vivre. Comment auraient-ils pu alors que leur propriétaire était plus mort que vivant ?

Je poussai un soupir silencieux avant de me redresser. Je n'allais pas rester là à rien faire toute la journée quand même... L'idée était fort tentante et j'eus envie pendant quelques secondes d'aller faire une longue, très longue sieste. Mais je ne pouvais pas faire ça. J'avais promis à mon jumeau de faire des efforts, de réessayer de vivre normalement. Après tout ici mes bourreaux n'iraient pas me chercher ici. Je n'avais rien à craindre du moment que je restais dans la résidence n'est-ce pas ? Je n'étais pas obligé de rester planté chez moi après les cours ou pendant les jours de congé. Il fallait que je vive ma vie... Hum. Décidément Jinx était bien plus doué pour me convaincre que moi-même. Enfin. Je m'écartai du mur sécurisant à regret et rentrai à l'intérieur prendre une veste et mettre un mot comme quoi j'allai me promener. Il y avait peu de chance que le reste de la maison rentre pendant mon absence vu que je ne comptais pas m'attarder dehors, mais c'était toujours mieux de prévenir.

Je sortis en refermant soigneusement la porte avant de mettre les mains dans les poches de mon jeans et de commencer à m'éloigner de ma maison si rassurante et accueillante. Les cicatrices étaient toujours présentes, la peur toujours là. Quand je n'étais pas dans un environnement familier ou accompagné de mes proches j'avais légèrement tendance à paniquer. Il n'y avait que quelques mètres qui m'éloignait de chez moi et pourtant l'absence de mon jumeau se faisait déjà sentir. La peur me hantait comme un spectre invisible et déterminé. C'était complètement ridicule. J'étais ridicule.

On était dans la résidence Soma bon sang ! En d'autres mots c'était aussi chez moi même quand je n'étais pas à l'intérieur de l'enceinte de ma propre maison. Il n'y avait que des membres, plus ou moins proches, de ma famille ici. Mes bourreaux n'auraient jamais pu y mettre les pieds même s'ils l'avaient voulu. Alors pourquoi mes mains tremblaient comme ça ? Pathétique...

Un peu plus tard alors que je continuais à me promener tout en essayant de ne pas devenir fou je me perdis soudain dans mes pensées. Enfin dans d'autres pensées. Je n'y avais jamais vraiment pensé mais cela faisait un sacré moment que je n'avais pas revu les autres membres du Zodiaque. Enfin pour la plupart. Que ce soit Yuki qui était du signe du rat comme moi ou d'autres. Même ceux avec qui j'étais le plus proche autrefois. J'étais vraiment devenu sauvage hein... Un pauvre animal farouche. Tss. Quelle ironie.

Ne regardant pas où j'allais je percutai quelqu'un et manquai de tomber par terre. Heureusement je parvins à me retenir à un mur m’égratignant au passage la main. Je grimaçai à cause de la douleur avant de me tourner vers la personne que je venais de heurter pour m'excuser. J'avais un minimum de manières quand même. Les mots restèrent coincés dans ma gorge. Quand on parlait du loup il venait toujours hein... Devant moi se tenait Rin Soma la Zodiaque du Cheval. Et une des filles Zodiaques que je connaissais le mieux... Et elle faisait partie de ceux que je n'avais jamais revu. Et que du coup j'avais probablement inquiété. Après tout le clan quasiment était au courant de ce qui m'était arrivé. Que ce soit à cause de ma famille proche qui n'avait pas réussi à tenir sa langue, à cause de ceux qui avaient demandé des nouvelles ou des autres qui avaient été prévenus par téléphone arabe. Soudain gêné de ne pas avoir pris la peine de parler à mes amis durant tout ce temps je regardai ailleurs évitant soigneusement le regard de mon aînée. Qui était toujours aussi jolie soit dit en passant.

- Salut... Rin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles du Rat et du Cheval (PV Rin)   Ven 1 Aoû - 15:04

Rin se redressa, fatiguée. Il faisait chaud, elle n'avait aucune envie de se lever. Mais elle n'était pas du genre non plus à passer la journée au lit. Elle regarda son réveil. Neuf heures. C'était déjà trop tard. La brune se leva alors et elle se dirigea vers son armoire pour choisir des vêtements. Elle attrapa rapidement une mini-jupe et un débardeur. Avec ça, elle enfilerait des bottines et une veste. Il faisait trop chaud pour mettre un pantalon mais ça ne l'empêchait pas de se couvrir un minimum. Elle n'aimait jamais entièrement se dévoiler. D'ailleurs, elle n'aimait pas l'été. Trop chaud, la peau était collante et ses cheveux l'étouffaient. Mais elle n'avait aucune envie de les couper ou même de les attacher. Elle n'avait pas le temps de penser à être coquette.

Une fois prête, la jeune fille quitta la maison en esquivant la cuisine où Kagura discutait avec sa mère. C'était le mois d'Août, un petit mois de vacances avant la reprise des cours. Rin avait hâte d'être en mars. Le lycée serait alors fini et elle serait complètement indépendante, elle n'aurait plus à rester dans cette maison trop joyeuse pour elle. Mais ce n'était pas comme si elle pouvait partir non plus. Elle devait toujours chercher comment lever la malédiction. La jument s'éloigna à grands pas pour quitter la résidence. Kagura ne vivait pas trop au centre de la résidence, mais elle n'aimait pas être ici. C'était toujours trop proche du pavillon du chef de famille. Peut-être que ce soir, elle pourrait aller chez Kazuma. C'était un des rares endroits où elle se sentait en sécurité, au calme sans personne qui l'oppressait ou qui attendait quoique ce soit d'elle. Elle devrait juste s'assurer que Hatsuharu ni vienne pas avant, pas question de le croiser.

Dans sa course la jument s'était perdue un instant dans ses pensées. Si bien qu'elle ne remarqua pas tout de suite qu'on croisait son chemin... et elle rentra brusquement dans quelqu'un. Surprise elle eut une perte d'équilibre mais elle put rapidement se rattraper. La brune posa alors le regard sur la personne qu'elle venait de bousculer. … Un garçon ?

« Salut... Rin. »

Ah. Il avait bien grandi depuis le temps, mais elle le reconnut. Seiichi, maudit du rat. Quand elle était enfant, avant que tout ne s'effondre autour d'elle, elle s'entendait bien avec lui. C'était un gentil garçon avec qui elle aimait beaucoup jouer. Puis quand sa famille avait commencé à se déchirer, entre le stress quotidien qu'elle subissait, les coups, la malnutrition, puis l'abandon de ses parents, elle s'était un peu éloignée de lui. Il n'y avait qu'Haru qui lui était resté proche, mais surtout parce que c'était lui qui venait s'accrocher à elle en la suivant partout. Il lui arrivait encore de parler au rat, mais elle se montrait plus réservée. Elle avait ensuite vaguement entendue parler de ce qui lui était arrivé, mais si elle avait eu une pensée pour lui, la jument avait malheureusement été occupée par d'autres choses. La confrontation avec Akito, sa chute, l'hôpital... La jeune fille avait dû s'occuper de ses propres démons avant de ceux des autres.

« Bonjour... »

Elle le regarda un instant. Elle n'avait pas envie de s'attarder, pas envie de parler. Mais malgré tout, Seiichi était un ami. Un ancien ami ? Enfin, peu importe. Mais elle pouvait peut-être faire un petit effort et lui accorder un peu d'attention. Malgré toute la colère qu'elle avait en elle, la jument avait toujours un plus de mal à ignorer les personnes comme lui.

« … ça fait longtemps. »

HS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sôma lycéen
avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Rat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: Retrouvailles du Rat et du Cheval (PV Rin)   Mer 17 Sep - 16:49

Je fixais mon ainée ne sachant pas vraiment quoi lui dire. Plusieurs années avaient passé depuis notre dernière rencontre. Oh on s'était probablement croisés parfois ici et là, mais jamais seul à seul et on ne s'était jamais adressé la parole depuis ces incidents. Je me demandai d'ailleurs si elle était au courant de ce qui m'était arrivé. Probablement...

Jinx et mon père n'avaient probablement pas pu garder ça pour eux. En parler à mes amis d'autrefois, aux autres maudits qui connaissaient la souffrance, dans l'espoir qu'ils puissent m'aider alors qu'eux étaient impuissants cela leur ressemblerait bien. Osant enfin poser mon regard sur elle le visage toujours aussi impassible. En apparence du moins.

- Oui en effet. Excuse-moi de ne pas vous avoir contacté pendant tout ce temps... C'est juste que...

Je détournai encore une fois les yeux et mon poing se contracta douloureusement. Je n'étais vraiment pas encore guéri psychologiquement parlant. Après avoir pris une profonde inspiration je la regardai à nouveau.

- Je suis content de te revoir, Rin. Vous m'avez manqué toi et les autres. Dis-moi... Tu vas bien ?

Maintenant que j'étais plus attentif je voyais bien qu'elle était plus pâle qu'autrefois. Et qu'elle semblait bien plus maigre aussi. Légèrement inquiet à présent je la fixai en essayant de deviner ce qui avait bien pu lui arriver pendant tout ce temps.

Néanmoins je n'étais pas fouineur et je respecterais le fait qu'elle ne veuille pas en parler si cela devait arriver. Dans le cas contraire je l'écouterais et je la consolerais gauchement. Jinx avait beau être plus sociable que moi désormais je pouvais quand même réconforter une amie.

En fait comme d'habitude je ferais passer les autres avant moi. Comme si ce qui m'était arrivé n'était rien. Comme si j'allais bien... Ah les humains sont doués pour se leurrer vous ne croyez pas ?

Pardon D::
 




Merci à Jinx pour mon kit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Retrouvailles du Rat et du Cheval (PV Rin)   Mar 7 Oct - 6:27

Il y avait comme un instant de malaise entre les deux jeunes gens. Rin ne savait pas quoi dire, elle n'avait pas envie de dire quoique ce soit non plus, et le rat semblait gêné de son côté.

« Oui en effet. Excuse-moi de ne pas vous avoir contacté pendant tout ce temps... C'est juste que...  Je suis content de te revoir, Rin. Vous m'avez manqué toi et les autres. Dis-moi... Tu vas bien ? »

Le malaise du garçon, ses muscles qui se tendaient un peu... Tout ça, Rin l'avait remarqué. Il n'avait pas l'air très bien. Pas vraiment malade, juste... triste, voire inquiet. Il lui faisait penser à un lapin aux aguets car trop éloigné de son terrier. Peut-être que des années auparavant, elle se serait demandé pourquoi, car ils étaient dans la demeure familiale, là où on les protégeait tous. Mais à présent, la question ne l'effleura même pas, quant à la maison Sôma... elle ne supportait plus d'y être. Elle ne revenait ici que parce qu'elle avait un lit où dormir et aussi parce qu'elle pouvait fouiller dans les archives parfois. Sinon, elle cherchait à quitter cet endroit oppressant dès que possible.

« Je vais bien, eut-elle pour seule réponse. »

Non, elle n'allait pas bien. Rien n'allait pour la jument à vrai dire. Mais l'admettre serait montrer une faiblesse. Hors de question de laisser passer ça.

« Tu devrais rentrer chez toi, fit-elle alors en commençant à dépasser le garçon. Et ne me parle plus. »

Oui. Parce si on les voyait discuter, si Akito la voyait... Le chef de famille se mettrait en colère. Pire. Il irait l'accuser encore une fois de chercher à lui « voler » un maudit. Elle en était certaine. Et la punition pourrait peut-être aussi toucher le rat. Le chef était imprévisible dans ses colères. Hors de question de prendre ce risque, même si le brun sortait rarement de son pavillon. Sur ce, la jument commença à s'éloigner.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sôma lycéen
avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Rat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: Retrouvailles du Rat et du Cheval (PV Rin)   Dim 19 Oct - 9:37

Contrairement à beaucoup de maudits je m'étais toujours senti bien dans l'enceinte de notre demeure principale. Alors que Yuki et Kyo avaient fui pour se réfugier chez Shiguré j'étais resté avec mon frère et mon père. Notre maison était même non loin du bâtiment où vivait Akito. Après tout le Rat et la Licorne étaient sans nul doute les signes les plus importants, les plus précieux. Et comme le premier Rat, à savoir Yuki, avait fui Akito n'allait certainement pas me laisser lui échapper.

Cependant contrairement à mon cousin je n'avais rien à lui reprocher. J'appréciais même énormément sa présence. A vrai dire je n'avais aucune idée de ce dont il était vraiment capable, des raisons qui poussaient les autres maudits à se méfier de lui. Il avait toujours été gentil avec moi. Et c'était actuellement une des seules personnes avec qui j'avais de réels contacts, un vrai lien. Donc je ne me doutais pas le moins du monde des souffrances que ma cousine avaient vécues. Pour autant je voyais bien qu'elle ne semblait pas en forme et même si je n'avais jamais été doué pour percer les gens à jour, au contraire de mon jumeau, je fus sceptique quand elle m'assura que tout allait bien.

Vraiment ? Dans ce cas pourquoi était-elle si pâle, si maigre et si tendue ? Je me rappelais qu'elle n'était pas si mal à l'aise avec les autres autrefois. On s'entendait même plutôt bien. Alors pourquoi ce malaise ? On se connaissait depuis presque toujours. On aurait dû être contents de se revoir, se sourire, fêter nos retrouvailles. Et on se contentait de cette distante conversation, de ce malaise. Je n'étais pas satisfait. Mais est-ce que je pouvais le lui reprocher alors que j'étais aussi mal qu'elle ? Probablement pas. Je n'étais pas égoïste à ce point. Sorti de mes pensées par son départ et ses paroles je la fixais d'un air un peu bête avant de me gratter la tête en regardant ailleurs. Quelle froideur...

Je ne savais pas vraiment comment réagir avec ce genre de personnes. Avec l'ancienne Rin je m'en serais sans doute bien sorti, mais avec l'actuelle c'était une autre histoire... Les gens ne changeaient pas aussi facilement alors quelque chose de grave avait vraiment dû se produire. Mais quoi ? Je n'en avais aucune idée et me creuser la tête ne me ressemblait pas. Aussi j'avançais sans vraiment m'en rendre compte et tendis le bras de la même façon, un peu ailleurs. Mes doigts se refermèrent sur sa manche et je sentis comme un étau autour de mon corps.

- Ne pars pas, soufflai-je.

Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais je sentais que si elle partait maintenant ce serait la fin de notre amitié. Et de bien d'autres choses. Je voulais savoir. Je voulais comprendre. Je voulais la comprendre. Au souvenir du bon vieux temps, au souvenir où tout allait bien. Au souvenir où Kazuya n'existait pas encore. Au souvenir de quand nous allions bien, tous les deux.

- Dis-moi ce qui t'es arrivée Rin ! On a changé, tu connais ma raison je veux savoir la tienne.

Pour la première fois je plongeai véritablement mon regard dans le sien avant de lâcher sa manche me rendant compte de cette impulsion qui était venue soudainement. Mal à l'aise je me grattai nerveusement la tête à nouveau et marmonnai des excuses. Qu'est-ce que je pouvais être bête parfois...




Merci à Jinx pour mon kit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retrouvailles du Rat et du Cheval (PV Rin)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles du Rat et du Cheval (PV Rin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des retrouvailles tragiques...
» Garde de la Citadelle a cheval.
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Résidence des Sôma :: ★ Jardins-