Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥

Partagez | .
 

 De retour chez Aoi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Dim 1 Juin - 18:08

J’avais donc passé la nuit avec Aoi sur son futon, tout contre elle la dorlotant… Mais bien que tout contre elle, moi aussi, car il ne semblait pas être le seul dans ce cas, j’étais tombé bien vite dans les nimbes de Morphée.
Les heures défilaient et petit à petit l’aurore s’approchait puis passa. Un oiseau siffla dans les branches tardivement et je finis enfin par me réveiller. Il devait être vers les 9H, le soleil étant déjà bien au-dessus de l’horizon. Enfin j’émergeais définitivement de mon sommeil.
"Coucou... bien dormi?"
 
Du mal à me resituer, me demandais ce que je faisais dans cette chambre avec une si belle demoiselle… Mes yeux pendant ce temps de réadaptation tournaient dans leurs orbites comme des satellites marciens.
« Euh… vais bien… »
 
Manifestement je ne l’avais pas convaincue. Me dévisageant d’un drôle d’air, grimaçant.
« Ce n’est pas forcément la bonne question à me poser. Te dirai toujours que je vais bien… »
 
Voyant sa tunique ouverte, je m’empressai de me dédouaner, faisant moi aussi pour le coup une tronche à la Quasimodo.
« Non je n’ai rien fait cette nuit, autre que de dormir contre toi ! »
 
Elle se recula alors un peu de moi, refermant sa tenue de nuit, et allant ouvrir la fenêtre pour aérer.
 
Le maou ouvrait le parapluie. Aoi était occupé à la recherche d’un vêtement dans son placard en équilibre précaire sur sa chaise.
"Hum... je ... Kyaaaa"
 
Elle perdit l’équilibre, me suis vite précipité mais ne put la retenir avant la chute.
"Outch"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Sam 7 Juin - 16:29


Je soupirais doucement étalée sur le sol et pu voir sous le Kimono de Kyo pour le cou. Je rougit alors d'un coup et fini par me relever doucement.Je le regardais alors toute rouge avant de me masser les fesses et dire:

"Hahaha je crois que tu es bien réveillé maintenant! "

Je posais alors ma main sur son torse en souriant et fini par y poser la tête lui caressant le torse du bout des doigts avant de me serrer contre lui. J'avais envie de tendresse ce matin et rien d'autre. Je soupirais alors doucement serrant mes doigts sur le tissu qui le couvrait et fini par dire:

"Désolée si je t'ai fait peur..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Sam 7 Juin - 18:25

De bon matin, je m’étais réveillé un peu plus en retard que ma compagne, j’emmargeais du brouillard de ma nuit tandis qu’Aoi s’activait à fouiller dans son armoire, en équilibre précaire sur une chaise instable. Elle tomba au sol de tout son long, je n’avais pas eu le temps de la rattraper à temps, me gaufrant moi aussi, dans les couvertures.
"Hahaha je crois que tu es bien réveillé maintenant! "
« Ça c’est sûr, mais un peu brusque comme première tâche. »
 
Me suis redressé assis sur le plancher en tailleur. Aoi alors me caressa le torse et y déposa par la suite sa tête. Je caressais sa longue chevelure.
"Désolée si je t'ai fait peur..."
« M’inquiète car je n’apprécierai pas de te voir en mauvaise forme… Mais pour autant aucuns risques que je fasse une crise cardiaque. »
 
Me suis relevé, la prenant dans mes bras, et me suis réinstallé sur le futon l’allongeant contre moi et je me remis à lui caresser ses longues mèches.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Sam 7 Juin - 19:24


Je me laissais porter comme une princesse et fini alors par me faire allonger de nouveau sur le lit. Je posais alors doucement ma main sur son torse et me nicha contre lui. J'avais extrêmement mal aux fesses et je ne pourrais certainement pas aller au club de sport de la semaine. Je fini par dire:

"Oui c'est un peu trop tard... J'ai mal aux fesses... La course d'endurance c'est fichue pour cette semaine au moins... "

Je lui souriais alors doucement le regardant droit dans les yeux et fini par les fermer pour me rendormir contre lui suite au coup que j'avais prit au sol. Je me réveilla alors deux heures plus tard dans un lit vide mais un kyo au bord de celui ci en train de veiller sur moi. Je souris alors avant de dire:

"tu... tu m'as regardé dormir tout ce temps?"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Dim 8 Juin - 6:17

Venais de me réveiller, tardivement il faut le reconnaitre, pour voir Aoi chuter du haut d’une chaise en équilibre précaire. Je ne puis que la voir se ramasser au sol maladroitement. Et manifestement elle s’était mal reçu et en souffrait.
 
Me relevant moi aussi, de ma tentative pour la recevoir, je l’ai porté dans mes bras à nouveau vers le futon l’installant contre moi.
"Oui c'est un peu trop tard... J'ai mal aux fesses... La course d'endurance c'est fichue pour cette semaine au moins... "
« Quand tu le pourras à nouveau je ferais cet séance de jogging avec toi. Après tout un chat aussi cela sait cavaler. »
 
J’ai entrepris de lui masser son fessier douloureux. Sans aucunes arrières pensées, juste pour faire passer la douleur.
Elle me regarda, nos regards se confondant, en me souriant. Elle baissa ses paupières et se rendormit, sans doute le contrecoup de sa chute.
 
Les heures défilèrent, me suis dégagé de son emprise, m’installant assis dans un fauteuil à son chevet, je me suis mis à lire un ouvrage à portée de main, tout en al veillant. Elle me regarda, son visage s’illuminant.
"tu... tu m'as regardé dormir tout ce temps?"
« … Oui… Tu as eu le sommeil de plomb. »
 
Ai reposé le volume, me suis relevé, m’agenouillant, je lui ai donné la main pour la relever. Sa tunique tomba. Gêné j’ai détourné le regard.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Ven 13 Juin - 13:53


J'avais dormi comme une enfant. Je ne comprenais pas trop pourquoi je m'étais écroulée ainsi. Je fini par voir Kyo détourner les yeux une fois debout et compris bien rapidement que mon yukata c'était desserrer pendant mon sommeil. Je fini par soupirer doucement en le remettant lui embrassant la joue avant de sortir de la pièce. J'avais faim et je voulais surtout profiter de ma journée. Je lui dit alors en commençant à descendre les marches:

"Poisson grillé au pti dej? "

C'était une semi question car j'allais de toute manière en faire. Je soupirais doucement en voyant que ma mère m'avait devancé laissant un mot sur la table me demandant de faire la lessive si je voulais des vetements propres pour m'habiller. Je fini par sourire doucement et retirer le film au dessus des bol. Je vit alors Kyo arriver et lui sourit en souhaitant alors:

"Bon ap! Hum au fait... tu comptes pas retourner voir tohru? ce doit être la seule à s'en faire pour toi tu sais..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Sam 14 Juin - 10:45

Le matin s’était levé à la suite d’une nuit douce et calme que nous avions passée ensemble blottis l’un contre l’autre. Le merle chanteur avait sifflé, plus tardivement qu’à l’accoutumé, depuis longtemps avant que je me réveille seul sur le futon, frissonnant des courants d’air me caressant l’échine. Emergeant lentement, je fis la découverte d’Aoi en équilibre instable sur une chaise mal assurée à la recherche d’un vêtement dans le grand placard.
 
Sans réfléchir me suis précipité pour la recevoir, mais trop tard, elle chuta, le fessier en premier, sur le tapis couvrant le parquet. Nous avons rigolé de sa chute, tirant une oraison pour ses activités sportives de la semaine :
"Oui c'est un peu trop tard... J'ai mal aux fesses... La course d'endurance c'est fichue pour cette semaine au moins... "
« Quand tu le pourras à nouveau je ferais cet séance de jogging avec toi. Après tout un chat aussi cela sait cavaler. »
 
J’ai ramassé Aoi du sol inconfortable, la portant comme une princesse dans mes bras, l’installant sur le futon, lui massant ses douleurs avant de la laissant se rendormir après ce choc ; et m’installant à côté lisant le premier livre qui me tomba sous la main, couvant d’un  regard bienveillant ma petite amie.
 
Elle se réveilla une seconde fois, rouge de confusion, quand suivant mon regard réalisa que son yukata était desserré. Elle réajusta sa tenue et quittant la pièce elle me lança :
"Poisson grillé au pti dej? "
 
Pas eu l’occasion de répondre. Me suis permis de me changer rapidement avant de la suivre. Etant en petite tenue, simple short de nuit, j’ai enfilé à la va-vite ma tenue de sport.
Arrivé en bas dans la cuisine, je trouvais un petit déjeuné japonais traditionnel préparé.
"Bon ap!..."
 
Me suis installé à table, après avoir rendu grâce je commençais à dépiauter mon poisson avec ma paire de baguette. En mode chat je l’aurais avalé ressortant que la tête et les arrêtes.
"… Hum au fait... tu comptes pas retourner voir tohru? ce doit être la seule à s'en faire pour toi tu sais..."
 
J’étais un peu contrarié de ses paroles, pourquoi, ne veut-elle plus que je ne sois avec elle.
« Bon petit déjeuner à toi aussi Aoi ! … Tu ne veux plus de moi ? … Tohru ce n’est pas moi qui ai choisi, un jour je l’ai trouvé chez nous comme cela. Et j’ai surtout était troublé par sa ressemblance avec une dame que j’avais connu par le passé… Sa mère en fait… Et c’est pour cela qu’autant je suis maladroit avec elle et pour autant déférant. »
 
Je fis une petite pause, mangeant un autre morceau de poisson. Et reprit en la dévisageant du regard :
« Mais toi… Je t’ai choisi ! … Oui j’irai m’expliquer avec Tohru, mais je ne sais par où commencer. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


soma
avatar


En savoir plus...
Âge: 17 ans
Malédiction: Cheval
Profession: Etudiante

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Lun 21 Juil - 13:29


Il n'avait pas réellement compris ce que je voulais dire par le fait que tohru s'inquiète pour lui mais je n'allait pas épiloguer la dessus. Je savais bien qu'il avait encore du mal avec ses sentiments et que d'un coté c'était pour cela qu'il était venu me voir. Je comprenais ce ressentiment car depuis la disparition de zoku je me sentais bien seule, et je n'avais encore jamais oser dire à Kyo cela. Je fini par soupirer doucement et lâcher:

"Kyo... Tu sais très bien que j'étais avec Quelqu'un avant toi... J'ai été triste qu'il disparaisse et je ne peux pas te dire que mes sentiments à son égard se sont envolés.... Pourtant je me suis sentie si seule et si triste... mais depuis que tu es la je commence à me sentir mieux bien que ca ne soit pas totalement revenu... Donc imagines ce que cela peut faire à Tohru de savoir que tu es avec moi alors que je sais très bien qu'elle est attirée par toi..."

Oui j'étais en train d'en défendre une autre à mon dépit. J'étais sérieuse et je ne voulait pas blesser personne. a vrai dire j'avais plutot envie de le tenir contre moi, mais je n'en fis rien le regardant simplement avant de chuchoter doucement:

"Kyo... Merci en tout cas de faire attention à moi et de me laisser le temps...J'ai juste encore du mal avec mon passé j'en suis désolée... ."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


En savoir plus...
Âge: 16 ans
Malédiction: Chat
Profession: Lycéen

MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   Dim 27 Juil - 10:20

J’étais complètement abasourdi de l’entendre ainsi me parler :
"Kyo... Tu sais très bien que j'étais avec Quelqu'un avant toi... J'ai été triste qu'il disparaisse et je ne peux pas te dire que mes sentiments à son égard se sont envolés.... Pourtant je me suis sentie si seule et si triste... mais depuis que tu es la je commence à me sentir mieux bien que ca ne soit pas totalement revenu... Donc imagines ce que cela peut faire à Tohru de savoir que tu es avec moi alors que je sais très bien qu'elle est attirée par toi..."

Aoi, bien qu’avec elle en ce moment, défendait le steak de Tohru. Vrai que officiellement en tout cas j’étais avec cette fille, non pas du clan, ce qui présentait quelques difficultés autant au quotidien entre nous, et aussi et surtout, représentant un danger quand à la divulgation de l’existence de notre clan maudit au gens normaux – ce que justement Akito de principe ne voulait pas. Mais pour une raison que je ne m’expliquais pas elle l’avait permis.

J’ai toujours été un peu manche avec cette boulle de riz. Cruche sur les bords et puis… Il y a sa mère, décédée aujourd’hui, et c’est elle que j’avais aimé, que je revoyais en Tohru. Ce qui ne me clarifiait pas l’esprit quand j’étais auprès d’elle. Auprès de Tohru je me sentais toujours gauche et passais sans toujours le vouloir pour un malpropre, mais elle, elle s’en fichait et tentait toujours de pouvoir m’approcher "normalement". Ce qui n’est pas vraiment faisable. Bref, je ne savais vraiment ce que j’éprouvais pour elle.
« Je te remercie au moins de ta franchise Aoi… Je ne sais si cela te déplait autant qu’à moi que je sois avec toi en ce moment… »

Je me suis éloigné un peu de tout contre elle regardant une autre direction, mais lui tenant toujours la main.
« En fait avec Tohru me sent pas vraiment à ma place. Car c’était surtout sa mère, Papillon Rouge, que je connaissais bien et avec qui je m’entendais bien. Et sa vision me revient toujours quand je vois sa fille, et cela me perturbe et puis c’est une humaine normale, donc tu sais ce qui arrive à chaque contact sans exception… Je l’aime sans doute… Mais c’est différent d’avec toi. »

Honnêtement je ne me comprenais plus moi-même, m’entendais pas trop mal avec Tohru, enfin maintenant. Les débuts avait été difficiles. Et j’étais avec une autre jeune fille, très belle et elle aussi maudite. Je ne voulais blaiser ni l’une ni l’autre.
*Et pourtant si je m’écoutais vraiment je me jetterai sur Aoi et lui déchirerai tous ses vêtement pour faire l’amour avec elle.*

Je regardais maintenant dans le vague, indécis complètement déchiré entre deux femme qui m’aiment, entre deux femmes que "j’aime", et il n’y a pas qu’à moi que cela fait du mal.
"Kyo... Merci en tout cas de faire attention à moi et de me laisser le temps...J'ai juste encore du mal avec mon passé j'en suis désolée... ."

Ses paroles me ramenèrent sur terre et j’ai retourné mon regard vers elle, semblant lui dire "aide-moi".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: De retour chez Aoi   

Revenir en haut Aller en bas
 

De retour chez Aoi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» De retour chez la famille [PV: Driga]
» Retour chez les sorciers [PV Alicia]
» Le retour chez soi. [pv Athenais] -18^^.
» [RPFB] De retour chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: La ville :: ★ Les habitations-