Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥️

Partagez | .
 

 Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Ven 13 Juin - 19:34

Aujourd'hui était une des rares journées où Rin était venue au lycée, mais à peine elle était entrée dans la cours que déjà elle se demandait pourquoi elle était venue. La jument n'aimait pas cet endroit, elle s'y ennuyait. On chuchotait sur elle dès qu'on la voyait, se moquant. C'était la sans amie, la fille éternellement malade au point qu'on disait qu'elle faisait semblant. Celle dont on s'amusait à dire que si elle n'avait pas son diplôme, sa famille de riche achèterait le lycée. Mais ces remarques, Rin les ignorait. Elle s'en fichait. La jeune femme se demandait juste ce qu'elle était venue faire ici. Elle avait bien mieux à faire.

Elle partit directement à sa salle de classe et elle s'assit à son bureau. Voilà. Et elle n'en bougerait plus jusqu'à la pause. Du moins, c'était ce qu'elle avait prévu mais le monde ne fut pas de cet avis. Une fois le cours commencé, leur professeur annonça qu'une des salles du lycée avait été réquisitionnée pour l'exposition des Beaux-Arts de la ville. Les étudiants étaient venus montrer leurs travaux et certains étaient présents pour répondre aux questions. Si les élèves en furent ravis, ils allaient ainsi avoir un cours en moins, Rin fit la tronche. Quelle barbe... elle n'avait aucune envie d'aller voir ça. Mais la jument fut forcée de quitter sa chaise pour suivre le groupe. Vivement la fin de l'année, elle n'aurait plus à supporter tout ça.

La classe entra ainsi dans la salle en question. Il y avait des tableaux et des dessins un peu partout, quelques volumes aussi. Rin regarda évasivement autour d'elle. ça ne l'intéressait pas. Mais pour ne pas avoir de remarque de la part du professeur, la brune fit mine de regarder une toile. Elle s'arrêta devant un paysage de forêt. La peinture ne lui parlait pas vraiment. A vrai dire, la maudite ne savait même pas quels étaient ses propres centres d'intérêts. Elle n'avait jamais pris le temps d'y penser. Mais au moins, on la laisserait tranquille si elle faisait semblant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Sam 14 Juin - 16:12

    Exposer au lycée pour intéresser les jeunes et futurs étudiants à la branche artistique, voici le projet de l'école d'art où étudiait Valentine. Ils avaient mis deux semaines à préparer les travaux adéquats, à les assembler, et tout leur samedi à les exposer dans cette salle de classe vide. Ils avaient même, pour l'occasion, dû faire une nouvelle peinture sur un thème qui leur était cher. Cette dernière compterait comme une note importante dans leur moyenne.

    Pour l'occasion, la biche s'était faite plutôt jolie. Une robe couleur menthe, montant en dentelle sur ses épaules et légèrement resserrée sur sa taille par un cordon lâche. Pas décolletée, mais joliment arrondie sur la poitrine. Ses longs cheveux auburn étaient liés en une longue tresse, ramenée sur le côté, qui glissait sur sa taille. Une petite fleur blanche se cachait derrière son oreille. Des mèches plus courtes ondulaient sur son front et le contour de son visage fin. Ainsi, elle était fin prête pour distribuer avis et commentaires sur ses peintures. Valentine espérait vraiment que leur travail intéresse les plus jeunes. Après tout, ce lycée avait une filière artistique. En toute logique, une pourcentage des élèves étudiant ici devrait alors se diriger vers les beaux-arts, non ?

    Du bruit se fit entendre dans le couloir, et les premiers élèves arrivèrent. En tout, six classes défilèrent dans la journée. Quinze heures, une dernière classe entra pour l'exposition. Mécaniquement, Valentine se plaça près de ses peintures et elle salua avec un doux sourire les élèves approchant. Parfois, elle commentait ses travaux, ou répondait aux questions des élèves. Puis, une élève solitaire s'approcha de sa peinture. La biche fut aussitôt intriguée par sa présence. Brune, grande et fine, la demoiselle aurait pu ressembler aux autres japonaises typiques si elle n'avait pas eu cette aura plus sombre. Elle ne parlait à personne et semblait étrangement mature en vie des autres lycéennes que Valentine avait observé aujourd'hui. Elle était également très bien formée, et cela réussit à intimider légèrement la Kyôya. La jeune femme s'approcha alors et observa son paysage de forêt. Valentine hésita une seconde, puis elle s'approcha doucement.

    - Bonjour, dit-elle, douce comme à son habitude. Tu t'intéresses à la peinture ?



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Sam 14 Juin - 16:53

Rin regardait vaguement la toile. C’était bien fait, c’est sûr, mais ça n’allait pas plus loin pour elle. Il lui arrivait de dessiner pour se détendre parfois, mais jamais elle n’avait touché à la couleur. Ce n’était qu’un moyen de s’évader quelques secondes, des gribouillis sans importance, alors elle n’avait jamais cherché à s’intéresser à l’art. La brune n’était pas comme ces personnes qui travaillaient des heures sur un dessin pour en faire un chef-d’œuvre. Elle n’avait pas l’âme de faire des prouesses avec un crayon.

« Bonjour. Tu t'intéresses à la peinture ? »

Surprise Rin eut un sursaut en se retournant, elle était tellement perdue dans ses pensées qu’elle n’avait pas entendu approcher la personne qui venait de parler. Elle la détailla un instant. C’était une jeune femme aux  cheveux nattés et au sourire tendre. La première chose que nota Rin était qu’elle était grande. Elle-même dépassait la plupart des filles de sa classe d’une tête voire plus. On lui avait dit une fois que c’était sans doute parce qu’elle était hantée par un cheval qu’elle était aussi grande. Mais la demoiselle devant elle l’était aussi car Rin ne la dépassait que d’une demie-tête. La jument la trouva jolie, elle était lumineuse. Rien à voir avec le cadavre ambulant qu’elle était. Il y fut un temps, quand des bras venaient la serrer au creux de la nuit, Isuzu se sentait belle. Mais maintenant, quand elle regardait son corps, c’était une vision d’horreur qu’elle avait. Sa cicatrice pâle dans son dos, sa maigreur, son teint pâle et ses cernes… tout était laid.

Quand la jument réalisa enfin que l’étudiante lui avait parlé, elle fut mal à l’aise. Normalement, on la laissait tranquille. Pourquoi est-ce qu’elle était venue la voir ? Ah oui, parce qu’elle regardait les tableaux. Elle qui voulait être tranquille, c’était loupé. Normalement, elle aurait rejeté cette petite sotte et son sourire niais avec quelques mots secs pour qu’elle saisisse qu’elle voulait être tranquille. Que cette fille retourne dans son monde féérique de peinture et de bisounours.
Oui, normalement, c’est ce que la lycéenne aurait fait. Mais la jeune femme l’avait abordée avec une telle douceur… que pendant un instant sa vision s’était troublée. Ce timbre de voix, elle avait eu l’impression d’entendre Haru quand après un cauchemar, il lui demandait si tout allait bien. Ou était-ce celui de sa mère ? Quand elle était encore gentille et qu’elle venait lui chuchoter des mots rassurants quand elle était malade ? Isuzu ne savait pas. Mais quelque chose fit qu’elle se retint d’être agressive.

« Non… Je regardais juste, dit-elle simplement. »

Deux jeunes filles passèrent et elles rigolèrent en voyant Valentine parler à la brune. La pauvre, se moquaient-elles, elle prenait une cause perdue. Isuzu ne s’intéressait à rien, elle allait juste gagner à se faire crier dessus.
Rin fronça les sourcils. Que ces bécasses se taisent. Evidemment, non content de se moquer d’elle, elles devaient aussi le faire de ceux qui l’approchaient. La jument regarda l'étudiante.

« Vous avez mieux à faire, laissez-moi. »

Oui. Qu’elle parte. Parce que sinon, elle allait prendre elle aussi. Et Rin n’avait pas de temps à perdre à s’occuper des autres. Que cette fille retourne avec ses amis ou des élèves vraiment intéressés par son travail, qu’elle la laisse tranquille. C’était tout ce qu’elle voulait. Elle était fatiguée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Dim 15 Juin - 16:58

    « Non… Je regardais juste. »

    Fut la réponse de l'adolescente renfermée. Valentine eut un léger sourire rassurant. Des phrases comme ça, elle en avait eu des dizaine cette semaine, d'élèves trop timides ou plus renfermés, n'osant pas toujours poser les questions qui occupaient leurs esprits. Cela ne découragea donc pas la jeune femme qui osa faire un pas de plus vers la lycéenne. Mais au même moment, des rires moqueurs se firent entendre de demoiselles qui passèrent non loin d'elles. La biche les suivit du regard, intriguée. Et quand elle comprit qu'ils se moquaient de la brune, elle ne put empêcher un léger soupir de franchir ses lèvres. Ah oui, voilà, elle se souvenait pourquoi elle n'aimait guère le collège et le lycée. Trop de moqueries. Heureusement, à la fac, on était plus libres.

    « Vous avez mieux à faire, laissez-moi. »

    De nouveau surprise, Valentine regarda la brune. Elle secoua la tête, douce mais décidée.

    - Oh, non. À vrai dire, je n'ai rien de mieux à faire. (Son regard glissa prairie glissa vers les autres élèves, revint vers la brune.) Tu sais, tu ne dois pas les écouter. Les gens sont parfois cruels entre eux, je ne l'ai jamais compris.

    Elle sourit, légèrement, songeuse, le regard posé sur sa peinture. Elle représentait la forêt en bordure du parc. Ce n'était pas un paysage exceptionnel, mais il l'avait marqué. Une fois, alors qu'elle s'était transformée en biche, elle avait repris conscience et forme humaine devant ce paysage. Une bordure de forêt, ouverte sur une clairière claire et verte, éclairée d'épis d'or. C'était une peinture silencieuse mais vivante, douce et calme, naturelle, et Valentine avait décidé que cela la représentait presque. Elle l'avait peinte en deux jours. Et c'était parce que cette peinture représentait autant pour elle qu'elle décida d'y intéresser la lycéenne.

    - Est-ce que tu peins, toi aussi ? Demanda-t-elle gentiment.



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Dim 15 Juin - 21:52

« Oh, non. À vrai dire, je n'ai rien de mieux à faire. Tu sais, tu ne dois pas les écouter. Les gens sont parfois cruels entre eux, je ne l'ai jamais compris. »

Rin la regarda, étonnée. Pourquoi continuait-elle de lui parler ? Elle n'avait pas compris qu'elle ne voulait pas d'elle ? Cette fille était-elle stupide ou sourde ? Et puis, c'était quoi cette leçon de morale ? Elle se prenait pour une sainte qui pensait que trois mots bien placés pouvaient tout arranger ? Elle énnervait la jument avec son sourire niais et sa robe toute mignonne. Et cette manière qu'elle avait d'être aussi mielleuse... Pensait-elle tout savoir ? Quelle petite idiote.
Non, décidément, cette fille ne lui revenait pas. C'est ainsi Isuzu décida tout bonnement qu'elle ne l'aimait pas. Mais alors pas du tout. Et puis elle avait mal à la tête. Trop de bruit. Pourtant, quand la jeune femme parla à nouveau, Rin ne réussit pas à la rembarrer méchament.

« Est-ce que tu peins, toi aussi ?
- Non... Juste des gribouillis. Je ne peins pas. »

La maudite ne put s'empêcher de citer les pauvres dessins qu'elle faisait parfois. Quelque part tout au fond d'elle, une toute petit part d'elle fut contente qu'on s'intéresse à elle. C'est juste... Pour une fois, c'était agréable qu'on lui parle normalement. Qu'on ne lui crache pas dessus, qu'on ne la couvre pas d'insulte ou qu'on ne cherche pas à la défenestrer. Mais c'était bien pour ça qu'elle n'aimait pas cette fille et sa jolie tresse. Trop gentille, et la jument s'arrangeait toujours pour blesser les gens trop gentils. Elle n'avait pas le temps de s'occuper d'eux.

«Si ça vous amuse de perdre votre temps, allez le faire ailleurs. »

Rin ferma les yeux un instant. Elle ne se sentait pas très bien. Elle aurait dû manger ce matin. La mère de Kagura lui avait mis un panier repas pour midi dans son sac si elle se souvenait bien. Elle se forcerait à manger un peu, elle n'avait pas envie de s'écrouler en cours. On risquerait de l'amener à l'infirmerie et Isuzu détestait tout ce qui rappelait le milieu médical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Lun 16 Juin - 9:37

    « Non... Juste des gribouillis. Je ne peins pas. »

    Oh, une réponse positive. Encouragée, Valentine eut un petit sourire. C'était déjà ça. Doucement, elle essayait d'intéresser la jeune femme à leurs peintures. Oui, jeune femme car la brune n'avait aucune ressemblance avec les autres lycéennes que la biche avait vu déambuler toute la journée. Elle semblait plus mature, peut-être était-ce à cause de son physique de femme ? Cependant... la brune faisait fragile, également. Elle était pâle, l'air fatigué, et Valentine la devinait mince sous son uniforme. Peut-être était-ce à cause des brimades dont elle semblait victime ? Cela poussa davantage Valentine à s'occuper de la lycéenne. Mais la réaction de celle-ci fut tout autre.

    « Si ça vous amuse de perdre votre temps, allez le faire ailleurs. »

    La biche afficha un air surpris. La réaction de la brune était sèche, sa voix un peu plus grave, comme si elle avait voulu l'intimider et la faire fuir. Peut-être que cela fonctionnait, en temps normal. Mais Valentine n'était pas de celles qu'on intimidait facilement. Elle comprenait le jeu de la brune, peut-être parce qu'elle en avait été victime également durant son enfance. Elle avait été la gamine, mignonne et gentille, celle qui ne disait jamais non mais qui fuyait les jeux et les garçons. On s'était moqué d'elle, jusqu'à l'accident, la perte de mémoire, et son retrait de l'école pour une école constituée que de filles. La biche secoua la tête, sortant de ses pensées. Elle ne voulait pas qu'il en soit de même pour la lycéenne. Elle la regarda un instant, remarqua sa pâleur, s'inquiéta. Puis sans lui demander le moindre avis, elle attrapa son bras et l'entraîna doucement mais fermement vers un coin plus tranquille de la salle.

    - Viens, je vais te montrer une peinture très intéressante.

    Une phrase, dite un peu haute, passant comme une excuse. Lorsque les deux jeunes femmes furent au calme près d'une fenêtre, Valentine relâcha la lycéenne. Elle la regarda curieusement. Son contact avait été étrange, un coup de jus léger et intriguant. Qui était cette jeune femme ? Repensant à la pâleur de la jeune femme, elle ouvrit légèrement la fenêtre et baissa la voix.

    - Un peu d'air te fera du bien, tu es très pâle. Oh, et puis, tiens.

    Elle se dirigea vers son sac, en sortit un petit sachet de fruits secs qu'elle tendit à la brune. Elle était pâle, manger lui ferait du bien.

    - Tu devrais manger un peu. Et... excuse-moi si je te semble un peu insistante, mais je ne pense pas perdre mon temps.



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Lun 16 Juin - 10:38

Rin espérait enfin avoir la paix, mais ce fut loupé. Elle se fit entrainer par une poigne d’une fermeté surprenante venant de la part de l’étudiante. Cela prit la brune de court si bien qu’elle en oublia de se mettre en colère.

« Viens, je vais te montrer une peinture très intéressante. »

Hein ? Mais cette idiote n’avait-elle donc rien compris ? Elle voulait qu’on lui fiche la paix ! Elle ne voulait pas voir des peintures ! Elle n’avait même aucune envie d’être là. Mais au lieu de se retrouver le nez devant une toile, Rin fut amenée à la fenêtre que l’étudiante ouvrit.

« Un peu d'air te fera du bien, tu es très pâle. Oh, et puis, tiens. Tu devrais manger un peu. Et... excuse-moi si je te semble un peu insistante, mais je ne pense pas perdre mon temps. »

Isuzu regarda sans aucune envie le sachet de fruits secs. Ça n’avait pas l’air très bon et même si elle admettait qu’elle devait manger, bien qu’elle ne ressente pas de faim, elle n’allait pas non plus avaler n’importe quoi. La jument fronça un peu les sourcils. Que lui voulait cette fille ? Elle avait pitié ? Que croyait-elle ? Que Rin était la pauvre petite étudiante en détresse malmenée par ses camarades qui désespérait d’avoir un ami ? Qu’elle remballe tout de suite ses rêves de petite sainte !
La jument repoussa alors le sachet de fruits secs d’une claque avec le dos de sa main, le faisant tomber au sol.

« Je n’en veux pas. Ça vous amuse peut-être de vous imaginer plus maline que les autres, mais je ne vous ai rien demandé. »

Oh, oui. Ça devait l’amuser de la voir misérable, de se sentir supérieure. Elle se montrait gentille ? Ce n’était que pour sa propre complaisance ! Et tant pis, si cette fille ne comprenait rien il fallait que quelqu’un que lui explique que tout le monde ne rentrait pas dans son petit schéma de monde tout rose.
La jument entendit ricaner plus loin. Que ça soit pour elle ou non, elle s’en fichait. Elle ne subissait pas de brimade, on se contentait de parler sur son dos. Tout ça, Rin s’en moquait éperdument. Elle n’y faisait même pas attention, ces gens ne l’intéressaient pas. Toutefois, la brune fronça les sourcils en comprenant qu’on se moquait aussi de l’étudiante qui tentait de l’apprivoiser. Elle devait passer pour une idiote. Elle l’était après tout. Mais ça ne plaisait pas à Rin. Contre toute attente, elle ramassa le sachet de fruits et elle le mit de force dans les mains de la jeune femme. Puis elle s’éloigna pour sortir de la pièce. Elle entendit le professeur appeler son nom mais elle l’ignora, ce dernier ne chercha même pas à la rattraper. Les élèves à problème, on ne perdait pas son temps avec. Ça arrangeait la brune. Là, elle n’avait qu’une envie, c’était récupérer son sac et partir. Tant pis si elle séchait les reste des cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Mar 17 Juin - 17:07

    La claque, sèche, résonna. Le petit sachet de fruits secs tomba au sol dans un bruit sourd, attirant le regard de quelques personnes. Surprise, Valentine s'était figée. Elle ne pensa même pas à rattraper le sachet, et observa, sidérée, la lycéenne.

    « Je n’en veux pas. Ça vous amuse peut-être de vous imaginer plus maline que les autres, mais je ne vous ai rien demandé. »

    Pourquoi une telle rage ? Valentine ne comprenait pas.

    - Je ne...

    Elle commença sa phrase sans la terminer. On ricana à côté. Se moquait-on d'elle, de la brune ? De ses vaines tentatives pour intéresser la lycéenne ? Du comportement odieux de la jeune fille ? La biche ne trouva rien à répondre, rien à répliquer. C'était elle qui était venue chercher la lycéenne, et qui l'avait amenée ici. Peut-être avait-elle été trop directe, trop brusque. Ça ne la regardait pas, après tout. Oui, elle avait sans doute exagéré.
    Mais la jeune femme bougea, lui rendant sans un mot le paquet de fruits secs. Et elle quitta la salle, sous quelques regards indignés et l'appel vain de son professeur. Valentine entrouvrit la bouche, la referma. Non, elle ne voulait pas la laisser partir. Elle s'approcha d'une de ses camarades, lui annonça qu'elle revenait, et elle quitta la salle à son tour. Certains lycéens se moquèrent, la trouvant stupide d'insister encore. Rin était un cas perdu. Mais pas pour la biche.

    - Attend ! Appela-t-elle dans le couloir, arrivant à la suite de la jeune femme. Attend, s'il te plaît.

    Elle arriva à sa hauteur, rapide. Ses pas de biche défiaient aisément ceux du cheval. Elle préféra ne pas la toucher, ne pas la bloquer, mais simplement marcher à ses côtés.

    - Je m'excuse. Ecoute-moi, s'il te plaît. Je sais que tu ne m'as rien demandé. J'ai été trop directe, je m'en excuse, mais... vraiment, je ne me suis pas intéressée à toi par pitié ou obligation. Crois-moi.



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Mar 17 Juin - 17:47

Rin s’éloignait à grands pas de la salle. Elle voulait quitter tout ça. Mais c’était sans compter une étudiante têtue.

« Attend !  Attend, s'il te plaît. »

Surprise, Rin se tourna pour voir la brune. Quoi ? Pourquoi est-ce qu’elle la suivait ? Etait-elle idiote ?! La jument décida de l’ignorer, mais la jeune femme était rapide car elle la rattrapa bien vite.

« Je m'excuse. Ecoute-moi, s'il te plaît. Je sais que tu ne m'as rien demandé. J'ai été trop directe, je m'en excuse, mais... vraiment, je ne me suis pas intéressée à toi par pitié ou obligation. Crois-moi. »

Excédée, Rin s’arrêta brusquement, faisant voler ses longs cheveux noirs. Elle se retourna vers la jeune femme, l’air en colère. Pourquoi est-ce qu’elle la poursuivait ? Qu’est-ce qu’elle espérait gagner en faisant ça ?

« Laisse-moi ! »

Pour le coup, elle en oublia le vouvoiement.

« Je suis seule et ça me convient très bien ! Je me suis toujours débrouillée seule et je n’ai besoin de personne ! »

Elle attrapa l’étudiante par le col de sa robe sous l’effet de la colère. Cette fille l’énervait avec toute sa gentillesse.  Pourquoi voulait-elle à ce point s’occuper d’elle ? Rin n’était personne pour elle. Et ce qui énervait le plus la jument c’était qu’elle lui faisait penser à Haru. Haru… Il lui manquait énormément. Elle disait qu’elle était forte, mais ce n’était pas facile d’être seule. Ces moments où elle ne pouvait compter sur personne étaient durs.
Rin leva alors la main, comme pour frapper l’étudiante, mais au lieu de ça, son bras passa dans son dos et elle s’effondra sur elle. Un bref malaise dû à la fatigue. Mais ne perdant pas connaissance pour autant, étant seulement déboussolée un instant, Rin s'accrocha à l'étudiante avec un certain désespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Jeu 19 Juin - 16:05

    Valentine avait suivi la jeune femme, sachant parfaitement que cela ne plairait pas à cette dernière. La lycéenne semblait fuir sa présence. Pourquoi ? La biche rapide la rattrapa, l'arrêta dans sa marche. L'autre se retourna vers elle, en colère.

    « Laisse-moi ! Je suis seule et ça me convient très bien ! Je me suis toujours débrouillée seule et je n’ai besoin de personne ! »

    Elle l'attrapa avec violence, la saisissant par le col de sa robe. Valentine écarquilla les yeux de surprise, choquée. Personne ne l'avait jamais traitée comme ça. Elle sentit son vêtement se tordre, remonter le long de ses cuisses et la serrer douloureusement au niveau de la nuque et des épaules. La lycéenne leva la main. Pour la frapper ? Valen n'eut aucun geste de défense. Elle resta simplement droite, presque aussi grande que la brune, la fixant d'un regard simple et empli d'incompréhension. Pourquoi ? demandaient ses yeux. La brune avait ce regard noir de colère, cet air dur... mais son visage était d'une douceur sans pareil. Pourquoi réagissait-elle ainsi ? Qui avait bien pu la rendre ainsi ?
    La main levée la dépassa, frôla son visage, retomba dans son dos. Valentine vit avec stupeur la lycéenne s'effondrer sur elle. Un malaise ? Mais elle ne tomba pas au sol, elle se stabilisa contre elle, puis elle l'accrocha avec une force presque désespérer. Choquée, la biche ne bougea pas... attendit... mais rien. La brune restait accrochée à elle, sans rage, sans colère. Et elle lui parut soudain si faible, que Valentine referma doucement ses bras autour d'elle.

    - Pardon, souffla Valentine. Je ne voulais pas te faire de la peine. Je voulais simplement m'assurer que tu ailles bien.

    La biche ferma les yeux, gardant la lycéenne contre elle. Elle entendit alors une porte claquer un peu plus loin. Le couloir était vide pour le moment, mais il se remplirait sans doute bientôt. Le regard prairie de la biche observa autour d'elle, avisant une porte entrouverte. Gardant la brune contre elle d'une poigne plus douce, elle l'entraîna à l'intérieur. Heureusement, la salle était vide. Elles seraient plus tranquilles à l'intérieur, surtout que la lycéenne semblait avoir besoin de se remettre. Toujours douce, elle la fit asseoir.



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Ven 20 Juin - 20:16

Rin ferma les yeux et elle sentit deux bras se refermer sur elle. C’était chaud, doux. C’était agréable. Pendant un instant, elle se sentit en sécurité, comme une enfant dans les bras de sa mère. Elle n’avait pas envie de bouger, mais une voix la ramena à la réalité.

« Pardon. Je ne voulais pas te faire de la peine. Je voulais simplement m'assurer que tu ailles bien. »

Non, ce n’était pas sa mère mais une inconnue. Aussitôt, Rin voulut s’éloigner, mais c’était sans compter l’étudiante. Cette dernière l’entraina avec elle. Où ? La brune eut quelques secondes de panique en pensant qu’elle la ramenait à sa classe, mais au lieu de ça elles arrivèrent dans une salle vide. Isuzu se laissa faire quand l’étudiante la fit s’asseoir. Franchement, elle n’avait plus la force de crier et de se mettre en colère. Elle ressentait juste une grande fatigue et beaucoup de honte pour s’être laissé aller. Ça ne lui ressemblait pas, elle n’était pas comme ça d’habitude… mais ça faisait tellement longtemps que personne ne lui avait accordé une telle gentillesse qu’elle s’était faite avoir. La lycéenne passa une main sur sa figure pour se frotter les yeux.

« Pourquoi... »

Ça n’avait été qu’un souffle, qu’un murmure. La jument ne chercha pas à finir sa question. Elle prit quelques secondes avant de rouvrir la bouche.

« Laisse-moi. Je n’ai pas besoin de toi. »

Parce que si elle continuait, Rin allait s’accrocher à elle. Et ça, il ne fallait pas. Elle avait dit qu’elle serait forte. Et puis cette fille ne savait rien de son histoire, que pouvait-elle bien y faire ? L’étudiante n’avait rien à voir avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Ven 27 Juin - 8:40

    « Pourquoi... »

    Le souffle avait été léger, mais la biche avait néanmoins put l'entendre. Elle eut un léger sourire, et laissant la jeune fille se reprendre doucement, Valentine s'éloigna vers le fond de la salle. Elle s'approcha d'un petit évier, et remplit un verre d'eau. Cela ferait du bien à la brune.

    « Laisse-moi. Je n’ai pas besoin de toi. »

    Valentine redressa la tête, et une fois encore, elle eut un faible sourire. Elle coupa l'eau, et s'approcha de la lycéenne. Doucement, elle posa le verre en face d'elle, pour ne rien lui imposer, seulement lui proposer. Si elle avait soif, elle pouvait boire. Cela lui ferait du bien.

    - Je sais, répondit simplement la biche.

    La jeune femme tira une chaise à elle, de l'autre côté de la table pour respecter une certaine distance entre la brune et elle. Elle s'assit, et la regarda un instant. La lycéenne était belle, mais pourquoi devait-elle être aussi pâle, aussi maigre ? Pourquoi devait-elle se montrer aussi dure ? Valentine fut touchée par sa force, et cela la poussa à s'occuper d'elle. Elle ne savait pourquoi. Quelque chose en elle l'attirait.

    - Je m'appelle Kyôya Valentine. Oh, je sais que tu t'en moques bien, mais... je me demandais... est-ce que tu serais de cette famille, toi aussi ? Ou... par hasard, est-ce que tu serais une Sôma ?

    La question était peut-être intrusive, mais Valentine était curieuse. Elle ressentait cet étrange lien avec la demoiselle, et depuis sa rencontre avec un dénommé Kazuo Sôma, elle savait que sa famille n'était plus la seule à avoir cette étrange aura.



Valentine ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   Ven 27 Juin - 12:48

Rin releva la tête sur la jeune femme qu’elle s’approcha d’elle pour lui tendre un verre d’eau. La brune soupira intérieurement. L’étudiante ne semblait pas décidée à la laisser. Pourquoi diable y avait-il des gens aussi têtus qu’idiots ? Et pourquoi donc la jument devait-elle toujours les supporter ?
Isuzu ignora son verre et elle l’observa s’asseoir non loin. A vrai dire elle avait soif mais elle n’était pas décidée à accepter une boisson venant de quelqu’un d’autre. Elle était capable de se servir un verre toute seule si elle en avait envie. Et puis le « je sais » de la demoiselle l’agaça un peu. Si elle savait pourquoi cette idiote restait-elle ici ?!

« Je m'appelle Kyôya Valentine. Oh, je sais que tu t'en moques bien, mais... je me demandais... est-ce que tu serais de cette famille, toi aussi ? Ou... par hasard, est-ce que tu serais une Sôma ? »

Normalement, Rin aurait envoyé balader l’étudiante comme quoi elle n’avait que faire de son nom… seulement, elle écarquilla les yeux en entendant « Kyôya » et encore plus quand cette fille devina son nom de famille. Rin blêmit et elle la regarda, choquée. Est-ce que par hasard… Non. La coïncidence était trop grosse, et pourtant… La jument se souvenait clairement de ce nom dans les archives qu’elle avait lu, et sa rencontre avec le maudit du Lynx. Mais comment cette fille avait pu deviner qu’elle était une Sôma ? La brune se sentit pendant un instant piégée, coincée, puis elle se reprit, le regard dur.

« Toi, cracha-t-elle en passant une main sur son visage. Dis-moi tout ce que tu sais et maintenant. »

Puisque les présentations étaient faites, autant ne pas y aller par quatre chemins. Si elle avait la moindre information pouvait l’aider, la jument ne cracherait pas dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dame biche et dame jument se croisèrent [pv Valentine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morwën, la dame sombre
» Dame Rouge contre Dame Grise [PV Ketsueki]
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Les établissements :: ★ Le lycée :: ★ Salles de classe-