Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥

Partagez | .
 

 Un portrait sous les arbres [pv Valen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mer 23 Avr - 0:32

( Suite d'ici )

« Bien sûr, si je réussi, ce sera grâce à vous. J'accepte votre invitation. C'est vraiment gentil de votre part, merci beaucoup. »

La jolie biche n’allait pas s’échapper dans les sous-bois et le lynx en était plutôt ravi, il se sentit presque ronronner comme un chaton. Passer du temps avec une nouvelle connaissance le comblait, ce qui l’étonna un peu. Grand solitaire ? Pas si sûr.

« Il y a un parc, pas très loin d'ici. J'y passe souvent en allant à l'école. Le paysage et la lumière seront parfaits. Je vous y emmène ? »

Logan hocha de la tête et suivit sa guide dans les ruelles de la ville. Sauf que cette fois, c’était vers un territoire connu qu’ils se dirigeaient : le parc à deux minutes de sa maison touchait cette fameuse forêt qu’il connaissait par cœur. Il y passait tout son temps et le fait de n’y avoir jamais aperçut Valentine le fit réfléchir. Une jeune femme originale comme elle, ça ne s’oublie pas. Pensif, il posa un doigt sur sa barbichette et repassa quelques uns des souvenirs qu’il avait en tête. Si, si maintenant il se souvenait de ce détail et il espérait ne pas fabuler : plusieurs jours de cela, il avait entrevu une jeune femme à la chevelure étrange, assise dans le parc, un carnet de dessins entre les mains et une pochette de crayons posée à ses cotés.

- Dites-moi Valentine, où avez-vous dessiné votre premier essai pour l’examen ? J’habite à quelques minutes du parc, ma maison est au bord de la forêt alors j’y passe énormément de mon temps libre. Je crois vous avoir déjà vu y dessiner il y a quelques jours. Sauf votre respect, vous avez une couleur de cheveux originale et je pense, inoubliable. Cela m’étonnerait qu’il y ait deux femmes comme vous ici, dit-il en se frottant la nuque, croisant les doigts pour ne pas l’avoir froissé.


Dernière édition par Logan Kyôya le Mar 6 Mai - 15:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mer 23 Avr - 9:49

    Une fois encore, la biche servit de guide à son compagnon. Elle l'entraîna cette fois-ci au parc, un endroit semi-naturel offrant aux visiteurs un vaste endroit de verdure et une forêt unique. C'était un endroit dans lequel Valentine se rendait souvent, quand ses envies de liberté et de grand air devenaient trop difficiles à retenir. Sous sa forme animale, elle courait alors, sautait par-dessus les arbres morts et alors, tout allait mieux. Gourmande, elle raffolait également des fruits secs qu'elle pouvait dénicher au sol.

    « Dites-moi Valentine, où avez-vous dessiné votre premier essai pour l’examen ? J’habite à quelques minutes du parc, ma maison est au bord de la forêt alors j’y passe énormément de mon temps libre. Je crois vous avoir déjà vu y dessiner il y a quelques jours. Sauf votre respect, vous avez une couleur de cheveux originale et je pense, inoubliable. Cela m’étonnerait qu’il y ait deux femmes comme vous ici. »

    La voix de Logan tira Valentine de ses pensées d'évasion. Elle leva les yeux vers le jeune homme, attentive, et son regard se fit un peu songeur à ses dires. Oui, c'était possible. Effectivement, la semaine dernière, elle s'était rendue ici pour dessiner ses oiseaux. Elle venait souvent ici, après tout. La biche eut un léger sourire, hochant la tête, tandis qu'ils continuaient toujours leur marche.

    - Oui... c'est possible. C'était la semaine dernière, j'étais là-bas, près du lac, dit-elle en désignant du regard une direction plus à l'est. Je dessinais des oiseaux.

    Puis, les mots de Logan l'ayant interpellé, elle pencha un peu la tête et passa inconsciemment ses doigts dans sa longue chevelure marron aux reflets auburn. Les mèches, très ondulées, s'accrochaient parfois à ses doigts.

    - Vous trouvez mes cheveux originaux ? Demanda-t-elle, un peu étonnée, se demandant si c'était un compliment ou une critique.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Ven 25 Avr - 21:53

« Vous trouvez mes cheveux originaux ? »

Logan offrit un sourire rassurant à Valentine.

- Je trouve que tout ce qui sort de l’ordinaire est génial, beau et inoubliable. Vos cheveux sont magnifiques.

Il s’arrêta et attrapa délicatement une petite pointe claire de sa chevelure.

- Vous sortez totalement de l’ordinaire, en fait, dit-il en plantant ses yeux bleus dans les prunelles vertes de la jeune femme.

Un ballon jaune vint buter contre sa cheville, suivit d’un petit garçon qui ne devait pas avoir plus de sept ans. Le félin avait presque oublié, pendant quelques secondes, qu’il se tenait au milieu d’un parc. Il se pencha et attrapa la balle.

- Salut bonhomme, c’est à toi ça ?

Le petit, un peu impressionné par la taille de Logan et son étrangeté, hésita à faire un pas vers lui. Il se contenta de se dandiner sur place en regardant de temps en temps timidement vers Valentine. Logan adorait les enfants, c’était pour lui un véritable cadeau que de pouvoir passer des moments avec eux. Leur énergie, leur rire franc et spontané, leur innocence, tout cela étaient des éléments qui touchaient le maudit droit au cœur. A l’approche de la trentaine, il avait longtemps rêvé d’en avoir. Mais jamais, jamais il ne pourrait avoir dans ses bras la chaire de sa chaire.
Un unique clin d’œil de la part du lynx suffit à détendre le garçon qui tendit ses petites mains vers la balle.

- Attrape ! s’écria Logan.

Après avoir réceptionné le ballon jaune, le petit garçon bredouilla un timide « merci » et fila droit jusqu’à sa mère.

- Ahah, il fera fureur plus tard, avec une bouille pareille. Où voulez-vous vous installer ?


Dernière édition par Logan Kyôya le Sam 26 Avr - 13:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Sam 26 Avr - 9:27

    Ils s'arrêtèrent tous les deux, au milieu de la pelouse. Valentine ne s'en rendit même pas compte, subjuguée malgré elle par le geste de Logan qui venait d'attraper une mèche de ses cheveux.

    « Je trouve que tout ce qui sort de l’ordinaire est génial, beau et inoubliable. Vos cheveux sont magnifiques. »

    Première gêne timide. Peu habituée aux compliments, Valentine se sentit rougir. Et ce fut pire lorsque le jeune homme planta son regard dans le sien.

    « Vous sortez totalement de l’ordinaire, en fait . »

    Fascinée par la couleur de ses yeux bleus, Valentine voulut répondre quelque chose, répliquer, bafouiller un truc... mais rien ne sortit. Ce fut – heureusement ? - le ballon maladroit qui vint faire éclater leur bulle. Alors que Logan partait s'occuper du garçon et lui rendre son ballon, la biche, elle, arrangea rapidement ses cheveux et regarda ailleurs. Se reprendre, vite. Un tel coup de chaud ne lui était pas arrivé depuis longtemps. En vérité, cela ne lui arrivait même jamais.

    « Salut bonhomme, c’est à toi ça ? »

    Le visage déjà un peu moins rouge, la jeune femme reporta son attention sur Logan et l'enfant. Elle resta silencieuse à les regarder tous deux. Un doux sourire étira ses lèvres en voyant les manières du jeune homme. Il semblait proche des enfants, et pour un homme, c'était plutôt rare. Du moins, pour Valentine, qui n'avait eu aucune affection paternelle. Cela la toucha. Elle sourit doucement, observant le jeune garçon qui s'éloignait vers sa mère, l'air joyeux.

    « Ahah, il fera fureur plus tard, avec une bouille pareille. Où voulez-vous vous installer ? »

    Valentine leva les yeux vers Logan, revenant à elle. Ah, oui. Tâchant de ne pas se fixer sur les yeux clairs de Logan, elle tourna la tête et observa autour d'elle, cherchant le meilleur endroit pour le portrait.

    - Oui, hm... là-bas ?

    L'endroit qu'elle désignait était un peu plus loin. Il s'agissait d'une petite colline proche de la forêt, qui offrait luminosité et calme. Ils seraient tranquilles là-bas, un peu cachés du reste du parc. Après avoir désigné l'endroit, Valen s'y rendit la première. Une fois là-bas, elle fut plus que ravie de pouvoir poser ses affaires sur l'herbe. La jeune femme massa douloureusement son épaule, puis elle regarda Logan. Elle lui sourit doucement, amusée, et désigna l'herbe en face d'elle.

    - Si monsieur le modèle veut bien prendre place.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Sam 26 Avr - 13:36

« Oui, hm... là-bas ? »

Logan attendit qu’elle passe devant lui et la suivit. Le coin que Valentine avait choisi était vraiment charmant, c’était l’emplacement que le lynx appréciait le plus dans ce parc. A l’orée de la magnifique forêt dont il se considérerait le maitre, il pouvait capter toute la fraicheur et l’odeur de la végétation. Elle allait faire un chouette dessin.

« Si monsieur le modèle veut bien prendre place. »
- Tout de suite, mademoiselle l’artiste.

Il se posa en tailleur dans l’herbe fraiche et observa Valentine qui sortait le nécessaire pour pouvoir dessiner.

- Mmh… Est-ce qu’il faut que je prenne une pause particulière ?

Il prit une position provocante de mannequin, appuyé sur ses bras posés en arrière, torse bombé et dos cambré, tout en faisant une bouche en cul de poule.

- Genre comme ça ? dit-il en se retenant de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Dim 27 Avr - 10:10

    Laissant le jeune homme s'installer, Valentine sortait son nécessaire à dessin. Elle s'assit dans l'herbe, face à Logan, réajustant sa robe abricot autour d'elle pour ne pas être gênée. Elle en fit de même avec ses longs cheveux bruns. Elle sortit tout d'abord, de son carton à dessin, une grande feuille qu'elle redressa façon portrait. Elle mettrait le carton sur ses genoux pour s'appuyer. Elle ouvrit ensuite son sac pour en sortir une grande trousse, et elle disposa de nombreux crayons près d'elle.

    « Mmh… Est-ce qu’il faut que je prenne une pause particulière ? »

    Sans lever les yeux vers lui, concentrée dans sa tâche, Valentine secoua la tête.

    - Non, pas vraiment. J'aimerais que vous soyez naturel.

    « Genre comme ça ? »

    Elle allait l'aiguiller quand Logan la devança. Interpellée, elle leva la tête vers lui … et ses yeux s'écarquillèrent de surprise en voyant sa pose. C'était, vraiment... vraiment très drôle. Vraiment pas ça du tout. Mettant une main devant sa bouche, Valen éclata de rire, les pommettes rosies.

    - Non, non... je... ne pense pas que cela... convienne à un portrait, pouffa-t-elle de rire.

    Elle secoua la tête, faisant voler les boucles de ses cheveux, puis elle posa son carton à dessin dans l'herbe. A genoux, elle s'approcha du jeune homme et se mit en face de lui.

    - Si vous permettez...

    Avec un petit sourire gêné, elle posa ses mains sur les épaules de Logan, pour doucement le redresser en position assise. Elle n'avait pas l'habitude de toucher quelqu'un, et surtout pas un homme qui risquait de se transformer à son contact. C'était étrange, et sous la légère angoisse qu'elle ressentait, son cœur s'accéléra. Puis, toujours aussi précautionneusement, elle posa ses mains sur les joues du jeune homme pour redresser sa tête et la tourner légèrement de trois quarts.
    Et c'est là, brusquement, que le contact avec Logan devint étrange. Qu'il la brûla presque, mais d'une chaleur presque agréable, non douloureuse. Choquée, perdue, Valentine fit doucement glisser ses mains pour le relâcher. Elle l'avait senti, à nouveau.
    Cette impression de lien.

    Et elle regarda Logan, confuse et hésitante. C'était vraiment fort. Elle le sentait, elle en était presque convaincue. Et il fallait qu'elle en soit sûre.

    - … pardon... mais... vous ne m'avez pas dit votre nom de famille.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Lun 28 Avr - 19:06

Logan sentit ses poils se dresser lorsque le rire de Valentine vint colorer l’atmosphère avec sa jolie mélodie. Même lorsqu’elle riait, cette jeune fille semblait polie. Un petit rire parfait, ni trop aiguë ni trop grave qui vient gentiment vous gratifier de votre plaisanterie.

« Non, non... je... ne pense pas que cela... convienne à un portrait. »

Elle s’approcha encore et encore du lynx qui resta silencieux mais souriant. Quelle drôle de journée, pensa-t-il. Il était persuadé d’essuyer un échec cuisant face à la porte de la résidence des Kyôya et aller ensuite sagement travailler, mais le voilà assit dans l’herbe, model pour une étudiante.

« Si vous permettez... »

Une fois face à face, elle posa ses délicates mains sur les épaules de Logan afin de le mettre droit. Voilà bien longtemps qu’il n’avait pas eu un contact physique avec une femme et pour tout dire, il se sentit soudainement troublé. Ce qui le troublait précisément, c’était cette farouche impression qu’il connaissait, au plus profond de lui-même, cette mystérieuse Valentine. Une chaleur se répandit à la vitesse de l’éclair dans tout son corps, colorant de nouveau son visage de rouge, faisant ainsi ressortir ses tâches de rousseur. Curieusement, il ne ressentait pas la crainte de se transformer. Mais les mains de la jeune femme sur ses joues n’arrangèrent pas les choses, même si leur fraîcheur le vivifia. Son cœur se mit à jouer du tam-tam dans sa poitrine et il se mordit discrètement la langue afin de reprendre le contrôle : quelque chose était en train de se passer, quelque chose de grand. Logan entrouvrit la bouche et remarqua que Valentine, elle aussi, était totalement déboussolée.

«  … pardon... mais... vous ne m'avez pas dit votre nom de famille. »

Il s’empara doucement d’une de ses mains et la serra dans la sienne.

- Kyôya. Logan Kyôya.

Son regard se perdit dans l’herbes, honteux.

- Voilà l’une des raisons pour laquelle je voulais vous inviter. J’ai… J’ai beaucoup de chose à vous raconter et des excuses à vous faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mar 29 Avr - 20:30

    Tous deux s'étaient figés, comme submergés par cette impression étouffante qu'ils ressentaient. C'était comme si tout à coup, ils avaient été attrapés au lasso, comme s'ils avaient été entourés d'une corde commune et qu'ils étaient à présent attachés ensemble. Unis par un même lien.

    « Kyôya. Logan Kyôya. Voilà l’une des raisons pour laquelle je voulais vous inviter. J’ai… J’ai beaucoup de chose à vous raconter et des excuses à vous faire. »

    Le jeune homme avait attrapé sa main, et l'impression d'unité ne se renforça que davantage. Valentine le regarda, à la fois peinée et perdue. Il semblait honteux. Mais elle ne lui en voulait pas du mensonge. Elle avait simplement espéré rencontrer quelqu'un de différent. Elle aurait voulu que cet homme, si unique et si joyeux, ne soit pas comme elle. Qu'il ne soit pas maudit. Que sa vie ne soit pas aussi triste que la leur.

    - Non... souffla-t-elle en serrant doucement ses doigts. Ne soyez pas désolé. Ne le soyez surtout pas.

    Alors, comme si c'était à chaque fois une obligation, un moyen de se rassurer aussi peut-être, Valentine s'avança et prit le jeune homme dans ses bras. Elle l'enlaça, un peu maladroitement, manque d'habitude, un peu brusquement. Et elle serra Logan contre elle, les yeux fermés, la tête contre la sienne. Ses longs cheveux bruns les couvraient tous deux comme un voile.
    Ni l'un ni l'autre ne se transformèrent. Et à chaque fois, c'était le même bouleversement. Valentine se sentit trembler, faillir, mais elle ne lâcha pas le jeune homme, savourant l'étreinte du corps contre le sien. C'est à ce moment que le lien, vraiment, se compléta. Comme si la malédiction résonnait dans leur tête et autour d'eux. Comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Ils étaient maudits, mais ils n'étaient pas seuls.

    - Tu as beaucoup de choses à me raconter, murmura Valentine contre lui.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mar 29 Avr - 23:13

« Non... Ne soyez pas désolé. Ne le soyez surtout pas. »

Lorsque les bras de Valentine vinrent se serrer fort  autour de lui, il sentit un frisson rugir dans tout son corps. C’était un mélange de joie, de surprise, de compatissance extrême. Il se souvint de cette douce sensation qu’était les câlins de son père, ce sentiment d’être soutenu et aimé. Cette jeune femme, inconnue quelques heures plus tôt, se plaçait désormais sur le podium de ses plus belles rencontres. Son cœur et le sien battaient à l’unisson, ils chantaient tout deux la même mélodie.
Le maudit enfouit une de ses mains tremblante dans la chevelure de la maudite afin de prolonger cette incroyable étreinte. Quel bonheur de pouvoir la tenir contre lui, elle qui partage son nom et son malheur. Les larmes, difficiles à retenir, se bousculaient au bord de ses yeux bleus, prêtent à dévaler ses joues roses. Lentement, il prit une longue inspiration, gorgeant ses poumons du doux parfum de Valentine qui s’avérait être la plus agréable des odeurs.

« Tu as beaucoup de choses à me raconter. »

Le lynx resta encore silencieux, il craignait que sa voix rompe le charme mystique de ce moment. Puis, délicatement, il relâcha son étreinte sans pour autant se décoller d’elle. Ses yeux  embués caressèrent le visage de Valentine.

- Je crois qu’il va te falloir beaucoup de temps pour tout entendre, souffla-t-il en souriant.

Il pouvait passer la nuit ici à parler, il s’en fichait. Il avait devant lui, non seulement un membre de sa famille mais un maudit, un être qui portait La malédiction. Son fardeau semblait un peu moins lourd à porter.
Logan ne sera plus jamais seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mer 30 Avr - 18:35


    « Je crois qu’il va te falloir beaucoup de temps pour tout entendre. »

    A la phrase de son désormais cousin, Valentine eut un faible sourire, mi-triste mi-heureux. Ses yeux couleur prairie étaient légèrement humides, la voilà submergée par la découverte. Ce lien était plus fort qu'eux, et ils n'avaient aucune incidence dessus. Ils étaient tous soumis, tous fragiles face à la malédiction. Logan lui sourit doucement, et Valentine, le visage à quelques centimètres du sien, lui répondit de même. Elle essuya alors ses yeux et se redressa légèrement, sans pour autant s'éloigner de Logan. À présent qu'ils s'étaient trouvés, elle ne voulait pas s'éloigner. Et d'un geste automatique, elle ramena une mèche auburn derrière son oreille, puis elle serra sa main, à nouveau. Ses yeux compatissants étaient ancrés dans les siens.

    - Raconte-moi, s'il te plaît. Raconte-moi ton histoire. J'ai beaucoup de temps pour entendre.

    À présent, son portrait, son travail, l'école ne lui importaient même plus. Elle voulait tout connaître de ce cousin retrouvé, de cette homme qui, comme elle, partageait sa malédiction. Ses yeux détaillèrent alors Logan d'un regard nouveau, et elle s'amusa un instant à chercher en quel animal avait-il pu être maudit. Certains de ses cousins avaient des caractéristiques animales, comme Erin et ses cheveux blancs, Noctus et sa fierté de cerf, Tomas et son air poltron … mais quand Valentine regardait Logan, elle ne trouvait pas de quel animal il pouvait dépendre. Un animal sauvage, sans doute, et sûrement un bel animal. Peut-être une bête un peu massive. Le loup, le lynx, l'ours ? L'aigle ? Elle n'osa pas l'interroger tout de suite, et attendit patiemment que le jeune homme lui raconte son histoire.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mer 30 Avr - 23:27

« Raconte-moi, s'il te plaît. Raconte-moi ton histoire. J'ai beaucoup de temps pour entendre. »

Logan posa son regard océan sur la cyme des arbres, et il cru capter une odeur familière par-dessus celle de Valentine, emmenée par la brise : celle de son père. Décidément, il était totalement déboussolé, tellement que son odorat pourtant si fiable fabulait. Mais peut être était-ce un signe, peut être que son père était heureux là-haut pour lui car enfin, il avait trouvé quelqu’un. Enfin, il était en osmose totale avec un humain. « Tu me manques papa, pensa-t-il. Mais je suis heureux, aujourd’hui je suis très très heureux.
Il reporta ses prunelles sur la maudite collée à lui et remarqua que les siens étaient humides de larmes. Pour Logan, il était dingue de partager autant de sentiments d’un coup et les grands yeux émeraudes de Valentine lui donnèrent envie de l’enlacer à nouveau. Mais il se retint, il ne voulait pas non plus la brusquer.

- J’espère que ça ne te gène pas, dit-il en sortant une pochette de tabac et des feuilles. Une bien mauvaise habitude que j’ai là.

En quelques secondes, une cigarette se tenait au bord de ses lèvres. Un zippo à la main, il l’alluma et prit une petite taffe, prenant soin de souffler sa fumée bien loin du visage de Valentine.

- Bon, je ne vais pas faire durer le suspens plus longtemps. Je suis né à Kyôto, à la campagne dans un mignon petit village. Ma mère est… Elle est morte à ma naissance, il parait qu’elle a voulu me tuer lorsqu’elle a vu que j’étais… Différent.

Un sourire amer se dessina sur sa bouche.

- Ce geste lui a couté ses dernières forces. Alors un homme m’a de suite recueillit, Miko Atoya, un fermier. Il connaissait un peu ma maman, en tout cas il savait qu’elle était une Kyôya. Il opta pour me laisse le nom de Kyôya et non le sien, me laissant le choix pour plus tard.

Il tira une nouvelle fois sur sa cigarette, la main légèrement tremblante.

- J’ai été élevé dans la nature, l’amour, la tendresse … Plutôt solitaire, je passais ma vie dans la forêt. J’ai appris à chasser, à pêcher à mains nues –c’est très marrant et au moins on ne blesse pas le poisson. Grâce à l’animal qui me hante, je possède la faculté de tout sentir, de tout voir et je suis imbattable à la grimpe !  J’en ai fait des siestes dans les arbres …

Doucement, il rit en écrasant sa cigarette dans l’herbe.

- Mon papa ne connaissait pas vraiment la malédiction, mais il ne me rejeta jamais pour cela. Tu sais, il était exceptionnel … C’était comme si j’étais normal. Oui, normal. Alors j’enviais peu les autres qui pouvaient se câliner, chahuter à tout va, même à l’adolescence. Je voyais ce mal comme un cadeau qui me rendait spécial. J’aimais courir dans la forêt, rapporter du gibier que j’arrivais à attraper, je ne reniais jamais mes envies animales. A la fin, elles me guidaient, elles m’ont construite.

Le lynx inspira profondément. Il allait attaquer cette partie de l’histoire qu’il redoutait de toutes ses forces. Des images lui revenaient, cruelles, froides, traumatisantes. Mais la présence de Valentine lui donnait des forces.

- Miko est mort peu de temps après mes dix-huit ans. Un cancer, phase terminale … Je me souviendrais toujours du jour où il me la annoncé. C’est l’un des rares jours où nous nous sommes disputés d’ailleurs, alors j’avais compris que quelque chose n’allait pas. En fait, cela faisait pas mal de temps que son état empirait, on pensait à un virus tenace mais … Le verdict était sans appel. J’ai profité de lui comme jamais, je lui ai promis de venir ici découvrir mon passé, je lui ai promis de ne pas être seul. Mais voilà plus d’une dizaine d’année que je suis resté bloqué devant la porte de ta résidence.

Il posa ses mains sur les épaules de Valentine, rayonnant.

- Grâce à toi Valentine, j’ai rendu mon père heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Jeu 1 Mai - 14:06

    Lorsque Logan raconta son histoire, Valentine se fit muette et attentive. Quand Logan avait lâché sa main pour s'allumer une cigarette, la jeune femme s'était reculée et simplement assise, toujours à genoux dans l'herbe face à son cousin. Si l'odeur du tabac ne lui plaisait guère, elle n'en laissa rien paraître. Elle n'aimait pas l'odeur du feu ou de la fumée en général et était née ainsi. Sans doute son côté animal. Et elle l'écouta, simplement.

    Il lui raconta qu'il était né loin d'ici, et qu'à la mort de sa mère, un homme l'avait gentiment élevé. Malgré elle, Valentine ne put s'empêcher de comparer leur histoire. Le départ de son père après son dégoût envers cette enfant différente des autres. Puis, comme elle, Logan eut une enfance assez heureuse grâce à ce parent patient et compréhensif. Logan avait eu cet homme comme Valentine avait sa mère, et grâce à cela ils étaient encore en vie aujourd'hui. Logan écrasa sa cigarette dans l'herbe et Valentine suivit son geste, silencieuse. Puis le récit continua, pour se faire ensuite plus sombre et plus triste. La mort de ce parent si cher. Valen pencha la tête, l'air triste. Elle comprenait mieux, à présent, la réaction de Logan quand elle l'avait croisé devant la résidence Kyôya.

    « Mais voilà plus d’une dizaine d’année que je suis resté bloqué devant la porte de ta résidence. »

    Valentine écarquilla les yeux, surprise. Si longtemps ?! Dix années à errer, à ne pas oser entrer dans cet endroit qui est pourtant le sien, dix ans d'angoisse et de solitude... Sentant la fin du récit arriver, Valentine voulut dire quelque chose, le réconforter, mais Logan la devança. Il posa ses mains sur les épaules de la jeune femme et son sourire éblouissant ne put rendre Valentine triste. Logan était d'un naturel si joyeux qu'elle s'en sentait émue et bouleversée.

    «  Grâce à toi Valentine, j’ai rendu mon père heureux. »

    Étirant ses lèvres en un faible sourire, Valentine vint doucement poser une main sur le bras de Logan.

    - J'aurais aimé avoir fait beaucoup plus, confia-t-elle. J'aurais aimé te trouver avant... mais si vous êtes tous les deux heureux aujourd'hui, alors je le suis moi aussi.

    Elle lui sourit, l'air plus heureuse, et posa à son tour ses mains sur les épaules de Logan en un parfait mimétisme, peut-être pour le taquiner légèrement aussi.

    - Tu n'es plus seul maintenant. Je suis là moi aussi, et je le serai toujours, c'est promis.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Sam 3 Mai - 15:35

Le sourire de Valentine n’acheva pas de le rendre encore plus heureux.

« J'aurais aimé avoir fait beaucoup plus. J'aurais aimé te trouver avant... mais si vous êtes tous les deux heureux aujourd'hui, alors je le suis moi aussi. »

Sincèrement touché par ces paroles, Logan ne put s’empêcher de penser que Valentine était un vrai cadeau du ciel. Tout semblait si parfait qu’il cru rêver. Il referma ses dents sur sa langue, discrètement, afin d’être sur de ne pas avoir quitté le monde réel. Mais la douleur était bien là. La biche posa ses mains exactement comme lui il y a quelques secondes, et Logan plissa les yeux, rieur.

« Tu n'es plus seul maintenant. Je suis là moi aussi, et je le serai toujours, c'est promis. »

Il resta quelques secondes à la fixer, ému. Il se souvenait, petit, avoir entendu cette phrase dans la bouche de son père, lorsque parfois de vieilles torpeurs le rattrapaient. Son cœur lui cria d’enlacer la maudite à nouveau, mais il se retint.

« Merci, merci Valentine. Maintenant que je t’ai raconté le principal de mon histoire, ai-je le droit d’entendre la tienne ?»
.


Dernière édition par Logan Kyôya le Mar 6 Mai - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Dim 4 Mai - 16:17

    « Merci, merci Valentine. Maintenant que je t’ai raconté le principal de mon histoire, ai-je le droit d’entendre la tienne ?»

    Sincèrement surprise d’un tel retour des choses, Valentine resta quelques secondes à ne rien dire. Alors qu’elle fixait Logan de ses yeux de biche, son esprit s’égara et retraça le fil de sa vie. Qu’est-ce qu’elle pouvait bien raconter ? Elle dût bien rester silencieuse une minute ou deux, avant que, mécaniquement, elle ne rabatte une mèche de ses cheveux derrière son oreille. Elle le faisait souvent par nervosité. Et elle commença son récit :

    - Eh bien…  Je ne sais pas trop quoi dire. Je suis née ici, au Japon, mais ma mère est d’origine européenne. Elle a eu beaucoup de mal à se faire aux coutumes d’ici, mais ça n’a pas été mon cas. Elle est venue ici pour mon père, elle est tombée enceinte… et je suis née. C’était au printemps.

    Jusque-là, ça aurait pu être presque idyllique, sauf qu’il n’en fut pas décidé ainsi. Valentine prit une légère inspiration, et son regard prairie devenu plus sombre se baissa sur l’herbe qu’elle caressa du bout des doigts.

    - Il ne m’a pas accepté. Je ne sais pas ce qui l’a le plus  déçu, que son enfant soit une fille ou que ce soit un maudit. (Valentine resta silencieuse quelques secondes, puis elle reprit, un peu plus ferme, peut-être un peu fière aussi du courage de sa maman.) Ma mère lui a demandé de partir, il est parti. Et nous,  nous sommes restées.

    Elle regarda Logan de nouveau et lui sourit doucement, un peu mélancolique mais aussi déterminée, pleine de vie.

    - J’aime beaucoup ma maman, et je ne suis pas triste. Elle est tout pour moi. (Elle regarda autour d’elle, détaillant le parc qui se vidait peu à peu de ses occupants.) Je suis née ici et j’ai grandi ici, alors pour moi, tout ce que tu vois m’est familier.

    Elle lui sourit.

    - Je serais heureuse de te faire découvrir cette ville.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mar 6 Mai - 18:40

Logan remarqua l’air surpris de Valentine et éprouva une certaine gêne, peut être n’aurait-il pas dû lui demander ? L’ambiance semblait s’être alourdie, tout comme le ciel orangé qui s’assombrissait de plus en plus. Les faibles rayons du soleil envoyaient des reflets mielleux sur tout ce qu’ils touchaient, enveloppants l’atmosphère d’une aura douce et sucrée. Mais le lourd silence qui suivit sa question l’obligea à baisser les yeux de ce joli paysage sur ses bagues qu’il tripota, comme toujours, pour « fuir » la situation. Lorsqu’il entendit enfin sa voix, Logan serra les dents et espéra qu’elle n’allait pas lui dire que ça ne le regardait pas, puisqu’il s’était lui-même livré, il attendait au moins entendre quelques phrases sur sa vie. Sauf si, bien sûr, celle-ci était trop difficile ou douloureuse pour être racontée. Heureusement la jolie jeune femme entamât son récit : Valentine est née au printemps (il s’attendait à entendre cela, la Kyôya dégageait sans cesse une fraicheur et une délicatesse printanière) au Japon, d’un père japonais et d’une mère européenne.

« Il ne m’a pas accepté. Je ne sais pas ce qui l’a le plus déçu, que son enfant soit une fille ou que ce soit un maudit. Ma mère lui a demandé de partir, il est parti. Et nous, nous sommes restées. »

Le lynx posa un regard désolé sur la jeune femme, il n’avait pas consciemment connu le rejet parental mais comprenait ce qu’elle ressentait. Est-ce que le fait d’être maudit engendre constamment du rejet de la part des parents ? « Un » maudit ? Dit comme cela, on dirait une chose commune. Combien y a-t-il de maudits alors ? Légèrement embrouillé de toutes ces questions, il reporta son attention sur Valentine en se disant qu’il lui demanderait plus tard. Un sourire illumina enfin le visage de la maudite, sa maman est restée avec elle, elles se sont toutes deux serrées les coudes malgré les épreuves de la vie que le lynx connaissait bien.

« Je serais heureuse de te faire découvrir cette ville. »

Il répondit à son sourire par le sien et pencha la tête sur le coté, puis il saisit la plus longue de ses dreadlocks, la faisant glisser entre l’interstice de ses doigts.

- Tu sais, j’habite ici depuis un certain temps et je connais assez bien les lieux. Mais si tu me promets de me montrer les endroits que tu aimes le plus, si tu me guides à travers tes yeux, alors j’accepte. Oh et : tu sais, je suis sûr que ta maman est quelqu’un d’admirable. Je me ferais une joie de la rencontrer, un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Jeu 8 Mai - 16:21

    « Tu sais, j’habite ici depuis un certain temps et je connais assez bien les lieux. Mais si tu me promets de me montrer les endroits que tu aimes le plus, si tu me guides à travers tes yeux, alors j’accepte. Oh et : tu sais, je suis sûr que ta maman est quelqu’un d’admirable. Je me ferais une joie de la rencontrer, un jour. »

    Valentine, que la conversation avait rendu un peu triste, ne put s'empêcher de sourire en entendant ces paroles. Elle hocha joyeusement la tête.

    - Bien sûr, avec plaisir. Ma maman est quelqu'un d'incroyable, et de très courageuse surtout. Comme elle travaille tard, c'est souvent moi qui prépare les repas, et je dois avouer que je suis une très mauvaise cuisinière.

    Elle rit légèrement, toujours un peu gênée d'avouer qu'elle était si exécrable en cuisine. Pourtant, au Japon, les étudiants avaient souvent des cours de cuisine... mais alors, pour dieu savait quelle raison, Valentine avait toujours tout fait brûler. Ou bien elle mélangeait les préparations, ou encore elle mettait les légumes dans le plat sans les éplucher. Non, vraiment, il était bien plus simple de ramasser des fruits secs par-terre et des champignons et de les avaler comme ça. De plus, la biche en raffolait.
    Valen regarda le jeune homme jouer avec sa chevelure, et elle pencha un peu la tête en l'observant faire. Elle avança une main pour attraper délicatement une mèche des cheveux de Logan.

    - Toi aussi, tu as les cheveux longs. C'est peu courant pour un garçon. Cela ne te gêne jamais ?



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Jeu 8 Mai - 23:18

Une mauvaise cuisinière ? Une pensée effleura l’esprit du maudit : il était lui-même cuisinier et ce depuis un certain bout de temps, pourquoi ne pas lui proposer des cours ? Lorsqu’il avait terminé ses études secondaires, l’idée de se tourner vers la restauration lui plu. Il commença alors en tant que plongeur et grimpa brillamment les échelons jusqu’à devenir le cuisinier accompli qu’il est aujourd’hui. Le restaurant où il travaille se trouvait à vingt minutes de là, dans une rue plutôt calme mais fortement fréquentée pendant les heures de repas. Sa cuisine ayant voyagée grâce au bouche à oreille, énormément d’habitants se pressent pour pouvoir y manger, les réservations sont alors souvent pleines. Grâce à ce succès, la propriétaire du restaurant pu obtenir un agrandissement des lieux et une rénovation complète de la cuisine qui semblait dater du siècle passé. Logan pu même avoir un commis de cuisine afin de partager son savoir.
La main de Valentine s’approcha prudemment pour s’emparer d’une mèche du lynx, l’extirpant ainsi de ses ruminations.

« Toi aussi, tu as les cheveux longs. C'est peu courant pour un garçon. Cela ne te gêne jamais ? »
- Le seul souci avec mes cheveux, c’est mes quelques dreadlocks. Heureusement qu’il n’y en a qu’une poignée, parce qu’étonnement, c’est beaucoup, beauuucoup d’entretient. Il faut les hydrater avec des huiles, les refaire régulièrement… J’aime les dreads propres et bien soignées, si ce n’est pas le cas j’ai l’impression que ça donne un air bien trop négligé. Mon papa en avait sur toute la tête ! Elles étaient belles, épaisses, longues et elles sentaient toujours très bons. Je l’obligeais à me prendre dans ses bras pour pouvoir humer leur parfum. Parfois mes cheveux sont gênants, mais je me refuse de les couper, ils sont comme un prolongement de moi-même.

Il pressa la dreadlock qu’il tenait entre ses doigts et apprécia le moelleux de celle-ci.

- J’ai rarement croisé des japonais avec ce type de cheveux, à part mon père. Je n’ai pas du tout l’air japonais d’ailleurs, mon père biologique n’était surement pas asiatique. Je me demande d’où je viens ! s’exclama-t-il en souriant de toutes ses dents blanches. En voyant mon air peu nippon, mon père m’a donné le prénom de Logan parce qu’il voulait cultiver ce qui me rendait si spécial. C’est celte, il parait que ça signifie « lumière », ou parfois « prairie »… Souvent, il me répétait que j’étais « la lumière de sa vie ». Mais j’ai aussi un petit nom japonais qu’il utilisait quand il était en colère après une bêtise de ma part.

Logan termina sa phrase par un clin d’œil complice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Ven 9 Mai - 9:16

    À son tour, Valentine attrapa une mèche des cheveux du jeune homme, surprise par la forme et la texture de la drôle de chevelure. Pour la biche, c'était un peu nouveau, et c'était surtout du jamais-vu. La dreadlock était étonnement douce, contrairement à ce qu'elle aurait pu penser, et la jeune femme observa les cheveux de Logan briller au soleil. C'était beau, pensa-t-elle. Atypique, tout comme lui.
    Logan lui raconta le dur entretien de ses cheveux, ce que la biche pouvait comprendre aisément. Elle-même, avec sa longue chevelure ondulée, avait bien du mal à les coiffer parfois. Et c'était pire lorsqu'elle revenait d'une excursion dans la forêt... elle ne comptait plus les brindilles et autres retrouvés prisonniers dans ses cheveux châtains. Il lui raconta également que son père avait eu les mêmes cheveux, et Valentine comprit aussitôt pourquoi Logan avait décidé de les garder ainsi. Elle sourit tendrement, et relâcha ses cheveux.

    - Je comprends. Tu as bien raison de les garder, ils sont magnifiques.

    Elle le regarda ensuite toucher à nouveau ses cheveux, et elle sourit, malicieuse.

    « J’ai rarement croisé des japonais avec ce type de cheveux, à part mon père. Je n’ai pas du tout l’air japonais d’ailleurs, mon père biologique n’était surement pas asiatique. Je me demande d’où je viens ! En voyant mon air peu nippon, mon père m’a donné le prénom de Logan parce qu’il voulait cultiver ce qui me rendait si spécial. C’est celte, il parait que ça signifie « lumière », ou parfois « prairie »… Souvent, il me répétait que j’étais « la lumière de sa vie ». Mais j’ai aussi un petit nom japonais qu’il utilisait quand il était en colère après une bêtise de ma part. »

    Avec le clin d’œil de Logan, la curiosité de Valentine fut piquée au vif. Elle pencha la tête et l'observa un instant.

    - Ah oui ? Je pourrais le connaître ?



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Sam 10 Mai - 15:34

«  Ah oui ? Je pourrais le connaître ? »

Il rit de bon cœur devant la mine curieuse de la biche. D’ailleurs, le lynx ne savait pas encore qu’elle en était une. Mais au fil du temps, rien qu’en observant son corps svelte, sa façon si légère de se déplacer, sa discrétion presque incroyable, son regard brillant et envahit de tendresse, il commençait à avoir de gros doutes. Son comportement lui rappelait beaucoup un animal qu’il aimait traquer depuis son enfance, mais il ne parvenait pas à mettre le nom dessus.

- Tu aimerais bien le savoir hein ? Je commence à te cerner et je vois en toi une vraie chipie, je suis tout à fait certain que tu vas finir par m’appeler comme ça.

Il se pencha près de l’oreille de Valentine, l’air toujours rieur.

- Bon, ne le répète à personne, ce n’est pas glorieux … Ahobaka. Il a fusionné « idiot » et « imbécile », résultat ce surnom avait fait le tour du village et rares sont les personnes qui ne m’appelaient pas comme ça. Ma patronne m’appelle aussi comme ça, alors que je ne lui ai dit qu’une seule fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Dim 11 Mai - 9:55

    « Tu aimerais bien le savoir hein ? Je commence à te cerner et je vois en toi une vraie chipie, je suis tout à fait certain que tu vas finir par m’appeler comme ça. »

    Surprise, Valentine étouffa un rire léger et discret, et ses grands yeux ne pétillèrent que davantage. Elle inclina la tête et la secoua légèrement en guise de promesse.

    - Je tâcherai de ne pas le faire... souffla-t-elle, l'air malicieux.

    « Bon, ne le répète à personne, ce n’est pas glorieux … Ahobaka. Il a fusionné « idiot » et « imbécile », résultat ce surnom avait fait le tour du village et rares sont les personnes qui ne m’appelaient pas comme ça. Ma patronne m’appelle aussi comme ça, alors que je ne lui ai dit qu’une seule fois. »

    Quand Logan se pencha à son oreille pour révéler ces paroles, la biche ne put empêcher un certain frisson de secouer son corps entier, et l'impression de lien et d'unité ne se renforça que davantage. À cet instant, même si elle fermait les yeux, Valentine pourrait sentir son cousin à ses côtés, et ce quelque soit la situation.
    « Ahobaka ». Comprenant aussitôt ce que ça voulait dire, Valentine rit à nouveau, d'un rire léger et amusé. Et, craignant de le vexer par son rire, elle le regarda et sourit.

    - Non, c'est plutôt adorable. Mais, tu étais un garçon si turbulent pour être surnommé ainsi ?

    Aussi loin qu'elle se souvienne, elle n'avait jamais eu de surnom, de personne. Quoique, si, "Valen", mais c'était plus un raccourci de son nom qu'un surnom. Elle sourit intérieurement en repensant à sa  chère maman qui, quelques fois pour la taquiner tendrement, l'avait appelé « sa petite biche ». Revenant à elle, elle sourit à Logan, une moue amusée et taquine sur les lèvres invitant au jeu.

    - Ahobaka, donc...



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Jeu 15 Mai - 22:56

« Ahobaka, donc... »

Logan fronça les sourcils puis s’empressa de chatouiller Valentine tout en éclatant de rire. Il se sentait extrêmement bien ici, dans ce parc, auprès d’elle, il se surprit même à penser qu’il ne voulait même pas la voir partir. Cette sensation unique, mystique et douce qui les reliait était devenue la plus belle des drogues au monde et maintenant qu’il y avait goûté, il savait que sa soif serait sans fin. Pour une fois dans sa vie, la vie lui souriait chaleureusement à travers cette jeune femme. Désormais, le futur sonnait bien plus joliment qu’à son habitude.
Il libéra Valentine de son emprise et lui remit délicatement une mèche de cheveux en place qui venait de se rebeller durant la bataille de chatouille.

- J’ai déjà fait un joli lot de bêtise, mais toujours discrètement. Malheureusement je devais bien être le seul à en faire dans ce village perdu. Alors ils savaient toujours qui pointer du doigt !

Le lynx leva la tête vers le ciel, soudain pensif. Les étoiles commençaient à pointer leur nez dans le ciel maintenant violet. Est-ce que son papa le regardait vraiment, de là-haut ? Depuis sa mort, Logan se posait beaucoup la question. Et la réponse qu’il entendait, au fond de son cœur, était toujours oui. Parfois il pensait à sa maman, mais une vive douleur venait toujours s’emparer de lui. S’il pensait à elle, c’était surtout par culpabilité : ses songes allaient toujours vers son père adoptif et non vers elle. Un long soupir s’échappa de ses lèvres.

-Il se fait tard. Que comptes-tu faire ? Avec tout ça, tu n’as même pas pu dessiner.

Il se sentait coupable de lui avoir fait perdre du temps précieux. Son examen était important et à cause de lui, elle allait devoir se presser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Dim 18 Mai - 10:41

    Sans même avoir le temps de réagir, Valentine se fit submerger par une pluie de chatouilles. Elle éclata de rire et se déroba machinalement de l'assaut, mais fort heureusement, Logan arrêta vite. Essoufflée, la biche lâcha encore un léger éclat de rire, les pommettes rosies, un sourire fatigué aux lèvres. Quand Logan remit ses cheveux en place, elle leva les yeux vers lui et sourit, amusée, les yeux brillants d'une lueur de revanche. Il verrait !

    « J’ai déjà fait un joli lot de bêtise, mais toujours discrètement. Malheureusement je devais bien être le seul à en faire dans ce village perdu. Alors ils savaient toujours qui pointer du doigt ! »

    Comprenant, la jeune femme sourit d'amusement. Effectivement, c'était pas de chance. Elle eut cependant un regard malicieux. Et après, c'était elle qui était traité de chipie ? Elle suivit le regard de Logan vers le ciel, surprise qu'il soit aussi tard. C'était vrai, il faisait plus frais, et le parc était presque vide de ses occupants. Logan soupira, attirant sur lui le regard pair de Valentine.

    « Il se fait tard. Que comptes-tu faire ? Avec tout ça, tu n’as même pas pu dessiner. »

    Oh ! C'était vrai. Valen posa un regard confus sur son carnet à dessin, et sur la feuille désespérément vierge qu'elle avait sorti tout à l'heure. Son travail n'avait pas avancé d'un iota. Une vague de fatigue s'abattit sur la jeune femme, qui se força tout de même à sourire un peu.

    - Non... ce n'est pas grave. Je dessinerai demain. J'ai un peu de temps encore.

    Elle commença alors à ranger ses affaires dans le sac qu'elle avait apporté. Elle ne regrettait pas. Certes elle n'avait pas avancé dans son projet, mais elle avait rencontré Logan, et c'était mille fois mieux que tout. Elle sourit au jeune homme, souhaitant avant tout le rassurer, et puisque la journée se terminait, elle se redressa.

    Cependant, elle n'avait pas prévu qu'au même instant, un ballon viendrait cogner contre ses jambes, et que dans la seconde qui suivrait, un enfant se précipiterait pour le chercher. Il suffit d'un mauvais timing pour que Valentine se retourne et que l'enfant se précipite, et qu'ils se rencontrent tous les deux. Une seconde pour tout changer. Une seconde pendant laquelle les deux corps se percutèrent, un peu brusquement, et que par réflexe Valentine n'attrape le jeune garçon contre elle pour ne pas qu'il tombe. Une seconde, et ils tombèrent dans l'herbe, doucement. Une seconde, puis le jeune garçon se redressa, pressé, attrapa son ballon et s'enfuit sans même se retourner. Quant à l'endroit où devait normalement se trouver Valentine, ne restait plus qu'une pile de vêtements, et qu'une biche, les grandes oreilles dressées, l'air figé. ... elle s'était transformée. Oh, non !
    Une nouvelle seconde, et la biche se sauva dans les bois pour se cacher.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mar 20 Mai - 20:01

Il aperçut son air confus et se sentit encore plus mal à l’aise. Son regard accompagna celui de la jeune femme qui se posa sur la pochette à dessin qui avait reposé au soleil toute l’après-midi, puis sur la grande feuille blanche qui était restée vierge de graphite.

« Non... ce n'est pas grave. Je dessinerai demain. J'ai un peu de temps encore. »

Elle se pencha pour ramasser ses affaires, tandis que le lynx se mordillait les lèvres, bien trop désolé. Son expression crispée se changea en sourire charmé quand la bouille joyeuse de Valentine se tourna vers lui. Elle se leva, il fit de même et en profita pour s’étirer de tout son long, tout en feulant dans sa tête face à la douleur plutôt intense de son fessier sur lequel il avait été assit bien trop longtemps. Quelle belle après-midi il avait passé aujourd’hui. Une sensation de satiété le berçait, comme s’il avait mangé un bon gros repas succulent. Il était repu de tendresse, de sensations, d’émotions. Cette jeune femme ici faisait partie de sa vie, à tout jamais. Il se promit de la protéger, de la chérir, de la soutenir, d’être avec elle lorsqu’elle voudrait de lui.
Au moment où ses yeux se dirigeaient vers la silhouette de Valentine, un ballon ainsi qu’un petit garçon firent leur irruption. Le lynx n’avait rien vu, rien entendu. Il eut tout juste le temps d’entrouvrir la bouche et de lever une main en l’air lorsque, tragiquement, le corps de l’enfant rencontra celui de la maudite. Stoïque. Voilà ce qu’était Logan, face à la magnifique biche qui se trouvait désormais sous ses yeux. C’était la première fois qu’il voyait une autre personne que lui se transformer et il avoua que cette malédiction semblait être la plus poétique des choses sur Terre. A ses yeux, devenir animal était banal puisqu’il était directement concerné : le charme n’existe plus vraiment lorsque nous y sommes habitués. Mais face à lui, sous son nez, chez une autre, il sentit son cœur s’envoler haut dans le ciel. C’était beau. C’était triste. C’était inqualifiable. Comment considérer une personne maudite comme un monstre ? Non, un maudit était la plus belle des personnes au monde. Il ne pu rien faire quand la biche fonça dans les bois. Des larmes lui montèrent aux yeux, il resta quelques secondes à fixer les buissons verts sombres où Valentine était passée. Puis, son cœur se mit à battre très fort : il comprit. Il attrapa les affaires de la jeune femme et courut, courut dans les bois, sans que les larmes ne cessent de couler sur son visage parsemé de tâches rousses.

- VALENTINE ! …. VALENTINE REVIENS !

Épuisé, il s’appuya sur le tronc d’un arbre mourant. Du revers de la main, il essuya ses yeux rougis et trempés. Le lynx qu’il était ne se sentait pas capable de suivre l’odeur de la biche. A force de pleurer, son nez s’était lamentablement bouché. Lorsque Valentine redeviendra humaine, elle sera nue, seule dans cette forêt. Il allait lui arriver quelque chose et Logan ne pouvait le permettre, il s’était promis de la protéger quelques secondes plus tôt et il ne briserait jamais son serment. Lentement, il calma sa respiration et observa les alentours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya etudiante
avatar


En savoir plus...
Âge: 19 ans
Malédiction: Signe de la Biche
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Ven 23 Mai - 20:37

    Se cacher. En cet instant, la biche égarée ne pensait qu'à cela. Fuir, se cacher. Préserver le secret. Il fallait que personne ne sache. Valentine connaissait les sanctions du secret dévoilé, et en aucun cas elle ne voulait que cela recommence. Il faisait sombre, peut-être que personne n'avait rien vu. Qu'on prendrait cela pour une illusion, un moment d'égarement. Il fallait que personne ne sache.
    Et Logan ?

    La biche essoufflée freina sa course folle. Son poitrail se soulevait à intervalles réguliers, rapides, et ses longues jambes tremblaient d'épuisement. Valentine regarda enfin derrière elle. Logan. Elle l'avait laissé derrière, où, elle ne savait même plus. Le pauvre, il n'avait rien dû comprendre. Le cervidé fit quelques pas en arrière, revenant sur ses pas, l'air désolé. Quand elle entendit, venant d'un peu plus loin :

    « Valentine ! Valentine reviens ! »

    Des cris, paniqués presque, qui clamaient son nom. Les grandes oreilles de l'animal se dressèrent sur sa tête, et Valentine fit un pas hésitant en avant. Logan ? Il l'avait suivie ? La biche leva la tête, humant l'air. Oui, elle sentait son odeur, portée par le vent léger. Une seconde d'hésitation, puis la biche trottina dans la direction de l'odeur, de la voix. Ses sabots légers fendaient le sol  feuillu sans même un bruit. Et elle le vit, non loin, appuyé contre un tronc d'arbre. Logan. Il semblait aussi épuisé qu'elle. Alors la biche sortit des fourrés, et doucement, gracieusement, s'approcha de lui. Ses grands yeux brillants témoignaient de son air désolé. Pardon, j'ai eu peur. J'ai fui, mais, je ne voulais pas te fuir toi. Elle s'arrêta à sa hauteur. Logan était grand, bien plus grand que la jeune biche qu'elle était. Elle redressa la tête, observa son visage. Il pleurait ? Le regard de Valentine se ternit davantage d'excuses. Pardon, pardon. Elle se redressa un peu, posa les sabots avants contre le tronc d'arbre pour arriver à sa hauteur, et doucement, tendrement, elle lécha ses joues humides.
    Pardon.



Valentine ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 27
Malédiction: Lynx
Profession: Cuisinier & batteur

MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   Mar 27 Mai - 10:16

L’abandon. Ce mot tant redouté par Logan. Passée l’excitation du moment, il eut peur, très peur. Il venait enfin de rencontrer  quelqu’un qui partageait le même sang que le sien et voilà que cette personne avait disparue dans les bois. Peut être était-il condamné à rester seul ? La malédiction ne s’appliquait pas à une apparence animale, mais à toute une vie de solitude et de douleur ? Il baissa les yeux sur les affaires de Valentine qu’il serrait contre son torse. Non, Valentine ne l’avait pas abandonné. Elle ne pouvait pas le faire et le lynx en était intimement persuadé. « Tu n'es plus seul maintenant. Je suis là moi aussi, et je le serai toujours, c'est promis » fit la voix de la biche dans sa tête.
Un bruissement feutré lui fit lever les yeux : elle était là, majestueuse et discrète, ses yeux trahissant un air profondément désolé. Une vague de soulagement envahit le cœur de Logan et son corps, rependant une chaleur agréable. A nouveau, il sentit des larmes lui picoter les yeux et bientôt sa vue se troubla. Il voulait la serrer contre elle, lui dire à quel point il avait eut peur, à quel point il tenait à elle, même s’ils se connaissaient depuis quelques heures. Un lien magique les reliait, un lien qui surpasse les autres liens sociaux, qui surpassent les frères et leurs sœurs, les mères et leurs enfants, un lien qui surpasse tout. Quelque chose d’humide caressa la joue du maudit, qui tourna légèrement la tête. Valentine s’était mise à sa hauteur pour lui lécher la joue avec tendresse. Il approcha ses mains de la tête de la biche et l’attrapa silencieusement puis plongea son regard bleu dans le sien, avant de déposer un baiser sur sa truffe chaude.

- J’ai juré de te protéger, souffla-t-il en enlaçant le cou de la maudite. Si jamais il t’arrivait un malheur …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un portrait sous les arbres [pv Valen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un portrait sous les arbres [pv Valen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» IV. 03 ¤ Un pique-nique sous les arbres
» Amayelle la Nymphe, personnage inventé
» Complicité avec Victor Hugo " Chanson d'autrefois""
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: La ville :: ★ Parc & Forêt-