Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥️

Partagez | .
 

 Wolves don't cry, they just suffer silently [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité


MessageSujet: Wolves don't cry, they just suffer silently [LIBRE]   Jeu 24 Oct - 15:53

Biiip, biiip, biiip...

Ce bruit signifiait qu'Ôkami devait encore se lever, pour aller encore au lycée, où elle se ferait encore insulter et embêter, et indiquait qu'elle allait encore sécher presque tous ses cours. Avec l'entrain le plus inexistant du monde, elle se leva tel un mort-vivant, faisait des gestes habituels dont elle ne voyait désormais plus vraiment l'utilité. Se laver, s'apprêter, se coiffer, prendre ses médicaments, grimacer de douleur en massant sa jambe droit, maudire sa béquille qui ne tenait pas en place, mettre un casse-croûte dans son sac, sans oublier d'y mettre d’innombrables médicaments, regarder l'heure, aller au lycée, se rendre dans la cour arrière... Mais aujourd'hui, quelque chose vint troubler son habitude. Quelques travaux étaient en route dans la cour arrière, et elle devint donc interdite d'accès. La louve soupira, et décida d'aller en cours, la première heure. Après avoir passé une vague de brimades, elle atteignit sa salle, s'assise à sa place. Le professeur était vraiment surpris de la voir, cette élève dont il avait presque oublié le visage, mais pas le nom. Ôkami Kyôya, la personne la plus âgée de la classe, en moins bonne santé, et la plus souvent absente. Après une heure à somnoler, elle se rendit sur la toit. Monter les escaliers étaient aussi douloureux que pénible pour elle, mais elle voulait un coin tranquille, où elle pourrait rester la journée. Malheureusement pour elle, des filles qui aimaient la martyriser y étaient aussi. S'en suivit une série d'insultes et de moqueries en tout genre. Des mots plus puériles les uns que les autres, essayant de blesser la personne qui doit les recevoir. Mais Ôkami s'en fichait éperdument. Pour elle, plus rien avait d'importance. Plus elle, elle n'avait pas d'importance. Voyant que la jeune boiteuse ignorait les remarques, les jeunes sottes se mirent à la bousculer. Ce qui la fit tomber l'instant d'après.


" Alors, on tient plus sur ses jambes, Kyôya? " ricanait l'une d'elles

Avec l'aide de sa béquille, elle essaya tant bien que mal de se relever, mais la seconde lui arracha la béquille des mains et la jeta un peu plus loin. Puis ce fut la même chose que d'habitude, elle renversait le contenu de son sac loin d'elle, puis partait en caquetant et en pouffant de rire. Qu'y avait-il de si drôle à faire souffrir quelqu'un qui souffre déjà assez? Sans sa béquille, Ôkami, à quatre pattes, rampait juste pitoyablement sur le sol, se dirigeant vers sa béquille. Même si l'envie de pleurer était énorme, elle s'en empêcha. Les loups ne pleurent pas, ils souffrent juste silencieusement.
Revenir en haut Aller en bas
 

Wolves don't cry, they just suffer silently [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Space wolves VS tyranides
» War Of Wolves
» Space Marine & Space Wolves Vs Eldar Iyanden
» Histoire de Night Wolves
» Conseils pour débutant Space Wolves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Hors RPG :: ★ Archives-