Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥️

Partagez | .
 

 ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


citoyenne lycenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Celle des ondes, ça compte ?
Profession: Lycéenne

MessageSujet: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Lun 21 Juil - 13:29




Saki Hanajima
« Quand on a dans sa vie des gens aux quels on tient...
Il y a toujours des moments un peu douloureux et des moments un peu triste...Mais finalement,c'est toujours les moments joyeux qui restent le plus longtemps dans nos cœurs.»



who i am

Bonjour… Je m'appelle Saki Hanajima mais mes amis me surnomment Saki-Chan ou Hana-Chan (oui…comme une fleur). Je suis né(e)  le 13/05 d'il y a 17 ans et de ce fait j'ai donc 17 ans (ah bon ?). Côté cœur, je suis célibataire, sachant que mon orientation sexuelle est nécrophile  hétérosexuelle. J'appartiens au groupe des bons citoyens. Je suis lycéenne. Je suis une personne réservée, calme, sensible, dévouée envers mes amies Thoru et Arisa; mais aussi associale, déconnectée du monde, terrifiante (à ce qu’il parait), gourmande (parce que manger c’est bien).


this my story

Vous arrive t-ils souvent d’arrêter des gens ainsi et de leur demander leur histoire ? N’avez-vous aucune vergogne à risquer de blesser des cœurs malades, de rouvrire d’éventuelles blessures suppurantes, dont la cicatrice artificielle dissimule encore une quantité non négligeable de pus et de sang… ? Mais n’ayez crainte, ce n’est guère du sang qui circule dans mon cœur…c’est un noir venin, un poison dont les enfants connaissent la recette (car ce sont les enfants qui m’ont poignardés et m’ont rendue méchante et souillée de pêchés lorsque je n’étais qu’une petite fille). Je vous en ai trop dit, je dois continuer mon récit, ou plutôt, reprendre depuis le début.

Je suis née Saki Hanajima, d’un père aimant et d’une mère aimante. Ma grand-mère et eux m’ont élevée mais ce n’était nullement dans l’optique de me voir grandir avec l’âme torturée et le regard inexpressif duquel des larmes peinent à couler…ils rêvaient sans doute d’une fillette épanouie, puis d’une adolescente comme celles que l’on voit dans les shôjo- manga…mes pauvre parents ont mis au monde une bête dotée d’un don étrange…vous en saurez plus par la suite. Commençons tout d’abord par admettre que la petite fille que j’étais était riante et épanouie (pour l’instant) et qu’elle l’était d’avantage avec la venue au monde de son frère Megumi (qui est à l’heure actuelle mon unique confident et mon meilleur ami). Nous avions tout pour être une famille heureuse, nous avions une maison, une bonne santé, de quoi vivre aisément…mais pourtant…pourtant…depuis ma naissance je me suis toujours sentie mal à l’aise entourée d’autres êtres vivants, ils me renvoyaient quelque chose d’invisible et de désagréable…je n’ai jamais su comment nommer ces choses étranges, je me contente donc de les appeler « ondes ». Ces ondes transportaient toutes leurs émotions bonnes ou mauvaises et cela pouvait m’être très désagréable. Je préfèrais donc m’isoler pour ne pas avoir à les ressentir car elles devenaient de plus en plus intenses et de plus en plus irritantes. La jalousie, le vice, la ruse, la méchanceté, voilà le genre d’ondes que renvoyaient les personnes extérieures, ils m’effrayaient, me faisaient mal à la tête, m’oppressaient.

Je donc pris l’habitude de m’enfermer dans ma chambre pour pouvoir prétendre au calme. Je ne parlais à personne, ma compagnie se résumait à quelques poupées en porcelaine et à une quantité non négligeable d’animaux en peluche. Je me mis à la lecture, je lisais tout ce qui me passait sous la main, des livres pour enfants, des romans d’horreur, des livres de science, des recueils de poèmes, de vieux journaux, le dictionnaire de katakana, et des shôjo-manga que l’on m’avait offert pour un de mes anniversaires, je les ai trouvé si agréables à lire que je les ai relus plusieurs fois. Depuis je me suis familiarisé avec les mangas de type shôjo (bien que j’appréciais aussi ceux de type shônen), leurs héroïnes représentaient un peu le genre de fille que j’aurais aimé devenir en grandissant mais ce n’était qu’un rêve inaccessible…Il m’arrivait aussi d’écouter de la musique baroque et classique, des opéras, j’appréciais énormément bien qu’hélas, l’intensité des ondes sonores m’empêchaient d’écouter de la musique pendant plus d’une demi-heure sans obtenir d’horribles maux de tête ainsi que des vertiges. Je me sentais comment dire…maudite ? Oui c’est le mot, maudite…maudite par les ondes qui, avec le temps, s’intensifiaient, me rendaient malade, me rendaient folle.

Derrière la porte de ma chambre, Megumi-Chan me réclamait pour jouer avec lui, ses ondes étaient celles de la tristesse et du désespoir, je m’en voulais de lui faire tant de mal, j’en étais d’autant plus peinée mais je ne lui répondais pas, faisant semblant de dormir. A l’heure du repas, il ne m'interrogeait pas sur ce qui me tracassait mais je savais qu’il ressentait ma tristesse, ses ondes exprimaient de l’inquiétude et de la compassion, je pris l’habitude de lui sourire pour le rassurer et lui, pour me remonter le morale, déposait de temps à autres une poignée de bonbons devant ma porte. Je les mangeais en relisant mes mangas de type shôjo pour la n-ième fois. Je n’avais pas d’amis et ne pensais pas avoir le droit d’en avoir. Pourtant, ma mère insistait à ce que je sorte dehors avec elle dans l’espoir que je rencontre un groupe d’enfant avec qui j’aurais aimé jouer, en vain. Nos sorties furent donc de plus en plus fréquentes, maman me tenait la main et me guidait vers différents parcs de jeux. J’adorais les balançoires…je me balançais, seule, sans lever les yeux, ne tenant pas compte des enfants qui jouaient entre eux à quelques mètres de moi. Je n’était pas digne de jouer avec eux, moi, la fille aux ondes. Je restais donc seule sur ma balançoire.

C’était un jour comme ceux-ci que ma vie prit un nouveau tournant. Lors d’une de nos promenades quotidiennes (parce que, oui , ma mère était tellement désespérée qu’elle s’était mise à m’emmener tous les jours au parc) je fus prise d’horribles maux de têtes. Un boucan infernal résonnait dans mon crâne, des dizaines de voix y parlaient toutes en même temps sans que personne hormis moi ne puisse les entendre. Je me mis à pleurer, j’étais terrifiée et n’avais de refuge nulle part, ni même dans les bras de ma maman dont j’entendais aussi la voix. Je compris donc que toutes ces voix étaient les pensées des personnes m’entourant, j’étais à présent capable et de ressentir leurs ondes et d’entendre leurs pensées. Depuis, nos sorties au parc furent remplacées par des visites médicales à la suites desquelles j’appris à modérer l’intensité des voix dans ma tête. A cause de cet étrange handicape (certain considéreraient cela plus comme un pouvoir mais ce n’est pas mon cas), mes camarades de classes se moquaient de moi et me traitaient de sorcière. Je n’étais plus Saki, juste « la sorcière ». Ils riaient, se moquaient, me lançaient des pierres, et des branches d’arbres en criant « Tu as oublié ta baguette magique ! » et tout un tas d’idioties de ce genre…puis vint le jour…ce jour damné lors duquel toute la classe m’attrapa par les bras et les jambes pour m’empêcher de me débattre tandis qu’un autre enfant s’approcha de moi , un lézard mort entre les mains :

« Tu devrais aimer, les sorcières ça mange ça ! » ricana t-il.

Suite à cette ridicule tirade un tonnerre de rire fusa, je n’avais jamais ressentis d’aussi mauvaises ondes de toute ma vis, j’en fus presque assommée tant j’étais affaiblit. On m’ouvrit donc la bouche et on me fit avaler le cadavre de l’animal. Je n’avais plus qu’une seule envie (envie de vomir ? Oh mais ça je le fis ensuite). Je prononçai mon vœu à voix haute, ou plutôt, je laissai ma haine parler pour moi :

« Je veux que tu meures !!!! »

Et instantanément, l’enfant, que dis-je, le démon tomba assommé, dans un comas qui lui fut long. Tandis que les autres enfants hurlaient d’effroi et pleuraient, je réalisai que je venais (en tout cas c’était ce que je croyais être parvenue à faire) de tuer quelqu’un. Je sentis mon âme salie. C’est à cette époque que je commençai à me vêtir à l’image de mon cœur salit de pêchés : en noir de la tête aux pieds. J’étais, pour ainsi dire, le sosie de Mercredi Addams avec mes tresses sombre, mon teint blafard et ma tenue ténébreuse. Cela ne fut qu’empirer le comportement de mes camarades qui continuaient de s’acharner sur ma personnes.

« Pourquoi tu ne meurs pas, sorcière ? Tu devrais pourtant…les sorcières ça doit être brûlée mais ne t’en fais pas…nous avons ce qu’il faut pour toi. »

Je ne tenais pas compte de leurs paroles. Je regardais dans le vague sans leur prêter attention quand soudainement je sentis une horrible douleur au niveau de mon avant-bras qui me fit sursauter et crier de douleur, mes camarades venaient de me brûler à l’aide d’une allumette mais pour quoi donc ? Par méchanceté, par haine, car leur âme est encore plus souillée que la mienne :

« ITAAAAI !!!!! » criais-je de douleur.

Ce qui fit sursauter toute la classe qui fit tomber des chaises en bondissant. Un professeur en fut alerté et accourut aussitôt et lorsqu’il remarqua la blessure causée par la flamme, les enfants s’accordèrent à répondre que je me l’étais infligée moi-même et qu’ils avaient pourtant tenté de m’en dissuader. Mes parents furent convoqués chez le principale du collège qui demanda à ce que l’on me change d’établissement scolaire. Je me sentais honteuse et coupable d’avoir fait pleurer ma mère une fois de plus. Cela dit, ce n’était pas si mal d’après elle car ça pouvait être une opportunité pour moi de me faire des amis mais je n’y tenais pas. J’étais trop mauvaise pour avoir des amis, voilà pourquoi (en tout cas de mon point de vue d’enfant) les autres étaient méchants et mesquins avec moi.

Je me mis à me vernir les ongles en noir (puisque mon nouveau collège imposait un hideux uniforme). Je me fis réprimandée à plusieurs reprises à cause de ça mais outre cette petite anecdote, personne ne m’adressait la parole. Puis un jour, à la cantine, alors que j’étais en train de manger toute seule dans mon coin, deux jeune filles vinrent me proposer leur compagnie. Je les repoussai aimablement, car je n’étais pas digne d’obtenir l’intérêt de qui que ce soit. Je ne voulais punir personne en infligeant mon immonde présence, au risque de tâcher des cœurs purs de la souillure de mon être. Mais plus les jours passaient, plus les deux jeunes filles insistaient à me tenir compagnie en classe, à manger avec moi à la cantine et à me raccompagner chez moi le soir. Ces deux jeunes filles se nommaient Arisa Uotani et Thoru Honda. L’une était une ex-yankee expulsée violemment de son « gang » (si je puis dire) et l’autre était une jeune fille trop gentille et un très étourdie, orpheline de père mais pourtant si souriante. Leur aura étéit pure et leurs ondes était éblouissantes. Je ne mis pas beaucoup de temps à m’habituer à mes nouvelles amies, à mes premières amies d’ailleurs. Elles insistèrent même à me trouver un surnom basé sur mon nom de famille : Hana, la fleur. Ce fut peu après cet évènement que je fus guérie de la malédiction des voix de ma tête. Je ne les entendais plus mais ressentais toujours les ondes.

Cette merveilleuse rencontre me fit quitter la plus sombre période de ma vie que je tente d’oublier actuellement. Je ne me pense pas capable d’y parvenir mais je ne m’en veux plus. Mon âme n’est pas si sale que ça puisque je suis capable d’avoir des amis, n’est-ce pas ? Néanmoins, je persiste à me vêtir de noir car c’est la couleur qui me correspond et me représente. Il en est d’ailleurs de même pour mon chèr frère Megumi qui m’a toujours soutenue dans la difficulté depuis ma jeunesse et à envers qui je loue une immense reconnaissance.

J’espère ne pas vous avoir endormie avec mon histoire…et il est inutile de me mentir car je sais quand vous mentez, vous émettez des ondes différentes quand votre esprit commence à s’évader au pays des songes.

~♥️~♥️~♥️~♥️~♥️~♥️~
Imaginez une grande jeune fille aux longs cheveux blonds et lisse, aux yeux bleus et au teint mate, vous imaginez ? Et bien ce n’est pas moi ! (j’aime me moquer de vous *rires*) Plus sérieusement, je ne suis pas bien grande, je ne connais pas ma taille exacte mais pense bien mesurer entre 1m60 et 1m65 (comment-ça c’est déjà pas mal pour une japonaise ? Je sens qu’il y a de méchants moqueurs parmi vous, est-ce que je me trompe ?). Je ne suis pas forcément mince mais je ne suis pas grosse non plus, c’est bon, je passe à travers les portes (surtout lorsqu’elles sont ouvertes…enfin…pour l’instant). Je suis loin d’être une femme fatale aux formes volumineuses et je n’ai pas peur de briser vos rêves malsains en vous rappelant que les femmes comme ça n’existent que dans les films…mon corps n’a rien à envier, il est des plus communs : un ventre perché sur des jambes, surplombé d’une tête et décoré de deux bras (fort utiles d’ailleurs) mais je ne vois pas l’utilité de m’attarder dessus. Concernant mon teint, il est celui de ceux qui ne prennent jamais le soleil car en effet, il n’est pas rare de me voir sortir avec une ombrelle pour me protéger des rayonnement solaires néfastes à ma peau. J’ai même pris l’habitude de m’éclaircir d’avantage le teint avec du maquillage pour un effet « poupée en porcelaine ». Mes cheveux, contrairement à ma peau, sont d’un noir profond et ondulés. Je les attache presque toujours en une tresse pour aller à l’école bien que j’aime les avoir détachés. Une frange s’arrête au dessus de mes yeux sombres et peu expressifs. Mon regard tantôt doux et rêveur tantôt extrêmement menaçant est mis en valeur par du maquillage noir (sans que ça ne fasse « pot de peinture » non plus). Mes lèvres sont fines et roses, les traits de mon visage sont très fins également..suis-je jolie ? C’est à vous de juger, je n’en ai moi même pas la moindre idée. D’un point de vue vestimentaire, j’affectionne particulièrement les longues robes sombres et particulièrement noires bien qu’il m’arrive de porter des touches de violet, de blanc ou de bleu (ce qui est plus rare). J’adore la dentelle et les lacets, les rubans et les ras de cou. J’aime aussi porter des bijoux en forme de chauve-souris ou de corbeaux ainsi que des chaussures à talons. Mon style est qualifié de « gothique » par les autres…si c’est ainsi que sont appelés mes tenues vestimentaires, soit, je possède un look gothique. Je déteste les couleurs vives, les pantalons et les vêtements courts (allant au dessus de mes genoux) voilà pourquoi je refuse de porter des shorts en été. D’ailleurs, mon entourage se demande souvent comment je fais pour supporter les chaleurs extrêmes dans un tel accoutrement… je me contente donc de répondre que c’est grâce à une certaine force psychologique (ce qui n’est pas tout à fait faux d’ailleurs).

Et puisque nous parlons de forces psychologique (vive les transitions de Saki !) je vais vous parler un peu de mon caractère et de mon mental plutôt que de la partie superficielle de mon être décrite plus haut. Je suis une personne très réservée, je ne parle pas ou peu, je ne vois pas l’intérêt de converser avec les autres et éprouve une certaine antipathie envers eux. Je peux souvent paraître un peu méprisante, en effet je méprise beaucoup de personnes et particulièrement les membre du fanclub du « Prince » Yuki Sôma qui n’est à mes yeux qu’un simple garçon . A vrai dire je n’accorde d’importance qu’à mon frère Megumi et à mes amies Thoru et Arisa. Je suis quelqu’un de très dévouée envers mes amies et particulièrement envers Thoru qui est la personne à qui je tiens le plus au monde. Je ne laisse personne lui être nuisible et profite de mon statut de « sorcière des ondes » pour éloigner toutes les idiotes qui lui veulent du mal depuis qu’elle vit sous le même toit que Yuki-San. Ce qui effraie ces filles chez moi me demandez-vous ? Mon comportement assez morbide (oui, je suis dotée d’un humours assez macabre à des moments mais rassurez-vous, ce n’est pas tous les jours !) mais pourtant je suis une fille très gentille et très sympathique, même si je suis un peu étrange. Je suis une personne très sensible et sentimentale, j’écris régulièrement des poèmes et adore les mangas de type shôjo, la musique classique et l’opéra. Je lis beaucoup mais pourtant je ne suis pas une élève douée à l’école. Je suis en difficulté scolaire depuis mon entrée au lycée, cela est due à toutes ces ondes qui m’empêchent de me concentrer sur mon travail et qui font que mes résultats sont toujours pitoyables (il y a aussi le fait que les examens de rattrapage soient beaucoup plus facile et que du coup, en faisant exprès de rater les premiers, on peut avoir de meilleures notes que les autres mais chuuut ! C’est un secret.). Mais j’admets ne pas vraiment aimer étudier, je préfère jouer aux cartes avec mes camarades de classes et dormir derrière ma frange pendant les cours de mathématiques….non en effet, je ne suis pas une élève sérieuse…en plus de ça je suis paresseuse et je ne pense qu’à manger mais pourtant, et j’insiste, je ne suis pas mauvaise, je suis Hanajima Saki, enchantée de faire votre connaissance !



behind the screen

Âge • 17 ans
Pseudo • Saki (oui, je vous jure, c'est vraiment mon pseudo et oui c'est issu du manga ^^)
Avatar • C'est moi, ça ne ce voit pas ?   
Ville • Evian
Avis sur le forum • Il est joli !!!! *---*

FICHE PAR ROMANE








Je ne peux pas rp cette année mais compte le faire pendant les vacances (ne supprimez pas mon compte, s'il vouuuus plaiiiit T-T)


Dernière édition par Saki Hanajima le Lun 21 Juil - 17:21, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya lycéenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Maudite de l'aigle
Profession: Future Pianiste

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Lun 21 Juil - 14:57

Bienvenue notre maitre des ondes


Moi dans tout mes état:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


citoyenne lycenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Celle des ondes, ça compte ?
Profession: Lycéenne

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Lun 21 Juil - 15:44

Merci Miss Kyoya ^^







Je ne peux pas rp cette année mais compte le faire pendant les vacances (ne supprimez pas mon compte, s'il vouuuus plaiiiit T-T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Lun 21 Juil - 19:21

Bienvenue !! J'attendais avec impatience que ce rôle soit pris... et je trouve que tu l'incarnes à merveille :) Saki n'est pourtant pas très facile à cerner. Ta fiche est complète, je ne trouve absolument rien à redire. Cependant, avant de te valider, je dois te demander de réaliser un petit test rp, que tu peux poster à la suite de mon message.

En une vingtaine de lignes minimum, peux-tu raconter la journée d'une sortie scolaire organisée par le lycée, en compagnie de Tohru et Arisa ? Par exemple, celle de la sortie au parc animalier (avec les cerfs) dans le manga ? Il s'agira surtout de décrire les sentiment de Saki, sa vision des choses et son comportement avec ses amies. A toi !



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


citoyenne lycenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Celle des ondes, ça compte ?
Profession: Lycéenne

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Mar 22 Juil - 6:40

Ok, merci de ta réponse, je vais essayer de poster pendant la journée :D

Par contre la sortie avec les cerf...je m'en souviens que vaguement, ça fait un sacré bout de temps que j'ai lu ce manga (c'est même celui avec lequel j'ai commencé les mangas, c'est pour dire ! xD) donc voilà ça date un peu...je crois me souvenir qu'ils parlent de aiku à un moment et qu'il y a Kyô...et....des cerfs xDD

Donc au final je crois que je vais inventer ma sortie scolaire   

Let's gooo !!! :DDD







Je ne peux pas rp cette année mais compte le faire pendant les vacances (ne supprimez pas mon compte, s'il vouuuus plaiiiit T-T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Mar 22 Juil - 9:01

XDD oui, oui, bien sûr que tu peux inventer ! C'était pour te donner un modèle-type :) Bon courage !



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 20 ans
Malédiction: Panda
Profession: petits boulots

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Mar 22 Juil - 14:01

Bienvenue Saki ! J'adore ce personnage. *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


citoyenne lycenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Celle des ondes, ça compte ?
Profession: Lycéenne

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Mar 22 Juil - 20:13

Merci Erin ^^

Bon...finalement je n'arriverai pas à finir ce soir mais par contre j'ai quand même prévu de caser un cerf dans mon récit xDD

      







Je ne peux pas rp cette année mais compte le faire pendant les vacances (ne supprimez pas mon compte, s'il vouuuus plaiiiit T-T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


citoyenne lycenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Celle des ondes, ça compte ?
Profession: Lycéenne

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Mer 23 Juil - 9:23

Petit double-post (navrée T_T) pour faire parvenir mon test rp :

Je vais vous raconter une petite histoire qui ne commence pas par « il était une fois » car de toute manière, la Cendrillon qui sommeille en moi ne croit nullement aux contes de fée…mais aux démons…hmmm…comment douter de leur existence, surtout avec toutes ces légendes que l’on raconte à longueur de temps (il est de coutume au Japon de raconter des histoires mettant en scène des esprits) ? L’histoire que je vais vous raconter est plus ou moins directement lié à un certain démon vivant dans la montagne aux alentours d’Hiroshima, n’ayez crainte, même si vous lisez ces quelques lignes le soir ou en pleine nuit, vous ne risquez aucunement de faire de vilains rêves…je peux ainsi me permettre de tout vous raconter.

Nous étions partis en voyage scolaire pendant le mois de février avec toute la classe. Ce n’était pas la première fois que nous partions en voyage mais c’était la première fois que nous partions aussi loin : nous étions partis visiter la forêt dans une montagne environnant Hiroshima. C’était pour nous, une très bonne occasion de profiter de la nature et de la pureté de l’environnement forestier duquel nous étions quotidiennement privés en vivant en ville…du moins, cela n’était que notre point de vue personnel à Thoru-Kun, Uo-Chan et moi. La majorité de nos camarades (et particulièrement les filles…étrangement) se peignait d’avoir de la neige jusqu’aux genoux et d’avoir aussi froid, cependant, mes amis et moi trouvions particulièrement agréable le fait que nous avions pu bénéficier des services d’un guide montagnard. Il m’arrivait de lever les yeux au ciel, écouter les oiseaux sans parvenir à les apercevoir (bien que j’arrivais plus ou moins à les localiser grâce à leur aura). J’ai toujours apprécié l’atmosphère forestière, le calme, le vent dans mes cheveux…je me sentais paisible mais déplorais toujours la présence des quelques fillettes pleurnichant leurs fragiles petits orteils frigorifiés (fichtre ! qu’on leur coupe les orteils ! moins vulnérables sont ceux qui savent mourir en silence…). A l’i-nième peinte torturant mes pauvres oreilles (qui chérissent tant le silence presque ecclésiastique), je me retournai pour fusiller de mon sombre regard les quelques principaux gêneurs (Kinoshita Minami, Gotô Mai et Aida Rika, les trois principales membres du fan club « Prince-Yuki » pour ne citer personne). Le fameux trio se tut et nous laissa (enfin) profiter de la nature, du chant des oiseaux, du frémissement des feuilles dans les branches, de l’odeur des conifères, de tous les éléments de ce pays des merveilles nous faisant oublier que nos pieds gelés étaient momentanément dépourvus d’orteils…je me sentais bien. Je me tournai vers mes amies, Thoru-Kun observait le moindre détail de la forêt en s’émerveillant au moindre petit bruit dans les feuilles, sans doute comblée de voir que la nature vivait, elle aussi. Concernant Uo-Chan, on l’entendait aspirer de grandes bouffées d’air frais comme si elle avait été privée d’oxygène pendant longtemps…mes amies étaient heureuses, j’en étais des plus émues.

Mais quel est le rapport avec les démons me diriez-vous ? J’y viens, un peu de patience… Après quelques heures de marche à travers les bois, le guide nous arrêta pour nous parler de la faune devant un vieil arbre tout bancale, bancale parce qu’il avait poussé droit mais sur une pente. Il s’agissait d’un simple arbre, dépourvus de feuilles tout comme ses semblables à la même période hivernale mais quelque chose chez lui le rendait différent (indépendamment du fait qu’il paraissait bancale et que c’était devant lui que nous nous sommes arrêtés), je ressentais quelque chose d’inexplicable, comme une présence invisible, un pressentiment lié non pas à l’arbre en lui-même mais à ce qu’il contenait. Apercevant que je fixais étrangement le vieux tronc, le guide se fit une joie de nous raconter qu’il y a quelques dizaines d’année, un démon fut aperçut en pleine nuit derrière celui-ci…cette légende fut racontée si machinalement  et d’une façon si inintéressante que cela ne semblait ne captiver personne, je me permis donc de soupirer (d’une façon tout de même assez audible) :

« J’en étais sûre… »

Des gémissements et de petits cris de plaintes (exagérés ?) se firent entendre derrière moi (il ne me serait pas utile de préciser de qui ils provenaient, ce ne serait que pléonasme et répétitions). Nous nous décidâmes à continuer notre route, suivant le guide, tandis que certaines personnes se trouvant derrière nous firent de leur mieux pour marcher le plus loin possible de l’arbre (en essayant de ne pas passer devant lui, elles durent faire un détour considérable, ce qui les ralentit et les mit à l’écart, une bonne dizaine de mètres derrière le reste du groupe, je laissai donc échapper un soupire de soulagement, nous étions enfin tranquilles).

Je partageai avec Thoru-Kun un paquet de biscuits tandis qu’Arisa continuait à rire, se moquant des quelques filles effrayées par une « légende urbaine » à laquelle je croyais dur comme pierre (ce n’est pas ça qu’on dit ?) à cause de ces certaines ondes émises par le tronc du vieil arbre bancale : le démon logeait surement à l’intérieur. Mais qu’est-ce que cela importait de toute manière ? Qu’il vive où cela lui chante tant qu’il ne dérange personne pourquoi en avoir peur ? La forêt est si belle et si paisible, et ce n’était pas le seul à y avoir fait son gîte. En effet, nous vîmes à quelques mètres de nous un cerf. Il était immobile, comme un animal empaillé, il nous fixait, guettant le moindre de nos mouvements et s’enfuit au premier de nos pas. Il s’agissait d’un majestueux animal doté de bois immenses. Il devait être un être redoutable si on lui voulait du mal. Je l’observais admirative dans sa fuite à travers les bois, ce n’était pas la première fois que nous voyant un cerf lors d’une sortie scolaire mais celui là émettait quelque chose de particulier,  je ressentais une fois de plus quelque chose d’inexplicable, comme une présence invisible, un pressentiment lié non pas au cerf en lui-même mais à ce qui se cachait derrière ce corps animal.

Je crus qu’il s’agissait du démon dissimulé derrière un corps animal, je n’en suis toujours pas sûre aujourd’hui mais ce dont je suis persuadée c’est que tant que l’on croit aux démons, il est impossible d’exclure qu’un quelconque être spirituel puisse prendre une apparence humaine ou animale…

« …et tout comme l’esprit du démon possède le cerf, il peut tout aussi bien posséder celui d’un être humain… »

Thoru sursauta soudainement et je sentis son regard se poser sur moi, elle m’interrogea silencieusement. Je n’étais sûre de rien et n’émettais qu’une hypothèse…mais il me parait tout à fait possible que quiconque puisse être posséder par un quelconque esprit…qui sait…peut être qu’un jour j’en aurais la preuve.







Je ne peux pas rp cette année mais compte le faire pendant les vacances (ne supprimez pas mon compte, s'il vouuuus plaiiiit T-T)


Dernière édition par Saki Hanajima le Mer 23 Juil - 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Mer 23 Juil - 16:29

Hello et bienvenue ^^

j'aime bien ton test rp XD et je confirme faudrait leur couper les orteils mais surtout la langue au trio XD
Revenir en haut Aller en bas


citoyenne lycenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Celle des ondes, ça compte ?
Profession: Lycéenne

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Mer 23 Juil - 17:07

Merci ^^ Ooooh oui !!! Et les jambes pour leur empêcher de réaliser leur vieille chorégraphie xDD







Je ne peux pas rp cette année mais compte le faire pendant les vacances (ne supprimez pas mon compte, s'il vouuuus plaiiiit T-T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Mer 23 Juil - 20:15

J'ai adoré ! Ton test est parfait, il répond entièrement à mes attentes. Et surtout, j'ai beaucoup aimé la fin, le rapport aux maudits de cette ville. Evidemment, je ne peux que penser à mon cousin le cerf...   

Alors, sans plus attendre, je te valide ! Bienvenue parmi nous, Saki, j'espère que tu t'amuseras bien. Au plaisir de te croiser au détour d'un rp ♥️



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


citoyenne lycenne
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Celle des ondes, ça compte ?
Profession: Lycéenne

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Jeu 24 Juil - 6:59

Merci Valentine :D







Je ne peux pas rp cette année mais compte le faire pendant les vacances (ne supprimez pas mon compte, s'il vouuuus plaiiiit T-T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sôma lycéen
avatar


En savoir plus...
Âge: 15
Malédiction: Chat bengal
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   Lun 4 Aoû - 20:23

Bienvenue à toi


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kingdomofguardian.forumactif.org



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠   

Revenir en haut Aller en bas
 

♠ Présentation de la sorcière des ondes ♠

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation De La Sorcière => Akako Koizumi ! ^^
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Administration :: ★ Présentation :: ★ Fiches validées :: ★ Citoyens-