Ce forum est fermé, merci à tous pour cette incroyable aventure ♥️

Partagez | .
 

 Rencontre aux jardins [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



Invité


MessageSujet: Rencontre aux jardins [LIBRE]   Mer 18 Sep - 8:02

Lincellia s'était levée tôt ce matin. Elle avait prit le temps de petit déjeuner tranquillement avant de se mettre au boulot. Dans sa petite chambre, elle s'était bien vite enfermée dans un monde de silence et de livres, vêtue seulement d'un peignoir en soie possédant de grand motif vert et or sur fond blanc cassé. Elle ne s'était arrêtée que trois heures plus tard lorsque dix heure avait sonné à la vieille pendule de la résidence Kyôya.

Durant tous ce temps de labeur, elle avait entendu les membres de la famille qui vivaient comme elle dans la demeure familliale se lever et parcourir la maison en quête, l'un d'un café, l'autre d'un bon bain chaud. Lincellia leva les mains vers le ciel, s'étirant voluptueusement dans l'air encore frais du matin, le nez à la fenêtre. Elle remarqua que les cerisiers étaient à peine en fleur, arborant une couleur blanche légèrement rosée. Elle laissa sa fenêtre ouverte, aérant avec délice la chambre qui sentait l'esprit en ébullition et les neurones au travail. Elle s'empara ensuite d'une grande jupe porte-feuille d'un bleu marin et un chemisier blanc au décoration aigue marine.

Elle se dirigea ensuite vers la douche, prenant soin d'éviter quiconque se trouvait dans les couloirs. Elle n'avait pas envie de croiser du monde, ni de parler à qui que se soit. Elle était encore fatiguée de ses réflexions et n'aspirait qu'au repos et à la rêverie. En entrant dans la salle de bain, elle laissa son peignoir glisser jusqu'à ses pieds, révélant la douce peau d'un blanc immaculé qu'elle arborait. Lincellia était incroyablement pâle et ne bronzée jamais, tout au plus, elle virait au rouge écrevisse lorsque le soleil la touchait. Des tâches de rousseur parsemaient ses joues, se dévoilant au fur et à mesure que la jeune femme se démaquillait de la veille.
Elle entra dans l'eau chaude, se passa l'éponge sur tout le corps; nettoyant sa peau à l'aide d'un savon à l'aloé vera. Se sentant enfin propre, elle sortie de l'eau et s'enroula dans sa serviette de bain. Elle enfila ensuite sa jupe et son chemisier et attacha sa crinière en une haute queue de cheval, puis elle retourna dans sa chambre.

Elle hésita un instant, et finalement, décidant qu'elle avait assez travaillée pour l'instant, elle se dirigea vers la porte coulissante qui menait sur la terrasse familiale. Celle ci, couverte de bois, faisait plus penser à un patio et faisait le tour de la maison, si bien que chaque chambre avait un accès sur l'extérieur. Lincellia aimait bien l'idée et elle passait de longues heures une tasse de thè vert à la main, les yeux perdus dans les bois qui ornaient le grand jardin des Kyôya.
Elle tira de sous son bureau une paire de ballerines noires et sortie, refermant doucement la porte derrière elle. Elle se chaussa, assise sur le bord de la terrasse avant de lentement se redresser et de partir en direction de la verdure. Elle se promena un peu avant de s’asseoir sur un banc qui se trouvait en face de la petite mare qui se trouvait dans le jardin. De grosses carpes japonaises remontèrent à la surface faire des "po po po" avec leur bouche; mais voyant que Lincellia ne faisait aucun geste pour les nourrir, elles repartirent jouer au fond dans la vase et les racines de nénuphars.

Un bruit de pas sur les graviers attira l'attention de Lincellia sur la personne qui semblait arriver.
Revenir en haut Aller en bas


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 20 ans
Malédiction: Panda
Profession: petits boulots

MessageSujet: Re: Rencontre aux jardins [LIBRE]   Dim 22 Sep - 9:37

HS:
 


    Il y a des moments dans la vie où tout semble parfait, où un petit bonheur suffit à vous combler et où plus rien n'a d'importance. C'était un de ces petits moments pour Erin. Lové dans sa couette chaude tel enveloppé d'un cocon douillé, le panda savourait pleinement sa grasse-matinée. Voilà pourquoi il aimait le samedi. Pas de boulot, pas d'obligation. Il pouvait dormir et rattraper tout son sommeil en retard de la semaine. Que demander de plus ? Pour Erin, rien. S'il devait aller au paradis, il n'était pas sûr de voir la différence. Il était tellement bien là, dans un stade de semi-sommeil où il sentait à peine son corps tout en ayant vaguement conscience de ce qui l'entourait. Il n'avait pas envie de bouger le moindre muscle. Et pourtant... quelqu'un sembla vouloir briser ce doux moment.

    Il y eut un coup de sonnette. Mais rien à voir avec un mélodieux « ding dong » qui annonce joyeusement l'arrivée d'un invité. Non, c'était plus le son strident d'un « dring » qui vient faire voler les rêves en éclat et vous arracher à votre sommeil avec presque un plaisir sadique. Erin grogna et enfonça sa tête dans l'oreiller. Il n'avait pas envie de bouger. Mais un nouveau coup de sonnette vint le forcer à complètement se réveiller. Un juron traversa ses pensées et il se redressa à contre-cœur. Fichue sonnette, fichue grasse-matinée abrégée... et qui était l'abruti qui avait décidé de gâcher l'un de ses rares jours de repos ? Grommelant, le jeune homme se massa la figure et passa une main dans ses cheveux en bataille. Un rapide coup d'œil à son réveil lui appris qu'il était dix heures. Hm. Ça allait. Mais tout de même, ce n'était pas une raison pour venir le déranger. Il s'extirpa alors de son lit, uniquement vêtu d'un t-shirt blanc et d'un caleçon sombre. Un peu tangent dû au fait qu'il n'était pas tout à fait éveillé, Erin rejoignit l'entrée de son studio et ouvrit la porte pour tomber sur une des domestiques de la famille. La discussion fut brève, ou alors c'était peut-être parce qu'Erin n'était pas totalement attentif qu'il n'entendit pas tout. Quoiqu'il en soit, la domestique partit rapidement pour laisser le jeune homme seul avec un paquet dans les mains. Il avait retenu les mots « facteur », « colis » et « au revoir ». Puis cela prit du sens dans sa tête. Un paquet de la poste pour lui ? De qui et pourquoi ? Il n'avait rien commandé. Curieux, il regarda l'adresse sur le colis.. et prit un air profondément blasé. C'était bien à l'adresse de la résidence, le prénom « Kyôya » était bel et bien écrit dessus, mais ce n'était pas son prénom. En toute lettre, on pouvait lire « Lincellia » et non « Erin ». Comment est-ce qu'on pouvait se tromper à ce point ? Les deux prénoms n'avaient rien à voir l'un avec l'autre. Bon, d'accord, il avait un prénom de fille, mais ce n'était pas une raison. Le jeune homme referma sa porte posa le paquet sur le premier meuble venu. Sans doute que la domestique n'avait pas fait attention ou alors elle devait être nouvelle et ne savait pas bien qui vivait où. Quoiqu'il en soit, le garçon décida de laisser ces interrogations à d'autre. Pour l'heure, il décida qu'une douche serait la bienvenue.

    Une demie-heure plus tard, Erin était lavé, habillé, coiffé pas tellement, mais présentable. Il faisait encore bon à l'extérieur, chaud parfois l'après-midi, alors il avait enfilé un jean classique et un t-shirt brun avec écrit dessus quelques mots anglais qu'il ne comprenait pas. Mais il se fichait de leur sens, il aimait juste l'harmonie des lettres. Le panda sortit enfin de son studio, paquet à la main. Lincellia, il la connaissait car c'était une maudite elle aussi. Mais de là à dire qu'ils étaient proches... Il l'avait surtout vu lors de réunion familiale ou parfois brièvement saluée en se croisant dans la résidence, mais sinon... La jeune fille semblait être encore plus discrète que lui et il n'avait rien échangé de plus avec elle qu'un « bonjour ».
    En s'avançant vers la maison de sa cousine, il aperçut cette dernière en sortir. Il était un peu loin pour qu'elle le remarque et il n'avait pas envie de hausser la voix pour l'appeler, plus par flemme qu'autre chose, alors il décida de la suivre. Sa marche le mena jusqu'au jardin où la jeune fille s'arrêta pour regarder l'étant. Des poissons nageaient dedans dans l'espoir d'avoir quelques morceaux de pain. Quand il fut assez proche de sa cousine aux cheveux blonds, Erin ouvrit la bouche.

    « Lincellia ? »

    Il fit deux pas de plus vers elle et tendit le paquet, comme s'il s'attendait à ce qu'il parle pour lui. Mais comprenant que son geste n'expliquerait pas tout, il consentit à aligner quelques mots de plus.

    « J'ai reçu ça par erreur, c'est pour toi. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


MessageSujet: Re: Rencontre aux jardins [LIBRE]   Ven 27 Sep - 14:33

"Erin" pensa-t-elle.

Lincellia le reconnaissait toujours à sa démarche nonchalante et le bruit qu'il faisait lorsqu'il se déplaçait. Elle ne le connaissait pas, mais il fallait dire qu'elle ne connaissait pas grand monde de la maison familiale. Bien sûre, elle participait à la vie de celle ci, mais c'était rare qu'elle prenne vraiment le temps de discuter avec qui que ce soit pour vraiment "connaître" quelqu'un autrement que de vue.
Au ton qu'il prenait, elle le soupçonna d'en vouloir un peu au facteur d'être si matinal et surtout de s'être trompé aussi tôt un dimanche matin. Si elle ne reconnaissait pas pour elle les bien-faits de la grasse matinée, elle savait qu'il valait mieux éviter de déranger l'une de ceux qui avait l'habitude de la faire.

Elle finit par se lever et se tourna vers son cousin :

"Bonjour Erin, merci de t'être déplacé pour moi."

Elle l'avait regardé dans les yeux, le temps de lui parlait puis son regard se déporta sur le paquet qu'il tenait dans la main. Sans autres paroles inutiles, elle attrapa son paquet et commença par le faire tourner entre ses mains pour savoir ce que c'était.

Lyncellia n'achetait QUE par internet. Ce colis pouvait donc contenir au choix, de la nourriture, des livres, des vêtements ou des sous-vêtements, voir des accessoires pour les bentos. Elle n'avait nullement l'envie de dévoiler son intimité devant le jeune homme, mais quelque chose de l'ordre de la bienséance lui soufflait qu'en remerciement pour sa peine, il avait bien le droit de jeter un coup d’œil à ce fameux colis.
Elle finit par en arriver à la conclusion que le colis ne contenait surement pas un vêtement puisque le colis de ce style état mou et que celui là était en carton rigide type "boite-à-chaussures". Elle attrapa la languette d'ouverture facile et tira dessus. Un beau livre intitulé "Les pandas et leur symbolique en Asie". Un sourire illumina durant dix secondes son visage avant qu'elle ne s'incline à nouveau en signe de remerciement devant Erin.
Revenir en haut Aller en bas


kyoya
avatar


En savoir plus...
Âge: 20 ans
Malédiction: Panda
Profession: petits boulots

MessageSujet: Re: Rencontre aux jardins [LIBRE]   Jeu 3 Oct - 8:24


    Un remerciement et sa cousine prit le colis de ses mains. Sa bonne action de la journée était faite et Erin se contenta d'un hochement de tête à ses remerciements. Le garçon observa Lincellia, comme hésitant. Il ne savait pas s'il pouvait partir ou si elle avait envie de rajouter quelque chose. La jeune fille tournait le paquet entre ses mains, comme cherchant à en deviner le contenu par ce rituel, et les yeux du panda se posèrent aussi sur le colis.

    Il y eut quelques secondes de silence où le paquet de la poste sembla devenir le centre du monde, comme s'il détenait un mystère ou une réponse et comme si les deux jeunes attendaient qu'il leur délivre son terrible secret. Quelques secondes de flottement où le son des carpes dans la marre et celui de la bise dans les arbres semblèrent bien loin. Puis le mystère prit fin quand Lincellia en décida ainsi. La demoiselle aux cheveux d'or déballa le colis sous le regard étonné d'Erin. Peut-être était-ce quelque chose qu'elle attendait depuis longtemps et avait hâte d'avoir ? Sans doute, car sinon il aurait plutôt pensé qu'elle se serait isolée avant de l'ouvrir. Généralement, les gens préféraient garder leur courrier pour eux seuls et ils ne le montraient à d'autres qu'après en avoir décortiqué le contenu pour être sûr qu'il n'y avait rien dedans qui pourrait tâcher leur image.

    Sous le carton et le papier bulle protecteur, papier bulle qui donna d'ailleurs envie à Erin de jouer avec, une forme rectangulaire et épaisse apparue. Un livre. Quand Lincellia le sortit complètement du paquet, l'albinos put voir un beau paysage asiatique sur la couverture ainsi qu'un panda qui mangeait joyeusement un morceau de bambou. Après quelques secondes, le garçon réussit à déchiffrer le titre qui était à l'envers de son point de vue. "Les pandas et leur symbolique en Asie". … Un livre sur les pandas ? Le garçon haussa un sourcil. Il ne tombait pas dans les clichés et savait très bien que l'animal préféré des maudits n'était pas forcément celui qui les hantaient et sa cousine avait parfaitement le droit de se documenter sur d'autres animaux que le lynx. Lui-même préférait bien d'autres animaux au panda qu'il le représentait. La seule chose qui l'interpellait était que justement, cela soit un livre sur les panda tandis que lui-même en était un. Une sorte de hasard amusant.

    Alors que sa cousine s'inclinait pour le remercier une nouvelle fois, Erin prit la parole.

    « … Tu aimes les pandas ? »

    Ce fut tout ce qu'il trouva à dire sur le moment. Le garçon n'était pas très bavard, mais il n'était pas solitaire pour autant. Même s'il était souvent dans sa bulle, très très loin du monde réel, il n'était pas contre le fait d'avoir une conversation de temps à autre. Il n'était pas associable après tout, juste pas très réveillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre aux jardins [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre aux jardins [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fruits Basket RPG :: Hors RPG :: ★ Archives-